[Artbook] The Art of Ooo et The Art of Destiny – Crayons créatifs

Artbooks Blog Animation Jeux VideoLe dessin est un trait d’esprit. Plus jamais, l’art a son mot à dire. C’était l’année dernière, en 2014, que paraissaient deux livres artistiques non mentionnés et connus presque par hasard. Le manque de temps, le manque d’occasion et la méconnaissance de deux recueils vont être résolus par une découverte illustrée. Une présentation élégante dont le but est de mieux connaitre, d’en apprendre l’existence, d’en savoir le contenu.

A leur manière, ce sont deux ouvrages uniques. The Art of Ooo, entièrement dédié à Adventure Time, est le premier volume consacré à l’environnement artistique de l’un de nos Cartoons favoris. A sa manière, The Art of Destiny imprime les premiers jalons vidéoludiques, artistiques, spatiaux et Space-Opera de la création de Bungie.

Des saisons de créations et un Royaume du Cartoon

Acheter Livre Adventure Time
Des centaines de pages et un format de page pour un univers rempli de créativité !

Adventure Time est « la » grande aventure animée qui vient des Etats-Unis. Chaque épisode est une entorse à tout ce qui est connu pour être un pot-pourri de mille références et de mille débordements où foisonnent les idées à chaque minute, à chaque être bizarre et à chaque pensée. Il fallait bien près de 352 pages différentes pour essayer de traduire l’esprit d’Adventure Time.

Concept Adventure Time
Ecrits, dessins préparatoires, couleurs criantes. Voilà l’univers dessiné avant d’être animé.

Paru en Novembre 2014, The Art of Ooo est une oeuvre complète. Ou du moins qui a un aspect complémentaire et indispensable. 2014 était en partie l’année d’Adventure Time : un jeu vidéo est sorti, la Saison 2 sortait enfin en Europe, la Saison 1 parvenait enfin en France ! C’était en sous-estimant une qualité moyenne d’Adventure Time : Le Secret du Royaume sans Nom; l’impossibilité de voir la Saison 2 de façon complète en achetant le DVD (Beaucoup d’amoureux de la saga ont eu la surprise de constater que la Saison 2 n’était pas une compilation pleine et entière …) et le retard monstre que nous engendrons, en Europe, sur une série qui attaque à plus de 5 voire 6 saisons déjà, en 2015.

Ooo Kingdom Adventure Time
Le Royaume d’Ooo nous tend les bras, chers passionnés de Cartoons !

The Art of Ooo est officiellement promu par son créateur graphique. Son Papa-dessinateur, à savoir Pendleton Ward, nous a rassemblé presque tout ce qui nous parait essentiel et l’ensemble de ce que nous aimerions trouver dans une encyclopédie officielle de la série animée. Concepts arts, dessins préparatoires, cartes retenues du royaume d’Ooo, processus créatifs et commentaires complètent la compilation artistique.

Extrait The Art of Ooo Artwork
Mais … Il faut bien un « Mais ». L’oeuvre est disponible uniquement en Anglais.

Pleurons, cher(e)s passionné(e)s d’Adventure Time. Notre duo favori, Finn et Jake, ont le léger défaut de ne pas bénéficier d’une traduction en bonne et due forme. Ce qui explique aussi, en partie, sa méconnaissance puisque l’oeuvre doit être acquise avant tout via Internet. De façon générale, les brefs commentaires restent accessibles à tout niveau d’Anglais. Mais tout de même : il y a toujours ce pincement au coeur. Toujours cette fâcheuse idée qu’Adventure Time, ce n’est pas encore une création qui a réussi à faire son chemin en Europe. Du moins, pas au-delà de l’Angleterre. Pour notre récompense, l’introduction est supervisée par Guillermo del Toro, cinéaste à l’origine du Labyrinthe de Pan, d’Hellboy ou de la rage des monstres des Kaijus dans Pacifique Rim.

Pour se faire pardonner, son ample contenu se double d’un tarif tout à fait accessible. S’offrir près de 350 pages de pure créativité représente 30€. Seul handicap majeur : un format qui ne se révèle peut-être pas très pratique. En adoptant le style « Carte postale », le confort de lecture est moins évident qu’une création en pages pleines et entières. On s’accommodera … par passion de l’univers.

Destiny (Bungie) et son art : une sortie à retardement

Livre guide Destiny PS4 PS3
Paru en Décembre 2014, dans la plus grande des discrétions, Destiny nous marque par son univers …

Il est de tradition de voir arriver une création vidéoludique et son univers artistique à quelques semaines d’écart. On peut ensuite admettre quelques décalages, un aperçu conséquent ou une reliure si élégante qu’elle n’est pas éditable tout de suite. Pour Destiny de Bungie, son Artbook est apparu dans les rayonnages virtuels avec un anonymat inquiétant. Non traduit, également en Anglais, sorti au bas mot quasi 4 mois après le lancement publicitaire et promotionnel retentissant de Destiny, ce fut le silence radio pour l’une des créations les plus emblématiques d’une future trilogie. C’était, du moins, le souhait antérieur de ses créateurs …

Art Destiny Book
Personnages, concepts, ébauches sont à découvrir. Leur multitude ne manque pas!

Le Blog La Maison Musée avait déjà pu offrir un aperçu de The Art of Destiny. Il est d’usage d’apercevoir quelques morceaux choisis de l’Artbook définitif au sein de l’Edition Collector d’un jeu vidéo. Ce qui était le cas de l’Edition Limitée de Destiny sur PS4 présentée il y a quelques mois dans nos colonnes. Malgré tous nos efforts, nous n’avions pas pris la peine d’en dévoiler les quelques 60 à 90 pages. L’impression dominante était quelque chose d’abouti, d’enviable et d’artistiquement prometteur, à l’image même de Destiny. Ce que prouveront sans mal les différentes illustrations proposées en aperçu et retrouvables à la lecture.

Concept Art Destny Vex
Créatures, ennemis et patte artistique occupent des pages entières et imprègnent nos souvenirs de jeu et de joueur.

Ce n’est pas un guide illustré parcimonieusement : The Art of Destiny se voue entièrement à la création d’un univers qui a parfois déçu ou, selon les joueurs, a séduit. En 179 pages, il nous démontre toute une imagination qui était si ambitieuse et, finalement, tout comme l’ouvrage dédié à l’art des studios de Bungie, aurait mérité d’aller plus loin. De proposer encore plus. De faire du spectacle un quotidien de Destiny et non pas de Destiny une aventure quotidienne. (Quoique bonne à notre goût, mais d’une appréciation personnelle.)

Apercu artbook destiny bungie
Le défaut de The Art of Destiny est peut-être d’être, lui aussi, destiné aux consommateurs Anglo-Saxons en priorité.

Entièrement en Anglais et d’un format presque carré, The Art of Destiny donne un peu plus de confort à l’appréciation de son monde. Il terminait une année riche artistiquement (The Art of Naughty Dog a été une réussite sans précédents) et a été édité par Titan Books. Une maison d’éditions qui croit dans la publication de ces recueils et ces livres à penser un monde fictif. Nous leur devions The Art of Alien Isolation ou le remarqué The Art of Castlevania : Lords of Shadow 2. Edités jusqu’à épuisement des stocks, il est toujours bon d’apercevoir que ces ouvrages préparent activement et lourdement l’année 2015 à coups de grandes impressions, de grands sentiments.

Dark Horse Books se chargera de pointures dans le domaine de l’oeuvre artistique. Citons The Art of Uncharted : Trilogy (Avril 2015); The Art of Batman Arkham Asylum, Arkham City and Arkham Knight (2015 ? Juin ?). Idées et images ne nous jamais autant inspirées … Bravo aux artistes, quelque soit le milieu de travail.

Publicités

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s