[Aperçu et démo] Street Fighter V – Ultra Bêta 1.2 (PS4)

Wallpaper Street Fighter V

Tout. Absolument tout desservait Capcom et sa musculeuse bêta n°1 de Street Fighter V. La moquerie était une perche tendue, l’essai si proche de la fanfaronnade, qu’il valait mieux éviter d’en parler comme l’on tirerait une roquette sur une ambulance. Face à un constat peu concluant, Capcom époussette une démo n°2, rhabille d’anciennes vedettes de Street Fighter en tentant, fidèle à leurs habitudes, de rehausser le goût âpre et fade d’une première approchée décharnée.

Pour sa seconde bêta, Street Fighter V revient avec plus de personnages, plus de stages sans forcément offrir plus de possibilités ou plus de moyens pour plaider en sa cause. Uniquement jouable en ligne, Street Fighter V s’accompagnait d’aléas aussi classiques que son nom et ternir un nom enrobé de prétentions. En dépit d’une franchise universellement connue, Capcom laisse un champ libre à des dizaines de mises à jour possibles, de rustines techniques et d’ajouts à débloquer … Ou à acheter. Constat amer, certes, mais reflet quasi conforme à une attente réduite à son plus bas niveau.

Combattants et connexion à la rue.

Casting Street Fighter 5
Au total, 12 personnages étaient à essayer. Contrairement à la 1ere démonstration, Capcom lance son opération séduction en dévoilant une bonne part des combattants !

D’un commun accord, Capcom promettait qu’il n’y aurait pas de versions multiples de Street Fighter 5. Un aperçu rapide nous démontre qu’il n’existe qu’une seule attaque-cinématique Critical Art par personnage … comme le proposait Street Fighter IV en son temps !

Decors Street Fighter 5
Cascade, décor nippon, gare, rue … Les stages révèlent une certaine finesse !

La force tranquille se révèle dans les décors, les animations et un rendu travaillé avec un soin appréciable. Les deux essais confirment un estompage progressif des effets cartoon disséminés autrefois ici et là dans Street Fighter IV. (Yeux exorbitants lors d’attaques « Focus ».) pour accentuer les couleurs acidulées de nouvelles jauges (Du moins par rapport à Street Fighter IV.) et nouvelles données techniques qui se substituent aux avantages conférées par les attaques « Focus ».

Chopper SF 5 Beta
Les combattants forment un ensemble hétérogène et pourtant agréable entre tête connue, nouvelles personnalités et personnages suggérés dans les autres épisodes.

Chacun se fera juge pour apprécier la venue de talents inédits. Dans ses traits, Street Fighter 5 sera fidèle aux disproportions du style manga, R. Mika et Rashid en tête. Attributs physiques ou vêtements versent autant dans la caricature que dans l’association d’idées simples. Si l’on ne refera pas le monde artistique de Street Fighter cinquième du nom, n’hésitons pas à souligner une impression attestée de « déjà-vu » à propos d’attaques exécutées par les nouveaux venus dans ce Street Fighter V.

Karin Personnage SF 5
Visuellement, le jeu sait parfaire et bonifier ses acquis. Un régal visuel sur PS4.

Ainsi, Rashid se rapproche vaguement de Cody si l’on en croit sa faculté à créer de petites tornades, Nash mélange la dextérité et les fameux Sonic-Boom de Guile, R. Mika a tout pour être un double féminin d’El Fuerte créé spécialement pour le précédent Street Fighter, la montagne de muscles et de kilos Birdie rassemble les qualités et défauts d’un personnage-chopper comme Hugo, compagnon de Poison jouable dans Ultra Street Fighter IV. D’emblée, Capcom prévoyait un ensemble resserré des combattants pour en justifier le bien fondé de leur présence, de leur originalité ou de leur incongruité. Le pari s’avoue osé dans un contexte où les jeux de combat misent petit à petit sur un catalogue de héros : ici, l’alchimie s’opère et mêle les habitués de la série, les personnages jusqu’alors suggérés et de nouveaux visages.

Rage quit SF 5
Les joueurs qui quittent prématurément un match par peur de perdre, ce n’est pas arrivé qu’une seule fois. Et dire que l’accès de la Bêta était restreint, le jeu verra se multiplier ces comportements inappropriés.

Le compte rendu se rend moins heureux dans le système des parties en ligne. Outre les ralentissements à imputer à une connexion faible, admettons, rien n’est encore pensé pour les joueurs qui détestent perdre … et qui préfèrent quitter la session en cours. L’écran noir avec un message on ne peut plus banal sans perte ni compensation pour les victoires ou les défaites enregistrées par un joueur. L’aventure se répète lorsque votre connexion et/ou les serveurs dédiés ne parviennent pas à fournir un débit suffisant : vos points d’expérience, votre victoire … Absolument rien n’est apparent, comme s’il n’y avait eu ni défaite ni victoire. Une expérience alarmante d’autant plus inquiétante qu’elle n’a duré que quelques jours … tandis que Street Fighter 5 mise presque sur une connectivité constante à internet.

Volontiers, on se laisse séduire par la diversité des personnalités. A contre-coeur, espérons que les phases de bêta permettront une prise en compte, réelle et efficace, de problèmes handicapants en dehors de parties locales attendues avec impatience ! En 2015, Street Fighter modifie sa carte tactique et technique pour un résultat efficace, véloce, agréable et toujours aussi exigeant !

V … ictoire technique.

Attaques EX SF 5 PS4
Les attaques « EX », plus esthétiques que jamais, sont toujours de la partie.

Haut les coeurs, Street Fighter réaffirme un statut de technicien dans le paysage du jeu de combat, y compris face à un Mortal Kombat X paru il y a quelques mois déjà. Différents avant toute chose, SF 5 modifie subtilement quelques données et laisse apparaître des jauges supplémentaires par rapport au précédent épisode. Ne croyez pas à une technicité d’apparat : cet atout sait se rendre facile d’accès tout en pouvant bouleverser le rythme d’un duel. Il ne tient qu’à vous de saisir le bon moment et les bonnes occasions ! Le V-Trigger endosse ce rôle : seules 2 touches sont utiles (Poing fort et pied fort.) afin d’accroître la rapidité et la force de chaque coup porté.

V Trigger Effets speciaux
L’activation du « V-Trigger » donne lieu à quelques secondes assez spéciales pour activer un bonus de dégats et/ou de rapidité éventuels.

Non apparente dans Street Fighter IV, la jauge d’étourdissement (Stunt) occupe une place plus importante. Le système se systématisait en l’absence de blocage des attaques adverses : désormais, le remplissage semble obéir à des facteurs plus cruciaux. L’effet direct, celui de l’immobilité momentanée, prend une place stratégique considérable.

Apercu SF 5 PS4
La mise en scène des Critical Arts est toujours aussi efficace!

Techniques, données, et le nombre d’images par seconde lié à toute attaque et certains combos obéissent à des règles qu’il faudra amadouer à nouveau. Les Critical Arts, l’expression la plus visuelle de Street Fighter V, illustrent un dessin vif, dynamique, impressionnant. La victoire offerte par Street Fighter V se cherche dans ses apports, ses ajouts, ses modifications observées dans les différentes prises (Ou « Choppes ».) et ses conséquences tactiques. Des raisons, au demeurant louables … mais probablement insuffisantes pour s’impatienter de la première version d’un jeu amené à connaitre de multiples modifications.

V Trigger Proprietes
Les attaques de R. Mika et de sa V-Trigger dégagent un parti-pris graphique superbe sur PlayStation 4.

Parmi les jeux de combat, Street Fighter V solidifie ses prises de risques (Graphismes en 3D avec l’efficacité de la 2D, introduction d’une monnaie virtuelle à gagner grâce à vos victoires …) sans réaliser de compromis : SF 5 s’appuie sur une technicité plus visible, différente de l’épisode IV, tout en comptant sur une adhésion globale et massive des joueurs. L’expérience de Capcom dans les ersatz d’un même titre se laisse suggérer à travers ce second aperçu : en ligne, les déconnexions restent sans conséquence, la distribution des points s’avère imparfaite. En bref, Capcom eut la bonne idée d’ouvrir une seconde session d’essai plus encourageante, plus stable, plus intéressante mais qui, pour être profitable, doit tirer des leçons et au moins être prise en compte. Auquel cas, les imperfections transformeront Street Fighter V en épisode à parfaire par le medium de versions successives, toujours plus parfaites, plus équilibrées.

La seconde Bêta de Street Fighter V offrait la possibilité de saisir quelques images. Les images supplémentaires sont à découvrir dans la galerie d’images du Blog La Maison Musee.com ! 

Publicités

6 réflexions sur “[Aperçu et démo] Street Fighter V – Ultra Bêta 1.2 (PS4)

    1. Si tu n’es pas pressé, attends quelques mois après la sortie du jeu. Une nouvelle version supplantera probablement la première même si Capcom avait assuré ne pas faire de nouvelle version du jeu, méfiance.

    1. Techniquement, Capcom a souvent soigné ses jeux Street Fighter. Le problème essentiel réside dans leur politique commerciale devenue monnaie courante dans la réédition épuisée d’un même titre.

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s