[Achat] Découverte de la librairie Mollat – Indépendante et mordante

Librairie independante Blog Test
(c) @librairie_mollat (Instagram)

L’indépendance. Elle fleurit les esprits. Pour celles et ceux qui aiment ce mot, son sens et ses vertus, la soutenir est une nécessité et non pas un éclair de conscience ou une belle idée éphémère. Une série de coïncidences m’a permis de découvrir la librairie Mollat, située à Bordeaux, soit à plus de 660 kilomètres de distance d’une Picardie natale rurale. En d’autres termes, sans Internet et sans cette rencontre, le sujet n’aurait pu être évoqué. Fière de son originalité, ses conseils, son site internet et sa présence sur les réseaux sociaux permettent de l’ériger en exemple dans la morosité ambiante de nos librairies habituelles.

A ces qualités, résolument dans « l’ère du temps », s’ajoute un choix important, divers et peu imaginable et ce, toutes catégories confondues. La réponse à une insatiable curiosité littéraire personnelle a été trouvée grâce à une assistance passionnée des employés de la librairie Mollat. Ces fameux avis de libraire, souvent absents des grandes enseignes où le principal intérêt est mettre les meilleurs ventes en tête de gondole, vous les trouverez sous forme d’archives  et coups de coeur concoctés par le personnel de la librairie Mollat !

Une commande plus tard de deux ouvrages, à défaut de se rendre directement à Bordeaux, la curiosité littéraire s’est éveillée pour se perdre dans une découverte au sens le plus pur.

(Re)Donner l’envie de lire …

Coup de coeur libraire Cigale Huitieme Jour
La Cigale du huitième jour sera à découvrir, prochainement, très probablement. Après plusieurs recommandations, une oeuvre apparemment intime et intéressante ! (c) @librairie_mollat (Instagram)

Revenons sur notre rencontre indirecte avec un esprit pertinent d’une librairie peu commune ! Une photo personnelle, prise et diffusée sur Instagram a retenu l’attention de la librairie bordelaise. Une mention « J’aime », grâce à leur compte @librairie_mollat, a créé un premier contact visuel aujourd’hui indispensable et si important. Avec des yeux et la curiosité digne d’un enfant perpétuel face à ce qui semble nouveau, les premières images de la boutique suscitaient l’intrigue, l’intérêt, à la seule vue de la vitrine du mois. Les sélections littéraires mises en scènes, les véritables jonchées de livres, les jeux visuels malins à partir des premières de couverture donnent une idée à la fois vague et rêvée d’une enseigne aux milles et une ressources. Plus loin, le cinéma est à l’honneur grâce à des questions essentiellement culturelles sans jurer ou perturber les dernières publications. En grand enfant, il faut se rendre à l’évidence : le but, littéraire et surtout promotionnel, donne envie de se replonger dans les formats poche ou les lignes plus aérées des grands ouvrages. A terme, l’espoir est de vous happer et de vous réinvestir dans ce noble support qu’est le livre. Ou du moins, tel pourrait être le sens visuel prépondérant !

Blog Livres decouverte critique
Je ne sais pas vous. Ce type de photo correspond à une sorte d’orgie littéraire. (c) @librairie_mollat (Instagram)

L’enfant réveillé, c’était à l’adulte exigeant d’être dépêtré des derniers livres à la mode. A chaque visite impersonnelle ou à chaque clic sur Amazon France, l’angoisse réside dans l’absence d’émerveillement, d’être littéralement noyé dans les 28 pages désordonnées de livres à venir ou le manque simple de synopsis capables de vous accrocher dans un univers de lignes et de mots. Ici, outre la dimension visuelle, le plaisir a été une expérience : celle de transformer un livre inconnu, à priori dispensable, … véritablement indispensable. Habituellement, votre errance dans les grandes enseignes citées précédemment, il vous faut agir mécaniquement en sachant, dans un premier temps, ce qui est par avance recherché, ou dans un second temps, céder à l’appel d’un livre un peu pâle par son côté classique et déjà-vu. Avouons-le sans détour : attendre sa commande avec une pointe de mystère est devenu un délice perdu. Depuis bien longtemps.

Connue à Bordeaux. Appréciée dans sa ville, Mollat a eu l’effet d’un oasis littéraire. Les photos d’illustrations cernent notre principal regret, celui de ne pas avoir encore visité l’enseigne en question. En contrepartie, le Blog LaMaisonMusee.com vous livre un retour sur les services proposés grâce à une commande de deux beaux morceaux littéraires !

Mollat.com : une librairie 2.0

Total Recall Livre Critique
Total Recall, l’autobiographie d’Arnold Schwarzenegger faisait partie de cette commande d’essai. A défaut d’être 100% littéraire, le personnage intrigue et pourrait révéler quelques idées intéressantes sur la personnalité de l’ex- Mister-univers !

Autant d’atouts a facilité cette espèce de mise en confiance nécessaire pour passer le pas d’une commande. D’autres gages s’amoncelleront vous rassurer au fil de votre familiarité avec le site de la librairie bordelaise : une carte de fidélité est proposée pour vous offrir 5% sur chaque commande en magasin ou Internet, les frais d’envoi se réduisent à 0,01 € lorsque le montant dépasse 20€ d’achat et la commande transite grâce à LaPoste. Des arguments positifs qui parleront probablement aux récents déçus et aux anciens habitués du géant Amazon France.

Un livre mentionné comme disponible est reçu à la fois dans les délais et selon des protections adaptées à vos livres si tendrement attendus. Le colis cartonné, réceptionné, a tout d’un coffre-fort. Pour deux livres, il était effectivement énorme, soudé, habillé d’un papier bulles et de quoi maintenir les ouvrages afin d’éviter tout froissement ou toute balade inutile dans espace vide du colis. Le diable est dans les détails : Mollat.com vous rappellera à son bon souvenir grâce à de petits bonus astucieux. Un marque-page, offert, peut-être évoquant Bordeaux pour les résidents de la ville, indique sa fonction de carte de visite littéraire puisque l’adresse de ce temple ultra-fourni de la culture y est clairement laissée. L’on suppose qu’il y a là une idée du voyage que vous ferez peut-être un jour, en faisant un détour par Bordeaux !

Carte fidelite Mollat Bordeaux
La Librairie Mollat est une histoire de passion(s), tout simplement.
(c) @librairie_mollat (Instagram)

Oui : difficile de ne pas cerner ici à l’éloge à l’indépendance. Celle qui se démène, sait ou du moins parvient à attirer de nouveaux fidèles. Mollat.com a réussi, du point de vue du Blog LaMaisonMusee.com, là où les libraires virtuels ont souvent échoué soit dans la qualité de l’expédition, soit dans le délai de livraison ou encore dans ce manque de repères littéraires évoqué précédemment.

Litterature polonaise Blog Avis
L’Homme qui savait la langue des serpents est l’objet de notre coup de coeur. Un auteur correspondant à une recherche, une forme de non sens probablement passé inaperçu sans Mollat.

Cette faculté à vous pousser à lire ne tient pas seulement à l’étiquette de l’indépendance : il s’agit véritablement de la transmission d’un amour de la lecture. Cette passion transparait dans les multiples catégories et genres littéraires, quasi tous couverts sans exception, de la bande dessinée à la littérature étrangère ôtée de toute complexité ou de toute étrangeté grâce à des conseils dédiés ou des commentaires sur ces mêmes lectures. Sans Mollat et l’intervention d’autres librairies, le lecteur lui aussi passionné, serait pour toujours à des années lumière de certaines de ses idées reçues voire aux littératures d’ailleurs. Le dévolu du Blog a été jeté sur un fragment de l’écriture estonienne répondant au nom déjà exotique de L’homme qui savait la langue des serpents. Si l’ouvrage a déjà quelques années, l’idée même du livre a joué une carte de séduction fatale. Bientôt, une fois la lecture terminée, L’homme qui savait la langue des serpents fera partie des articles estampillés 1 livre 1 critique récemment inaugurée.

Libraires : donnez les couleurs de votre métier pour partager cette rencontre fascinante existante à chaque livre, à chaque page. En tant qu’espace, le Blog LaMaisonMusee.com pourrait être le vôtre ! Une mise en contact, une visite si possible et vos conseils sont vivement attendus dans notre boite aux lettres virtuelle : lamaisonmusee[@]gmail.com !

Publicités

3 réflexions sur “[Achat] Découverte de la librairie Mollat – Indépendante et mordante

    1. Votre réponse ne fait que confirmer cette passion. Félicitations pour votre travail. Les Bordelaises et résidents de Bordeaux ne font que m’inciter à venir faire un tour plus physique dans votre librairie. Ça sera avec plaisir, je l’espère, avant la fin de l’année 2015 !

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s