[Impressions] The Wolf Among Us – Fables graphiques du Shérif Bigby

Artbook Fables Wolf Among UsIl était une fois, une adaptation inédite de Telltale Games. Une préquelle au Comics Fables qui, plutôt que ses bulles de dialogues et ses traits graphiques, lorgne du côté de l’interaction directe. The Wolf Among Us est un peu « le livre dont VOUS êtes » où le choix des réponses vous est offert; où les actions ou leur absence dépendent de votre réponse via votre manette. Telltale Games sait narrer des histoires. Leur savoir-faire a permis de donner un nouvel angle à The Walking Dead. Dans The Wolf Among Us, la recette qui fonctionne tant ne change pas à quelques détails près …

Les Contes d’autrefois dans le contexte d’aujourd’hui

Crapaud Fables
Animaux et références aux contes sont les moteurs de The Wolf Among Us. Et donc de Fables, l’oeuvre dessinée.

Quelque part, à New-York, le Shérif veille. Répondant au nom de Bigby, de jour comme de nuit, l’homme de loi veille comme un berger aux êtres extraordinaires de la ville. Ces personnages hors du commun sont nommés « Fables » et, comme leur appellation le suggère, ils sont issus des univers fantastiques et moraux de nos conteurs favoris. De Grimm à Charles Perrault, les personnages littéraires et graphiques vivent une nouvelle vie dans ce qu’il nomme « Fableville ».

Duree de vie Wolf Among Us
The Wolf Among Us se divise en 5 épisodes d’environ 1h30 à 2h de jeu.

Pour eux, la vie que nous leur connaissons et celle que nous racontons aux plus jeunes avant de s’endormir n’est qu’une création humaine. Quoiqu’il en soit, à New-York, leur rôle est tout autre. Ils forment une communauté à part entière qui, pourtant, doit se fondre dans la masse, être discrète, au prix de sortilèges coûteux et rares. Un drame bouleversera le quotidien des Fables : l’un d’entre eux a été retrouvé assassiné et voué comme un message à l’attention du Shérif Bigby. Quelque soit vos décisions, à vous de mener l’enquête et de démêler les tenants et les aboutissants d’un thriller en 5 épisodes …

Francais PS4 Wolf Among Us
La version boite est entièrement traduite en Français. Des contenus jusqu’au dialogue et ce, sans trop de coquilles de traduction.

The Wolf Among Us est un diamant dans son écriture; son façonnage souffre malheureusement d’imperfections. A la manière de The Walking Dead Saison 1, le récit multiplie les indices, distille les éléments de compréhension et multiplie les centres d’intérêt. Le principe est simple et pourtant efficace au moment de « la » révélation du scénario. Si quelques éléments s’avèrent prévisibles, la fin provoque son lot de surprises et de segments inattendus.

En revanche, The Wolf Among Us divise sur sa manière d’apporter la trame centrale de l’oeuvre narrative. Sans caricature aucune, la plupart des enquêtes suivent le même schéma. Rendez-vous sur le lieu d’interrogatoire, deux choix s’offrent à vous : quelques questions sont suivies soit de la méthode douce ou violente. Finalement, quelque soit l’option adoptée, les réponses changent peu et votre accès à l’épisode final en sortira que peu voire pas ébréché hormis à l’intervention de quelques personnages. Dommage, surtout pour une création qui s’engage sur l’idée de mener la barque de votre histoire selon votre manière de penser. Cette identité émane directement du séquençage du jeu vidéo. En partie donc, on peut l’expliquer, le justifier ou l’excuser par sa nature épisodique. Y compris pour un joueur qui apprécie séquencer ses parties, le sentiment de répétitivité se fera très probablement sentir …

Si The Wolf Among Us peine à se renouveler, à cause de ses habitudes épisodiques, le jeu supervisé par Telltale Games maintient le suspens … Jusqu’au bout, sans mal, par l’accumulation et la réalisation d’un univers graphique quasi parfait.

Dessine-moi un loup-garou !

Screenshot PS4 Wolf Among Us
Graphiquement et visuellement The Wolf Among Us s’adapte parfaitement aux habitudes de Telltale Games.

La préquelle de Fables n’est pas une introduction officielle sans raisons. Visuellement, Telltale Games a réussi à s’inspirer tellement de la bande-dessinée que l’ambiance et l’apparence en sont des copies conformes aux lignes similaires. Alors que The Walking Dead était une adaptation très correcte mais déroutante, The Wolf Among Us prolonge ou plonge quiconque dans une tonalité dessinée, un brin saturé mais parfaitement dans l’idée d’un Comic-Book. Quelques décors, quelques astuces ou le générique lui-même de chaque épisode peut compter sur la présence de pages qui paraissent réalisées pour une bande-dessinée spéciale.

Livre des Fables Wolf Among Us PS4
A la différence de The Walking Dead Saison 1, les actions et les interactions en cours de dialogues sont plus nombreux et plus variés.

Telltale Games est l’un des fiers représentants du genre « Point’N’Click » (Pointez et cliquez). Si le style ne se prête que peu à l’exploration, à l’aventure ou au déchainement furieux de boutons à presser rapidement; Telltale Games élargit modestement ses horizons. Il n’est pas rare de devoir frapper, de pouvoir explorer quelques décors somptueusement réalisés pour en savoir plus et acquérir un peu plus de connaissances sur la bande-dessinée Fables. Tandis que The Walking Dead Saison 1 (Testé dans nos colonnes) se contentait de peu de scènes de tir, de peu de scènes d’action; The Wolf Among Us multiplie les excès de colère, les coups de poing qui vol ou l’usage d’éléments récupérés à même le décor …

Mise en bouche esthétique, The Wolf Among Us bénéficie d’une réalisation simple mais très efficace. L’intérêt, outre d’être une aventure inédite, est de créer un récit accessible à tous et suffisamment riche pour « aller plus loin ».

La faible vie des Fables

Duree de vie wolf among us ps3
Le générique, musicalement et esthétiquement, impressionne.

The Wolf Among Us constitue une belle synthèse entre l’accessibilité d’une création folle, extrêmement fouillée voire difficile à suivre et une durée de vie très menue. Comprendre le monde de Fables est grandement facilité grâce à de brefs résumés en dehors du contenu de The Wolf Among Us. Ce sont les « Livres des Fables » qui, au fil de votre progression, débloquent de nouvelles entrées et des récits qui se rattachent à la création Fables. Il s’agit de faibles bonus mais qui ne se débloqueront qu’à mesure de votre tenacité, de votre curiosité dans les quelques phases d’exploration autorisées par le jeu. En parlant à certains personnages, en scrutant une partie de la scène ou en faisant certains choix, de petits résumés permettent d’en savoir plus. Quelques lignes préciseront les relations entre les personnages ou leur implication dans The Wolf Among Us.

Telltale Games maintient une durée de vie modérée. Elle est respectable pour ne pas se lasser et pour ne pas en redemander davantage une fois toutes les clefs du récit élucidées. Comptons environ 10h de jeu voire un peu moins pour apprécier le conte plutôt violent du Shérif Bigby. A l’image des autres créations Telltale Games, une partie est nécessaire. Toute autre partie aurait la sensation d’être une plâtrée de trop parce que la création n’offre que peu d’alternatives, des choix qui mènent malheureusement à des fins semblables. En d’autres termes, sauf dans l’optique d’une chasse aux trophées, la rejouabilité et le plongeons dans le récit est extrêmement limité. On le regrettera, comme souvent, en raison de la qualité scénaristique …

Promotion Wolf Among Us Fables
Un message sympathique … Et de bonne guerre, à la fin de votre aventure à l’épisode 5.

Note Critique Cinema A Single Man Tom Ford 2009Indéniablement bon, le rythme des épisodes est globalement inégal. L’effet de surprise des premières enquêtes laisse place à une certaine schématisation ressentie sur le long terme. Sur son apparence, sur ses choix et son suspens, The Wolf Among Us n’a pas l’impact émotionnel que pouvait avoir The Walking Dead. La préquelle de Fables est une introduction d’élégance qui permet de mieux s’introduire dans l’univers dessiné. De la rédaction du scénario jusqu’à ses dernières minutes, les propos défigurent de loin l’univers enchanteur et magique du 1er degré de lecture des Contes de Grimm et Perrault. Une création attachante, intrigante, complexe et qui, une fois démêlée, impressionne par l’originalité de son récit.

Trophees The Wolf Among Us PlayStation

On a aimé : 

+ L’esthétique et l’ambiance de The Wolf Among Us
+ La durée de vie correcte
+ Les possibilités de maitriser Fables, l’oeuvre originale en Comic-Book, grâce aux bonus à débloquer
+ La maitrise scénaristique 

On a détesté : 

– Une certaine systématisation des enquêtes.
– Des décisions aux conséquences souvent semblables.
– Une rejouabilité quasi nulle.

Publicités

Une réflexion sur “[Impressions] The Wolf Among Us – Fables graphiques du Shérif Bigby

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s