[Littérature] Le trône de fer – Nouvelles couvertures, nouvelle rupture

Nouvelles couverture Integrale Trone de fer

Le 27 avril, les éditions « J’ai lu » officialisaient une réédition visuelle des premières de couverture du succès littéraire Le Trône de Fer. Visuellement, l’éditeur met fin à l’usage des illustrations extraites de la série télévisée pour des créations artistiques d’un artiste versatile : Marc Simonetti. A priori, la nouvelle pourrait avoir l’apparence d’un doux caprice. Sous la superficialité des faits, rééditer a plusieurs sens intéressés et intéressants allant jusqu’à concerner la préquelle narrative de Game of Thrones : L’Oeuf de Dragon .

Marc Simonetti, une imagination artistique au service de la fantaisie.

Blog Art Marc Simonetti
L’Art de Marc Simonetti est un renouveau. Depuis de nombreuses années, l’auteur de Game of Thrones donnait tout son assentiment à la vision de l’illustrateur.

Marc Simonetti fidélise ses liens à la saga de G.R.R. Martin. Aux yeux des passionnés, l’illustrateur évoque un vassal de l’écrivain américain plutôt qu’un illustre inconnu échoué dans le hasard du monde des arts et des lettres : à l’heure actuelle, G.R.R. Martin le hisse parmi les visionnaires au plus près des mots couchés sur le papier. Plutôt qu’une véritable prise de risque artistique, une valeur sûre était recherchée tout en étant fondamentalement évocatrice. Depuis 2013, G.R.R. Martin a adoubé un regard proche du sien et a fortement insisté afin d’installer Marc Simonetti sur la trône de la représentation de son oeuvre.

Artworks Integrales Game of Thrones
Littéralement, les oeuvres du Trône de Fer retrouvent leurs grands airs. Ce sont des personnages face à des situations, des décors inconnus et l’idée de la fragilité à chaque instant. Et non pas une oeuvre où un interprète domine le reste des acteurs.

La multiplicité des ébauches et réalisations confirme un souffle couplé de fantaisie. S’y supplée l’amour des airs de grandeurs merveilleusement atterris sur des intégrales. C’est-à-dire des supports rêvés pour des vues panoramiques des nombreux théâtres naturels de la saga Le Trône de Fer. Inspirés après lectures, cela ne peut être autrement, les maquettes graphiques des intégrales de Game of Thrones (re)fondent leurs liens à la lettre plutôt qu’être dans une valorisation spectaculaire, Hollywoodienne et plus édifiantes des affiches créées pour être exposées. (Systématiquement, elles sont sans rapports aux véritables scènes de la série télévisée.)

Artbook Marc Simonetti
Coverama : Alternate Worlds est la première publication de Marc Simonetti. A lire et à découvrir, une véritable galerie-papier de l’auteur-dessinateur en quasi 200 pages.

Avant d’ajuster la nationalité au nom de Marc Simonetti, ses créations parlent en son absence, dessinent d’autres mondes, reposent sur les piliers de l’imaginaire. Quel meilleur titre à son premier recueil intitulé Alternate Worlds Après l’influence de Maurice Druon et ses Rois Maudits, Marc Simonetti est officiellement un deuxième Français a contribué à l’esquisse de l’univers du Trône de Fer.

Depuis 2011, Le Trône de Fer est internationalement connu sous le sobriquet télévisuel de la langue monde : Game of Thrones. Autrement dit, depuis 5 années, les intégrales littéraires se forçaient au jumelage afin de commercialiser une oeuvre au profit de l’autre. L’intégrale 5 signe une rupture nécessaire et compréhensible.

Romans et séries télévisées : une rupture consommée.

Integrale 5 Fnac Coffret Collector
Trois couvertures existent pour le seul intégrale 5 du Trône de Fer. Les écrits, certes, restent le même, tandis qu’une identité se cherche.

Au fil des recueils Le Trône de Fer, le contenu littéraire s’éloigne à la fois de la chronologie de la série TV mais aussi des faits de plus en plus distincts et distants. L’intégrale 5 du Trône de Fer synthétise toute la crispation en la portant à son sommet : il existe à ce jour un minimum de trois premières de couverture pour le seul pays de la France. (Une édition argentée où Tyrion Lannister est face à face à un dragon, une version dorée disponible dans les coffrets de réservation Fnac et l’illustration de Marc Simonetti vouée à caracoler au contenu du livre depuis le 27 avril.)

Bon nombre de spectateurs au bord de l’apoplexie, faute à une passion débordante autour du personnage de Jon Snow, entre exaspération et déraison quasi amoureuse, auront tout intérêt à retrouver un mot clef sur le Blog LaMaisonMusee.com : « adaptation« . Or, depuis l’intégrale n°3, rythme et événements constituent deux vouées à être strictement parallèles. Problème gênant lorsque le roman reste la source inspiratrice tandis que la série télévisée vogue sur d’autres flots dont de nouvelles pages d’encre non envisagées par G.R.R. Martin. La saison 6 de Game of Thrones, en dépit d’un poster incitateur, n’aura probablement ni place ni lieu dans les futures impressions littéraires. Ni la suite, peut-on l’imaginer.

Snow Roman Serie TV 6
Non ! Le Blog ne tombera pas dans le piège de la moquerie du personnage ! Son image suffit à être source de rires (Memes internet), d’inquiétudes (Quid du personnage pour la saison 6 ?) et d’enjeux. Tout ne réside pas sur Jon Snow mais l’attention se fonde sur un personnage à l’avenir bien différent dans le roman.

En faisant bande à part, un point névralgique ne divise pas irrémédiablement les deux créations. D’une part, Le trône de Fer se prête formidablement bien à un vocabulaire imagé. D’autre part, le matériel principal de la série TV n’est autre qu’un soin minutieux apporté aux moindres décors et costumes quitte à représenter une part essentielle du budget de chaque épisode.

Le trône de fer, un monde d’images.

Tout l'art de Game of Thrones sera une publication de la maison Huginn et Muninn. La date est encore inconnue mais l'oeuvre promet d'être artistiquement diverse et pertinente !
(c) Magali Villeneuve. Tout l’art de Game of Thrones sera une publication de la maison Huginn et Muninn. La date est encore inconnue mais l’oeuvre promet d’être artistiquement diverse et pertinente !

Magali Villeneuve, Tommy Patterson, Olivier Frot ou encore Marc Simonetti … Quelques noms ne suffiraient pas à retransmettre la fascination de l’univers médiéval, celui du Trône de Fer soit une oeuvre parmi des dizaines autres influences, sur des quantités de lecteurs-dessinateurs. Pourtant, traits et idées rassemblent une aspiration commune à des poétiques avant d’être teintés dans le pourpre sanglant ou à la représentation de personnages dans l’enfance-adolescence tout en suggérant les responsabilités attendues de la part d’un adulte. (Danaerys Targaryen)

(c) Tommy Patterson. (c) DailyBook. BD, illuqtrations indépendantes, ébauches, dessins assistés par ordinateur ... Les outils, divers et variés, donnent lieu à des interprétations sensées et intéressantes à comparer entre-elles pour leurs variétés.
(c) Tommy Patterson. (c) DailyBook.com . BD, illuqtrations indépendantes, ébauches, dessins assistés par ordinateur … Les outils, divers et variés, donnent lieu à des interprétations sensées et intéressantes à comparer entre-elles pour leurs variétés.

En France, l’art de Game of Thrones bénéficiera d’une publication dédiée. Nommé Tout l’art de Game of Thrones, le recueil jouera de la frontière poreuse entre romans et épisodes télévisuels dans un but précis : souligner la beauté imaginative d’une fiction complète, imprégnée avant tout de réalisme bien plus que de fantaisie(s).

Le premier contact avec un livre passe par son aspect. Se persuader de l’inverse serait une erreur non commise chez l’éditeur « J’ai lu » en optant pour une réédition aux couvertures différentes. La série télévisée a apporté une pierre à un édifice fictif voire à séduire un nouveau lectorat depuis 5 ans : aux maisons d’éditions, désormais, d’opérer une distinction entre l’oeuvre lettrée et le monument porté sur petit écran depuis 2011. Deux créations engagées, aujourd’hui, sur des voies complémentaires, parallèles et dissociées.

Publicités

9 réflexions sur “[Littérature] Le trône de fer – Nouvelles couvertures, nouvelle rupture

  1. Coucou ! Le Trône de Fer reste actuellement la saga et la série télévisée que j’aime le plus. D’ailleurs, je consulte souvent des actus à son sujet ici : http://www.referencement-internet-web.com/ ! Ceci dit, vu que je suis accro, j’ai toute la collection de la franchise (livres et DVD), et j’attends avec impatience la sortie du prochain opus.

  2. Je me tiens à distance du phénomène Game Of Thrones. Bien qu’ayant récemment succombé au charme d’Arslan, je demeure pas un grand fan de récits médiévaux.
    Ceci étant, je trouve les illustrations de Marc Simonetti, dont j’ignorais parfaitement l’existence jusqu’à aujourd’hui, superbes.

    Très intéressant ce regard que tu portes aux premières de couverture, et du rôle qu’elles jouent dans la manière d’appréhender l’histoire qu’elles abritent.

    Bon boulot 🙂

    1. En dehors du « phénomène » Game of Thrones, G.R.R. Martin a progressé au fil des tomes pour livrer une narration de plus en plus intéressante. Il équilibre chaque tome avec l’accumulation des personnages et une efficacité redoutable. Si un jour ton avis venait à changer, les livres sont vraiment pertinents. En comparaison, la série télévisée est un friandise vouée à susciter des réactions.

      Or, chaque intégrale est d’une élégance rare. Surtout grâce à la traduction de Jean Sola (La version la plus littéraire des oeuvres.). La Saison 1 immortalisée à l’écran par le viol de Danaerys n’est pas dans le livre et a été inventé par la série par exemple.

      Merci pour tes compliments ! 🙂

  3. Super article ! Passionnant à lire 😉 J’attends aussi beaucoup cet artbook et concernant les couv des livres, vu que pour l’instant j’ai que 4 tomes (qui sont avec les couv affiches de la série) je me verrais bien les racheter en même temps que la suite 😛

    1. Huginn et Muninn reste assez évasif sur son prochain recueil / artbook. Par passion et appréciation de la série, des détails seront à découvrir sur le Blog sans problème !

      Personnellement, les coffrets Fnac ont permis de lire à coût réduit l’oeuvre de G.R.R. Martin jusqu’à l’intégrale 5. La cohérence va, certes, être perturbée, mais cachés dans des coffrets et d’après la tranche des livres, la bibliothèque en pâtira finalement peu. (Les coffrets de réservation ont un certain cachet et cachent les imperfections du changement visuel. :P)

      1. Oui pareil j’ai mes 4 tomes pas les coffrets fnac. Toujours pas acheté le 5ème coffret mais ça ne saurait tarder. De toute façon il ne reste que deux tomes pour la suite et il ne sortiront pas tout de suite ^^

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s