[Vie du Blog] Je lis Charlie – Tout est pardonné pour le numéro 1178

Marche Charlie Hebdo Photos Histoire
(c) Le Nouvel Obs

Les semaines n’ont pas atténué les jours émotionnels traversés en France. Ici et là, le pays et le monde commencent à tourner la page. Le Blog La Maison Musée n’a pas choisi d’être Charlie. Ce sentiment d’identification suppose aussi de s’identifier à un courage, à la mort, à se positionner dans une démarche semblable. Être Charlie n’implique pas forcément de lire Charlie : du papier gras pour certains, un espace d’opinions pour d’autres, un humour poil à gratter d’une part, du rire sans modération d’autre part … Charlie Hebdo qui divisait tant, nous le lisons par épisodes, par fragments, par moments depuis 2010. Vous êtes des millions à avoir voulu acquérir un numéro historique, un journal qui va être tiré à 7 millions d’exemplaires. Esbaudissons nous du chiffre, mais quelle malédiction pour être un lecteur quotidien !!

Il nous a fallu des jours pour synthétiser une pensée. Un impressionnisme qui traduit une position délicate, forcément émotionnelle, d’un trouble certain.

Un « avant » et un « après » 7 Janvier 2015

Photos Marche 11 Janvier 2015
(c) Martin ARGYROLO

Rares sont les événements qui nous donnent le sentiment de « basculer ». Inconsciemment, malgré une notion assez conceptuelle, il y a bien une attente vis-à-vis d’assassinats soudains. « Et après ? », s’interroge le Charlie Hebdo N° 1178 ? C’était sur le coup d’une émotion terrible que des millions d’individus ont trouvé un moyen de se mobiliser. Bien qu’elle ait été à contre-courant d’un journal souvent considéré comme anarchique, la mobilisation du 11 Janvier 2015 a été un élan considérable.

Ôtée de ses récupérations politiques, de sa part de non-sens, de millions d’âmes errantes plus que de lecteurs, la journée du 11 Janvier 2015 a été un réveil d’outre-tombe pour un journal qui s’étiolait. Quelques mois encore et environ 250 000 lecteurs réguliers se seraient trouvés endeuillés de leur hebdomadaire favori. Aujourd’hui, malgré un tirage historique de 7 millions d’exemplaires, les kiosques deviennent de nouveaux lieux de réunion; les points de presse rationnent leurs mines d’or et Charlie vivra.

Alors, les volatiles gazouillent, les lecteurs seront fidèles et demain, meilleur ? « Les lendemains qui chantent » sont extrêmement fragiles. Dès le 7 Janvier 2015, c’était déjà par euphémisme que les médias évoquaient un « attentat ». Dès ce jour, c’était la sensation lourde de perdre un journal, de perdre des plumes et des dessins qui nous ont accompagné depuis des années ...

 Je lis Charlie et je m’abonne ?

Abonner Charlie Hebdo Internet
S’abonner au « bon endroit » permet de « soutenir réellement » Charlie Hebdo.

Un soutien moral en millions de personnes devenait le réveil d’un « sommeil dogmatique » de l’opinion ? Tous les superlatifs iront dans la contemplation. Pour vivre, le journal aura surtout besoin de se reconstruire ou de s’assurer un avenir qui permet de continuer un ton « indépendant ». Le premier réflexe, ce n’est pas le seul, a été de se ruer vers les abonnements.

En quelques clics, votre hebdomadaire frissonnera dans votre boite aux lettres. L’adhésion simplifiée s’accompagne parallèlement de petits larcins opportunistes. De ristournes d’artifices qui suscitent quelques doutes et quelques réticences en confiant son numéro approvisionné de carte bleue. Depuis environ 1 semaine, Charlie Hebdo ouvre de nouveaux les abonnements annuels via leur site officiel ! 96€ pour 52 numéros : inutile de dire que la somme est rondelette pour un abonnement coup-de-tête. Trouver moins cher, la priorité de l’homme conscient 2.0, s’accompagne de risques. 86€ pour des distributeurs comme Viapress (Dont le sérieux est contesté) ou Journaux.fr (Dont les retours restent obscurs) laissent planer le doute … Deux solutions principales pour aider efficacement Charlie Hebdo : passer par le distributeur officiel recommandé par Charlie Hebdo (Uni-presse.fr) ou encore inclure le rendez-vous de quelques minutes et 3€ chez votre point presse le plus proche.

Rassurez-vous : pour le prochain numéro du 28 Janvier 2015, le pays devrait revenir dans ses petites habitudes. Il deviendra alors moins marginal d’avoir Le Figaro ou Libération plutôt que Charlie Hebdo. Ou plutôt on l’espère non-secrètement !

Tout est pardonné : le numéro des Survivants.

Tout est pardonné differentes editions
Les derniers numéros de Charlie Hebdo sont imprimés sur un papier inhabituel : une impression légèrement glacée !

Inutile de vous refaire l’histoire : il a fallu quelques jours avant que les ruées vers les points presse se calment. Dès Samedi, on pouvait espérer avoir son numéro, ou presque. 5 millions d’éditions avaient trouvé preneur. Dans ces chiffres pharaoniques, il faut y recouper les curieux; les nouveaux lecteurs qui pourront accessoirement déclamer « J’ai mon Charlie! » sans ouvrir une page ni en lire le contenu; les revendeurs qui auraient dû dédicacer leurs exemplaires « Pour eBay », « Pour LeBonCoin.fr », les habitués … Paradoxalement, l’union sacrée a laissé place à l’union des usuriers. Rions à l’avance de ces dizaines de numéros laissés de côté, dans des cartons ou sur le net dans des annonces poussiéreuses. Même si tout laisse penser que le numéro 1178 sera par excellence « le » numéro historique septuple millionnaire, les derniers numéros seront réédités sur « papier glacé », sera également le plus répandu et le plus édité de l’histoire de l’hebdomadaire. Automatiquement … « Je suis Charlie » deviendra aussi le « moins rare » des numéros par une demande de plus en plus faible. Espérons-le, du moins.

Des millions d’exemplaires se sont vendus avec, finalement, peu de retours. Un numéro émouvant, constitué en patchworks avec des hommages posthumes à Charb, Honoré, Tignous, Cabu et quelques esquisses déjà parues. Une écriture toujours décalée, forcément nostalgique avec le goût de mordre là où justement cela fait mal. Des images tendres remplacent l’absence des chefs de file qui ont insufflé l’esprit Charlie Hebdo (L’hommage de Patrick Pelloux ayant la forme d’une fausse naïveté et d’un désastre humain …) sans oublier l’avenir : le journal doit vivre, il s’arrange pour continuer à déplaire et à poursuivre dans ce à quoi l’association s’efforce de rassembler ses habitués.

Dessins Numero Je suis Charlie
« Le Bilan » est probablement l’un de nos dessins favoris !

Rires et pincements au coeur de lecteur, « Le Bilan » en page centrale est probablement notre dessin favori : l’humour et le retour au doux vitriol. Philippe Katerine apporte son soutien « moral » à Charlie Hebdo; le régime politique salue et fait fonctionner ses rouages pour assumer ses quelques espaces de liberté; les emblèmes nationaux d’apparat (re)deviennent des sources de caricatures …

Charlie Hebdo Bilan Marche
Le rire au dessin de Merkel; la larme par sa conclusion …

Le crayon de Luz joue entre le trait d’esprit et l’importance de la situation. Mme Merkel retrouve ses origines bavaroises; Charlie Hebdo se voit doter de fonds inédits … sans remplacer les « vraies » pertes, le « vrai » drame de l’histoire de l’hebdomadaire. Une image vaut mieux qu’un long discours. La fonction d’exprimer par la forme plutôt que par des mots toujours plus faibles, parfois moins fidèles à ce qui est ressenti, les expressions qui ne viennent pas … ne sont pas trahies par le trait. Corrosif, le numéro des survivants a le sens d’une nostalgie : la douleur, les origines, les personnes qui ont façonné Charlie Hebdo ces dernières années et une bande de bons amis disparus à jamais.

Charlie vivra. Surtout, il n’a pas eu la vocation de plaire « à tout le monde ». Chacun et chacune ignorait toutefois qu’il fallait se faire meurtrier pour imposer un mécontentement. Au XXIe siècle, l’abasourdissement est de rigueur; 2015 débute sur des dessins ensanglantés.

Publicités

Une réflexion sur “[Vie du Blog] Je lis Charlie – Tout est pardonné pour le numéro 1178

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s