[Blu-Ray] Stanley Kubrick The Masterpiece Collection – Intégrale 2014

Contenu Stanley Kubrick Collection Limitee

 

Warner Bros entame sereinement la fin d’année en se parant de ses meilleurs atouts ! Vous le savez peut-être, le Blog La Maison Musée est passionné de la filmographie de Stanley Kubrick. Réalisateur et personnage, créateur tout en étant perfectionniste de « son » cinéma, difficile d’être entièrement hermétique au legs cinématographique laissé par le cinéaste. Précédemment, il y a une année, nous partagions avec vous la découverte de l’Edition Spéciale Stanley Kubrick en DVD. Elle accompagnait alors la tenue d‘une rétrospective dédiée à M. Kubrick, qui eut lieu en 2011 à la Cinémathèque Française. Aujourd’hui, le groupe Warner sort de tout contexte mais associe la qualité des formats et un prix abordable par l’exigence visuelle du Blu-Ray et la baisse des coûts du DVD pour nous rééditer une Collection, limitée et presque complète à paraitre le 04 Novembre 2014. C’est-à-dire d’ici quelques jours, le moment idéal pour le partager avec vous.

Côté contenu, les adeptes du Blu-Ray comme du support DVD ont le droit aux mêmes exclusivités, à savoir 2 DVD bonus. Les collectionneurs du précédent coffret Stanley Kubrick : l’intégrale retrouveront « Stanley Kubrick : A life in Picture », « Stanley Kubrick : Remembered », « A Lucky Bag » ainsi que « Stanley Kubrick in Focus ». A ce jour, cela doit être la quasi totalité des court-métrages réalisés en l’honneur du travail de Stanley Kubrick, sa personnalité et l’homme vu par son entourage et son proche environnement de travail. Vis-à-vis de Stanley Kubrick : l’intégrale, Warner Bros propose une rétrospection totale, assez complète et massive d’après les informations fournies par les revendeurs.

La différence majeure résidera principalement dans l’ouvrage offert dans The Masterpiece Collection Stanley Kubrick. Composé d’environ 78 pages, le fascicule-livre est davantage un support papier illustré bien plus que le très intéressant Stanley Kubrick Archives d’Alison Castle d’un peu plus de 540 pages. Ici, l’ouvrage s’apparente bien plus à une introduction esthétique et photographique des longs-métrages clefs de M. Kubrick.

Blu Ray Stanley Kubrick Test
8 monuments du cinéma bénéficient, de nouveau, de « la » qualité nécessaire à leur visionnage.

A l’image de la précédente collection, le coffret Stanley Kubrick The Masterpiece ne synthétise pas « toute » l’oeuvre du réalisateur. Parmi les huit films, Fear and Desire, la première réalisation de M. Kubrick n’a toujours pas le droit de rejoindre les autres créations passées dans la postérité. Et pourtant, Fear and Desire existe bel et bien dans un support Blu-Ray mais s’avère assez difficile à trouver dans le commerce. Une sorte de rareté à lui seul, faiblement distribué et probablement moins demandé que les autres réalisations. Un constat qui reste assez triste dans l’ambition d’une filmographie absolue. Oui, nous assumons le côté perfectionniste. Et en même temps, n’est-ce pas là la vocation de pareilles compilations ?

Les tests Blu-Ray des multiples réalisations sont assez unanimes. Globalement, l’achat est vivement recommandé par une différence perceptible, soignée et magnifiant hautement le perfectionnisme du réalisateur. En un peu moins de 50 années, 2001 L’Odyssée de l’Espace ne perd rien de sa superbe. Notamment grâce à ce souci aujourd’hui bienvenu de filmer la première partie de son film dans des décors naturels. En dépit de quelques saturations au niveau des dominantes bleutées, l’ensemble des oeuvres de Stanley Kubrick bénéficieront de la bienveillance de spectateurs, bien des années après leur sortie.

Stanley Kubrick Tous les Films Coffret
Outre le design du coffret, très visuel, il y a un air de bon plan. A 56€, la filmographie DVD de M. Stanley Kubrick est au prix de notre intégrale « soldée » il y a de cela 1 année.

L’esthétique du coffret est certaine, son rapport qualité/prix l’est aussi. Ou du moins, dans sa présentation DVD, l’offre est on ne peut plus honnête. Pour l’équivalent de 10 DVD dont 8 films d’excellence, la moyenne est à mois de 6 € par support. Les perfectionnistes auront, peut-être, raison de voir dans cette compilation de fin d’année différents DVD et Blu-Ray assemblés les uns aux autres sans leurs boites respectives. Cela dit, même à l’unité, y compris dans la version Blu-Ray, la moyenne est à moins de 8€ par film ce qui est assez peu excessif et remplace facilement l’absence de chaque protection pour chaque long-métrage. Ou du moins, l’offre compense nettement l’absence de ce détail. D’autant que le tirage limité propose un dessin plutôt réussi, simple et efficace de son emballage histoire de contenter les plus collectionneurs d’entre nous.

Certains d’entre vous étaient peut-être déjà au fait de cette future sortie; nous, amateurs de l’esthétique Kubrick, avons été assez surpris de cette parution de fin d’année. Une excellente chose puisque la précédente intégrale digne de ce nom remontait déjà à 3 années. L’énorme intérêt se situe dans l’aspect très compétitif puisque rapidement, les supports de haute qualité (Blu-Ray) se sont vite rendus indisponibles. Une réédition intitulée Stanley Kubrick : The Masterpiece Collection qui, à coup sûr, permettra de rendre l’offre encore un peu plus accessible aux amateurs.

Interstellar 2001 A Space Odyssey
Une collection malheureusement incomplète. Et pour cause, elle sortira sans accès ou réduction pour le récent Interstellar.

Enfin, 2001 L’Odyssée de l’Espace est fréquemment cité en ce moment. Une découverte ne va pas seule, Warner Bros propose aussi, en parallèle, une rétrospective de Christopher Nolan. Evidemment incomplète, malheureusement sans accès ou de priorité au critiqué Interstellar. Le lien entre les deux univers est tordu, on l’admet, mais ni l’un ni l’autre n’a à rougir de sa réalisation ou de son propos. Interstellar, nous y reviendrons d’ici peu car nous y tenons particulièrement. Et probablement avec subjectivité, comme avec Stanley Kubrick.

Publicités

2 réflexions sur “[Blu-Ray] Stanley Kubrick The Masterpiece Collection – Intégrale 2014

    1. Exact ! Un artiste, n’ayons pas peur des mots, qui a réussi à rendre son art populaire et incroyablement exigeant. Une pierre, deux coups. Rien que pour cela, comment ne pas avoir une certaine adoration du personnage, du réalisateur, du photographe et du perfectionniste.

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s