[Dossier] E3 2015 – Vu et synthétisé par un joueur

E3 2015 Blog SyntheseAvec du recul, il est temps de mettre les bons mots sur les attentes soulevées par « le » rendez-vous du jeu vidéo : l’E3 2015. Chaque année suppose de relever un niveau de plus en plus élevé en termes de communication et en matière de surprise. Et, avec tout le respect que l’on doit à ce sacro-saint événement, l’édition 2015 de l’Electronic Entertainment Expo 2015 avait toutes les raisons de nous inquiéter …

Fallout 4 et d’autres fêtaient déjà leur annonce de sortie alors que l’E3 devaient les présenter dûment au public. Finalement, il fallait bien une part de folie. De doux rêve qui nous rappelle notre identité de joueur-rêveur. Le résultat in fine est donc celui d’une synthèse intéressante. Depuis quelques années, le rêve était devenu mirage. En 2015, l’E3 a pris a peu près toutes les formes et les couleurs que l’on attendait de lui : Microsoft, qui a joué un coup de poker grâce à la rétrocompatibilité sur sa dernière console, Sony et ses promesses un peu moins concrètes, Ubisoft à la conquête des passionnés de South Park ou encore un Final Fantasy VII longtemps tenu comme un fantasme. Doutez-vous bien que si chacune de ces annonces vous ont fait sentir joueur, nous serons bien des milliers à partager ce sentiment !

Pour être fidèle à ce sentiment, le Blog La Maison Musée opère un aperçu thématique, classé et raisonné de cette masse de sentiments. Des ondes positives jusqu’aux coups de coeur, des ondes plus négatives à cause des dénis de l’E3 2015, la sélection aura de quoi charmer et parler à chacune et chacun !

 1° : Star Wars : Battlefront – Résultat d’un pur amour

Bataille Hoth Battlefront PS4
Être fan de Star Wars suffit à comprendre l’importance de cette image.

Star Wars Battlefront aura ses défauts. Il n’aura, par ailleurs, pas d’édition collector. (Ca a été confirmé par Electronic Arts en personne via Twitter.) Lors de la conférence du développeur susdit, tout s’est joué sur l’imagination. Il n’y aura pas de batailles spatiales : il y aura des scènes dignes des plus grandes scènes de la Trilogie Originale. Plutôt que d’une énumération fastidieuse, pensez simplement aux bruitages. A la personnalisation de votre soldat. A l’apparition de personnages emblématiques. Tout simplement à un Star Wars en jeu vidéo où les batailles vont plus loin que les films en eux-mêmes.

Véhicule Star Wars Battlefront PS4
Ce genre d’images a fait son effet auprès de tout ce qu’être fou de Star Wars peut signifier.

Il aura fallu des années pour espérer une telle production. Un fan exigent déjà conquis représente déjà 90% du travail des développeurs. Oui, le jeu aura une quantité de contenus. Il sera limité car ce n’est pas « tout » l’univers de Star Wars. Quelque chose nous dit qu’à quelques semaines de la sortie de Star Wars Episode VII, le jeu ne pourra que tirer profit de ses liens avec le futur film. Même si l’attente a été longue, il est rare de dire qu’elle n’aura pas été vaine tant on se prend à penser aux détails. A la précision de la chose, aux multiples possibilités et, enfin, de posséder un excellent produit dérivé sous le nom Star Wars. Tout ce qui était demandé de sa présentation a tout simplement été rempli : la suggestion a atteint le niveau de l’attente impatiente ! …

2° : Final Fantasy VII Remake – Longtemps rêvé et déjà contesté

FF7 Remake Avis Reception
Les personnages ont gagné du pixel et du détail. Si vous cherchez un partisan du « pour », vous êtes tombé sur la bonne personne !

Fébrilement, le coeur des joueurs s’imaginait déjà jouer à un Final Fantasy VII réadapté sur la génération précédente. Après de vains silences, Square-Enix décide de jouer une carte maligne en annonçant clairement le développement d’une réédition complète … sans date fixe. Ce plaisir à en voir l’officialisation est indiscutable. Oui, il y avait quelque chose qui tenait du conte interactif et léger que l’on ne retrouve plus de la même manière dans les derniers étendards Final Fantasy. Plus curieuse est la teneur de sa contestation en oubliant les questions, en un sens, principales.

Les premières appréhensions ont concerné l’idée de souvenirs. Et si Final Fantasy VII Remake était différent ? Il le sera forcément. Il ne suffit pas d’être un site référencé sur la toile pour le comprendre à même de son appellation : il y est question de reconstruire, fabriquer à nouveau et donc de s’adapter aux standards actuels. Plus si affinité dans le cas d’un Final Fantasy VII qui a marqué le public Européen. Il faut plutôt y voir une habile détresse financière de Square-Enix qui, peut-être dans un dernier espoir, comptera sur ce Final Fantasy VII Remake pour finir quelques fins de mois difficiles pour la firme japonaise. Ce n’est pas original de revoir Final Fantasy VII, par contre, ça a concrètement une importance. Il y est question d‘un monument de jeu vidéo restauré pour tous, refondu pour nos beaux yeux et prendre le virage de la haute définition avec encore plus de moyens de séduire.

 3° : Microsoft – La rétrocompatibilité inattendue.

Jeux Retrocompatibles Xbox 360 Xbox One
Microsoft et le joueur que je suis sommes brouillés. Mais … il faut avouer que ce 1er pas est inattendu !

Il y a quelques années, Microsoft était en croisade contre les jeux physiques et voulait un avenir sans jeux d’occasion. En 2015, Microsoft change de direction et réalise un coup de maitre non utilisé par la concurrence. Rien de nouveau dans le principe direz-vous : pourtant, jouer aux jeux des consoles précédentes devrait être une fonctionnalité proposée par tous.

Plus surprenant encore puisque rien n’est demandé aux joueurs, tout se fera au fur et à mesure depuis votre console Xbox One. En d’autres termes, il suffit juste à Microsoft de cocher une clause et une petite case dans le système de chaque console : « J’ai lu et j’accepte que nos joueurs jouent à nos anciens jeux. » Sans frais, Microsoft devance la concurrence avec élégance. Il faut admettre que le geste axé à 100% dans la communication fait son effet. Du moins, le message tentera de plus en plus de joueurs Xbox 360 pour s’offrir un plaisir sur des consoles à la pointe !

4° : South Park : The Fractured But Whole – Des super-héros, du RPG et une suite de The Stick of Truth 

South Park PS4 Xbox One Sortie
Mysterion. L’épisode du Dr. Pepper et la boisson agnostique. Les références pleuvent déjà dans cette vidéo de South Park : The Fractured But Whole !!

Ubisoft a réussi à capter l’attention du public américain en se dotant d’une arme de destruction massive : South Park revient sur consoles. Et ce sont les deux créateurs de la série animée qui sont intervenus pour remontrer leur pleine implication dans le projet. Esthétiquement semblable à South Park : The Stick of Truth, le reste va connaitre des modifications ! Du côté des développeurs, Ubisoft remplace l’entreprise Obsidian. Du côté des costumes, Game of Thrones et les univers jeux de rôle médiévaux laissent place à la tendance des super-héros made in South Park. Mystérion, le Coon, le petit Butters en grand vilain et tous les autres.

Tous nous attendent dans un nouveau RPG dont la promesse est celle d’être comme le dessin-animé. Bien que court, se terminant rapidement, South Park : Le Bâton de la Vérité fait partie de mes meilleures expériences en termes de jeu de rôles, de nos jeux de l’année 2014. Pour jouer de nouveau avec l’humour terrassant de la série animée, oui, il faudra probablement attendre 2016. L’attente va être longue, le jeu pâtira peut-être d’une nouvelle censure, mais qu’importe : South Park adapté en jeu vidéo tient presque d’une évidence réalisée souvent avec habileté grâce à Ubisoft.

5° : Sony – L’absence de la PlayStation Vita

Gravity Rush KickStarter
Gravity Rush 2, le futur projet KickStarter de l’année 2016 ? …

Le constructeur japonais est officiellement et psychologiquement en déni vis-à-vis de l’une de ses plus belles créations. Ses rebuffades envers sa PlayStation Vita sont devenues des habitudes navrantes, surtout lorsque l’on connait le potentiel de la machine. On la savait désertée depuis l’année dernière bien qu’alimentée par ses rumeurs. En tête, l‘espoir d’un Gravity Rush 2 et pourquoi pas d’une réédiion du premier incluant des contenus payants et quelques nouveautés auraient été suffisants pour maintenir le souffle des joueurs.

Y compris en tant que plateforme indépendante, Sony n’a pas su prendre l’exemple de la concurrence. Clairement, les joueurs doivent parler pour la PSVita mais le constructeur n’a pas encore réussi à donner l’envie qui nous a donné envie de collectionner des Game Boys. D’échanger nos Pokemon à la pause de 10h. Sony, dans son blâme puisque nous sommes dans son procès, n’a pas su saisir le tournant de l’indépendance. Et, malheureusement pour Sony, Microsoft, lui, sait mettre en avant ses créateurs. Leur donner une place de créateurs du futur de leurs supports. Chose que la PS Vita ne pourrait faire en restant dans un silence … mortel.

Bonus : 2015 et ces contenus payants enrichissants ?

Awesome Max Level DLC Ubisoft
Trials Fusion va accueillir un contenu payant qui reprend quelques codes des memes Internet. Un chat tient fermement la bride d’une licorne. Au calme.

Ubisoft a bien été inspiré pour reprendre les terrains de motocross de Trials Fusion sous une forme nouvelles. Awesome Max Level, tel est le nom du contenu, propose de conduire non plus une motocross mais une licorne. Ca ne rime à rien, ça ressemble à quelque chose et cela se présente sans complexe. Parfait pour être intéressé par le projet d’Ubisoft. Peu de joueurs l’accueilleront peut-être avec joie, j’admets être totalement conquis par l’idée.

Taken King Blog Destiny
Bungie, sans surprise, a profité de l’E3 pour révéler son nouveau contenu payant. Et un peu plus.

Bungie est resté classique. Il a fallu prendre sur soi et continuer le projet Destiny non plus comme un échec mais comme un jeu à améliorer petit à petit. Cette démarche se concrétisera par une nouvelle offre séduisante aussi bien pour les anciens que pour les nouveaux joueurs. Le nouveau contenu payant « Le roi des Corrompus » (« Taken King ») s’accompagnera d’éditions complètes de Destiny (C’est-à-dire avec TOUS les contenus payants proposés à ce jour!), enfin. Et ce, pour le prix d’un jeu neuf.

Pour être complet, il faudrait dire que l’on s’attendait au pire avec cet E3 2015. Des semaines avant le grand rendez-vous, quantité de nouveautés avaient déjà été annoncées. Pourtant, les émotions ont été vives et donnent un aperçu globalement extrêmement positif. Puisqu’il est temps des bilans positifs, il y a eu du concret avec Nintendo, beaucoup de rêves et d’incertitudes avec Sony (De futures licences bulldozer sans dates de sortie, pour le moment …) et un discours simple mais qui fait recette chez Microsoft. A chacun sa méthode, à chacun son style, mais l’année 2015 n’a pas ménagé les joueurs.

Pour être encore plus complet, un aperçu complet de la guerre des exclusivités s’avère passionnant et encore volontairement flou … Un parfait sujet à explorer dans les mois à suivre au cours de leur progression dans la phase de développement.

Publicités

Une réflexion sur “[Dossier] E3 2015 – Vu et synthétisé par un joueur

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s