[Vie du Blog] Hospitalisation momentanée : cétose sans hyperglycémie

Type 1 Pompe à insuline accu chek combo

Les santés solides, stables, tout le monde en rêve. Être diabétique signifie un contrat à vie et un soin au quotidien. Il arrive aussi que l’on soit circonspect face à la complexité de notre corps. Aujourd’hui, depuis le 18 Juin 2015, il serait impossible de vous dire ce qu’il se passe dans ce corps du diabétique de 21 ans. En 14 années de maladie jamais cette situation ne s’est présentée et, pourtant, il existe autant de situations qu’il existe de diabétiques et de sensibilités. Petit à petit, l’alerte générale a été donnée par une production massive de cétone. Pour ce qu’il faut en savoir, il constitue une forme de poison qui, à terme, représente un danger pour l’ensemble des organes mais aussi du quotidien du patient.

Accu chek spirit Blog jeune diabetique
La 1ere étape a été de changer de matériel … Et d’éliminer la production cétonique.

Toujours selon les normes, trois situations ont été décrites par le prestataire de pompe à insuline. Ce sont en tout cas les trois premières idées qui viennent à l’esprit à la vue des différents symptômes : 1° : un défaut technique de la pompe à insuline. 2° : Une infection quelconque. (Peu probable, tout va bien tout de même!) 3° : Un problème avec l’insuline. (Mauvais lot ? Peu probable également.) A la manière d’une démarche, tout est testé, tout est questionné.

Le protocole, de long en large, de haut en bas, d’entre les lignes jusqu’à chacun de ses mots, affirme qu’il faut agir en cas d’hyperglycémie. Une fois la situation réglée, la situation est reportée dans son carnet de suivi car elle a été suffisamment gérée pour ne pas se reproduire, pour ne pas se pérenniser. Que faire lorsque les glycémies maintiennent des valeurs régulières ? Comment réagir lorsque votre corps vous dit « Stop. A 1.68 de glycémie, vous avez 1.6 de cétone. » Que toutes et tous ceux qui me connaissent l’attestent, tout est entièrement vrai pour être désarmant, inquiétant et impossible à vivre.

Blog Diabetique Pompe à insuline
Pas toujours simple de se resucrer à plusieurs reprises. Ni à 4h00 du matin.

Alors, direz-vous, son suivi est le reflet de ses excès. Pour le moins du monde. La maladie m’a été enseignée selon une philosophie de responsabilité du diabète et, avec toute la lucidité et ce volte-face à la réalité, il y a probablement un problème enchainé à ce point. Ce genre de démarche demande beaucoup de remise en question et un questionnement où il faut accepter sa propre critique.

Pour l’heure, les repères se floutent et les questionnements s’amassent. Du point de vue médical, la recherche est lancée face à quelque chose de peu commun. Un adulte sous pompe à insuline dont le profil respire et représente la sérénité, le sérieux, n’est pas pour autant épargné. Pourquoi en Juin 2015? Quelle raison exacte à ce dérèglement? En guise d’image, le mécanisme s’est grippé. Une pièce a été jetée dans les rouages et bloque son fonctionnement habituel. Le « sérieux » aurait un synonyme équivalent à « carré« , en quête de perfection. A l’image, souhaitée, du Blog La Maison Musee par ailleurs.

Vous ne pouvez être certain(e) que de ce que vous savez. Le problème depuis la vie de diabétique réside dans son irrégularité et sa manière de gérer ces situations. Parfois, il faut s’en remettre à des hôpitaux de confiance et des individus compétents. Les saisons, les émotions, les épreuves agissent comme variateurs. Si originaux qu’au plaisir et à volonté, les effets se combinent bien étrangement, parfois même selon le patient.

Blessure prise de sang diabetique
Heureusement, les tests et examens ne sont pas trop nombreux. Les petits bleus et coups finiront par se compenser à la sortie!

Les hypothèses sont posées, les épreuves doivent être affrontées. Pour mériter une image léonine et courageuse, ce sont ces peurs qu’il va falloir affronter. Aussi bien les questions dérangeantes, (La palette est large et sans limites pour celles et ceux qui en douteraient!), les idées possibles et déplaisantes (Souci lié à une infection?), les tests horripilants … (Prises de sang et tests à répétition.) En somme, ces dernières heures ont été aussi fatigantes que sources d’inquiétudes.

La conclusion et ses raisons extraites, le combat du diabète sera loin d’être terminé. Derrière cette idée, il faudra expliquer, justifier, et développer une situation assez complexe. Pour des patients face à ce problème, les éléments de réponse seront évidemment partagés dans des nouvelles plus rayonnantes, souhaitons-le. Ce type de situation tient du parfait inverse en déjouant les protocoles et les raisonnements habituels. A nous, diabétiques et autres, de faire l’effort de transmettre. De savoir ce qui est possible. D’en connaitre les tenants et les aboutissants.

cétone sans hyperglycemie
Le problème est le suivant. Et les resucrages pris à la lettre ne suffisent pas …

Heureusement, depuis l’hospitalisation, les connexions internet permettent toujours de surveiller le Blog, vos encouragements, d’être face à une situation illogique en apparence. Merci aussi à vos différents électrochocs : la situation n’est probablement pas grave mais elle doit se résoudre pour aller de l’avant, continuer, réfléchir … Bref : maintenir la vie intellectuelle qui était mienne. Comptez sur une ténacité pour éclairer la situation et subir ces moments difficiles.

Publicités

4 réflexions sur “[Vie du Blog] Hospitalisation momentanée : cétose sans hyperglycémie

  1. Je ne savais pas que tu devais affronter quotidiennement ce genre d’épreuves, je peux juste te souhaiter d’aller mieux et de retrouver assez de force pour continuer à te battre et pouvoir faire ce que tu aimes.

    1. Je dois encore en tirer les conclusions mais j’ai toujours mis la maladie à part. Je ne veux pas qu’elle forme une identité, une personnalité. Je crois, qu’au contraire, un changement doit s’opérer …

      Merci. Tous les encouragements ont compté durant cette semaine. J’ai eu de bien pires expériences : celle-ci doit plus se penser comme un épisode triste et dramatique à la fois sans violence ou de véritables blessures. 🙂

    1. Hélas. Ça en est même triste de devoir s’ajuster à chaque hospitalisation. Heureusement, cette hospitalisation n’a pas été dramatique … Il faut juste opérer un changement digne d’une tempête ! ;D

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s