[Paralipomènes] Fallout – Les raisons de sa survie populaire

Fond d ecran Fallout 4L’attente nourrie autour de Fallout 4 mérite mille commentaires. Le premier, le plus logique à l’annonce d’un quatrième épisode, réside dans une sorte de ferveur populaire. Personnellement, le nom de la franchise rime avec attente, impatience, envie. Inutile de créer une rétrospective de la série Fallout : ce qui rend son retour intéressant étant cette impasse sur les défauts de la série.

Les premières images de l’épisode prévu sur PlayStation 4, Xbox One et PC sont très claires à ce sujet : les graphismes ne feront pas trompe-l’oeil et les charmants bugs propres à Bethesda seront probablement bien de retour ! Pour résumer, Fallout a le luxe d’être une franchise en dessous des standards graphiques, affabulés d’erreurs et somme toute commun dans son écriture où, en quelques mots, un monde irradié et hostile vous oblige à vous adapter. Malgré une liste de défauts, Fallout trône fièrement en haut des meilleurs jeux de rôle auxquels il m’est été donné de jouer. Comme des milliers et des milliers d’autres joueurs, non ?  99% des éléments de réponse se résument à l’identité composite de Fallout faite de monde ouvert, de cinéma ou encore d’une esthétique vue nulle part ailleurs, si ce n’est dans notre imagination de Trekkies, de sci-fi, et autres références si « années 80 » …

Liberté américaine

Ville Fallout 4 Idees
Pour Fallout 4, liberté et monde ouvert sont des pléonasmes …

La conception de la liberté par Fallout marque une rupture par rapport aux classiques du jeu de rôle. La plupart des joueurs appellerait ça sous le clivage entre « RPG occidental » et « RPG oriental ». Sans exagération, Fallout 3 laisse le joueur dans une liberté simulée comme totale après 1 heure de jeu. Les premiers dialogues, les premières recommandations, la personnalisation de votre avatar, suivi du tutoriel de survie se concluent par votre entrée dans le monde peu accueillant de Fallout. Quasi 200 lieux sont recensés pour Fallout 3 (Source : Carte officielle du jeu, Fallout Wiki) : ils peuvent être découverts tout de suite, maintenant, quand vous voulez et, évidemment, à vos risques et périls. L’écriture du scénario le permet, le jeu le prévoit, réduisant alors la quête principale à un état secondaire. Pour le joueur, pour le grand enfant qui réside quelque part en chacun de nous, le simulacre de liberté est quasi total. Mieux encore, les quelques mécanismes du jeu prennent rapidement place dans l’hostilité ambiante : à vous de définir votre personnalité oscillant du profil vertueux, au statut de bandit redoutable ou simplement de survivant. Entre Final Fantasy et Fallout, le duel est laissé à l’appréciation de chacune et chacun. Sachez simplement qu’après quelques heures de couloir dans Final Fantasy XIII (Mars 2010), le dernier Fallout New Vegas (Octobre 2010) avait eu un effet immédiat et plus que rafraichissant ! …

Vintage Pip Boy Photoshop
L’impayable Pip-Boy, une coiffure à la Mentalist et le charme des héros niais de BD d’antan. Un résultat 100% rétro’!

Graphiquement, les jeux Fallout bavent pour enregistrer un retard d’une génération de console. Artistiquement, la part de créativité fait toujours recette. Elle est cadrée sur un style qui a la particularité de ne pas se démoder. Pip-boy, garçon prêt à tout et mis dans tous les situations d’illustration d’un Fallout, est la preuve de cette empreinte mi-vintage mi-moderne. La carte du minimalisme a permis à la franchise d’ériger la bonhomie d’une illustration au rang de véritable icône. Honnêtement, qui séparerait Fallout du petit homme prêt à tout faire ?  L’ambiance, l’usage d’une atmosphère pour tapisser la progression du jour dans un monde désormais méconnu, ce sont des points forts qui ont réussi là où The Elder Scrolls (Du même créateur Bethesda) n’a pas réussi à me séduire. Jouer quelques heures à Fallout est l’assurance d’un dépaysement, de bizarreries déclenchées en fonction de vos déplacements et surtout d’un point d’interrogation constant sur votre exploration. Est-ce que je vais rencontrer des monstres géants ? Des monstruosités ? Des zombies irradiés ? Bref, une région américaine sert de prétexte à notre quête si périlleuse : en d’autres termes, un contexte connu est noyé dans des milliers d’improbabilités. Y compris des situations sordides.

Un monde sans pareils, un jeu unique ? Ce n’est pas réellement le statut de la série Fallout puisque des dizaines de références sont à percevoir dans l’ensemble des jeux. A dire vrai, Fallout est né avec le cinéma, usant et abusant de parallèles parfaitement volontaires.

Flash back et références à l’histoire des Etats-Unis

Références cinema Fallout 4
La référence à Mad Max a débuté dès Fallout 1. Elle semblera plus que jamais d’actualité dans Fallout 4.

Un monde désertique, une tenue à une épaule bien marquée et un chien. Fallout doit beaucoup de sa personnalité au film de George Miller et les premiers films de la trilogie Mad Max. Le secret n’est pas réellement permis et a été récemment confirmé de nouveau dans la bande annonce de Fallout 4. Aucun véhicule n’est conduit dans la série Fallout mais question références, les objets d’équipement abondent en ce sens : elles sont presque toutes répertoriées ici. (Source : Wiwiki land)

Question horreur et monstruosités, les classiques du cinéma américain en Noir et Blanc et d’ailleurs sont allègrement réutilisés. Les fourmis géantes du film Them! (Attaque des fourmis géantes), les géants verdâtres aux allures peu maquillées de Frankestein, les Centaures troublant de ressemblance avec le mille patte humain du dérangeant The Human Centipede … (Bien que Fallout 3 soit sorti quelques années avant le film.)

Mode Rockabilly Fallout jeux video
Le clan du King vous accueille les bras ouverts dans Fallout New Vegas!

Fallout est l’un des rares jeux au monde à tolérer encore le Rockabilly. Il n’est ni sujet de honte mais plutôt de fierté. Si Grease a connu un coup de vieux, Elvis Presley revient sous les traits d’un imitateur, vos personnages peuvent avoir la coupe emblématique et porter fièrement des cuirs où le peigne à cheveux n’est jamais loin ! La richesse de Fallout consiste aussi à mélanger toutes sortes de références dans un jeu vidéo. Vous pourrez avoir honte plus tard de vos personnages, mais tout ceci et bien pire, reste tolérée sans honte par les autres personnages.

En lieu et place des classiques sorts de jeux de rôle, des barbus guérisseurs et des amazones à épées, Fallout a toujours proposé une période un peu curieuse de la vie américaine. Vous voilà bloqué dans un futur ressemblant au passé, là où le faste a été chevauché par une guerre nucléaire. Ce bricolage chronologique se répercute directement dans l’imaginaire, l’usage des armes ou des rencontres si années 1980 !

Le futur vintage par Fallout

Region Etats Unis Fallout 4
L’exemple type de l’esprit Fallout. Une statue, visiblement identifiée comme étant installée à Boston, et un bolide ultra-moderne et à la fois démodé au dessus. Fallout 4 promet encore de ce côté !

Fallout a toujours tenu ses promesses grâce à un curieux mélange entre le rêve de tout enfant, la passion de la science-fiction, une forme rétro’ et des lieux bien réels. Au milieu des bâtiments délabrés et de villes abandonnées, vous pouvez dégainer une bombe atomique portative ou votre pistolet laser favori. L’anticipation va un peu plus loin avec « le » fantasme des années 1980 : Fallout 3 vous donne l’occasion de discuter un bout de gras avec quelques extra-terrestres et de découvrir leur curieux vaisseau. Ca et l’influence à peine cachée pour des armures dernier cri aux allures de Stormtroopers, la série n’oublie pas non plus de rappeler que les Etats-Unis sont encore le pays des « matins qui chantent ».

Art Fallout 4 Images
Voyage à Boston pour fin 2015 ou 2016 pour ce Fallout 4 ?

Après Washington D.C., Las Vegas, Bethesda et son bébé mutant de Fallout pourraient bien faire une halte à Boston. Du moins, quelques passionnés (Source : IGN.com repris par Late Gaming with Omar) ont déjà pris le temps d’analyser de long en large et en travers l’ensemble des images de la dernière vidéo non éblouissante mais attendue de Fallout 4 !

Texture Fallout 4
Le jeu sera artistique : c’est-à-dire à regarder de loin … ou à faire-valoir pour ses multiples possibilités!

L’attente de Fallout 4 rappelle simplement une attente au niveau des idées, des possibilités et des richesses offertes par le jeu. A moins de jouer sur un PC capable d’afficher une résolution plus élevée, les joueurs sur consoles devront se contenter d’une apparence aux textures d’un autre âge. Ce n’est pas là dessus que Fallout 4 donne envie mais l’envie se place à l’échelle du champ des possibilités : des dialogues uniques, parfois configurés en fonction de vos capacités. Tous les Fallout permettent de débloquer des lignes de conversation uniques grâce à des performances en Troc, Intelligence, Discours ou, mieux encore, à l’aide de capacités uniques afin de discuter plus facilement avec la gent féminine … ou avec les cannibales et vampires !

Gameplay Fallout 4 Blog
Les crispations graphiques étant terminées … Les idées de Fallout 4 (Et ses nouveautés!) sont attendues au tournant!

Populaire, Fallout l’a aussi été dans sa manière de donner des formes au RPG dit « occidental ». Par pure provocation et pour prouver que l’appellation tient du ridicule, l’on pourrait dire que les choix de discours sont au moins plus importants et ont plus de répercussions qu’un Mass Effect 1 voire d’un Point’N Click. Ce sont pourtant des jeux ultra « occidentaux ». Les points forts de Fallout se comptent aussi sur la manière de gérer une durée de vie exploitable différemment selon vos parties. Une première partie sans guide aura une saveur tout à fait différente d’une partie aidée d’un guide de 400 pages tant les options ont de multiples facettes insoupçonnées. Il y a du rêve, caractéristique de toute attente, derrière Fallout 4, mais aussi une entière imagination. Surtout sur PC, après des modifications adéquates !

Le retour de Fallout 4 est un peu qu’a été Mad Max Fury Road pour le cinéma. Un aller simple pour les années 1980. Probablement là est la raison numéro 1 de l’engouement autour d’un jeu minimaliste dans ses principes et si accrocheur, capable à mon sens d’être différent et meilleur qu’un The Elder Scrolls (Du même créateur.). Ce serait un pari gagnant que de miser sur une palette, elle aussi inédite, de bugs divers et variés. Populaire, sans payer de mine, Fallout et ses défauts sont en passe de devenir les monuments des mondes ouverts RPG car il a attendu le « bon moment » pour revenir au-devant de la scène : l’année 2015 !

Publicités

4 réflexions sur “[Paralipomènes] Fallout – Les raisons de sa survie populaire

  1. perso, ayant été SUPRA déçu par Fallout 3, j’ai été très surpris (et agréablement) par New Vegas : histoire, univers, profondeur .. et quelle narration ! C’est simple terminé et recommencé grâce aux modds nombreux. Cependant, le premier teaser du FO4 est vraiment beaucoup, beaucoup … copié du New Vegas. Pas de day one pour moi pour l’instant.

    1. Sauf par passion, pour tous les Skyrim et Fallout, il serait plutôt recommandé d’attendre une édition jeu de l’année qui répond à toutes les demandes.

      Il est vrai que dans New Vegas, l’idée de faction est différente. Le scénario est lui aussi plus prenant. (Le robot béni oui-oui ou la mise en scène par exemple ! )

  2. Merci pour la référence à mon petit article sur Fallout 4 à Boston 🙂 !
    Très bon article. Je reconnais pas mal de choses dans ce que j’ai ressenti en jouant à Fallout 3. C’est vrai que jouer sans guide ou avec un guide à la Gamefaqs change complètement la perspective du jeu.

    Contrairement à Deux Ex: Human Revolution qui m’a un peu largué, Fallout 3 te donne à la fois cette liberté et un objectif bien précis en tête: survivre et retrouver ton père.

    C’est clairement un jeu que j’attends avec impatience, comme beaucoup de joueurs.

    1. Merci !!

      Je reste fan de Deus Ex : Human Revolution. Par contre, il faut avouer que les possibilités sont plus réduites que ce que je l’imaginais. Le prochain épisode devrait confirmer ou non cette tendance.

      Fallout 3 ne ressemble pas à grand chose graphiquement. Seulement voilà : le contenu est si massif que le jeu peut être réalisé de plusieurs manières. Dès que je retrouverai un peu de temps, j’essayerai de platiner le 3e épisode commencé il y a une année tant le jeu m’avait emballé à l’époque. Plus que Fallout New Vegas probablement!

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s