[Musique] Les Gardiens de la Galaxie OST Deluxe – Awesome Mix Vol. 1

Guardians of the Galaxy Deluxe Music

En à peine deux semaines, Les Gardiens de la Galaxie et Marvel  pourront se vanter d’une seconde réussite commerciale. En tête des ventes de bandes-originales de film, le dernier né des Marvel Studios côtoie fièrement le haut du classement et pour cause. Ce succès ne tient qu’à la compilation audacieux, très vintage et efficace d’une compilation qui teinte son univers des doux souvenirs des grands succès des années 1980. Son petit nom, les amateurs du film le connaissent déjà. Il s’agit du Awesome Volume Mix 1, la fameuse cassette d’une autre époque que Star-Lord garde soigneusement comme un trésor de « pop-musique ». Derrière ce dépoussiérage de bons vinyles de brocantes, le compositeur Tyler Bates tente une association qui a un charme à l’écran, qui fonctionne aux oreilles des plus âgés d’entre nous (David Bowie, Blue Swede : beaucoup d’entre nous connaissent !) et, le plus important, colle à l’esprit kitch parfois décalé du long-métrage. Critique, découverte et appréciation d’une compilation auréolée et galactique !

   Deux versions de la bande-son originale Guardians of The Galaxy existent : l’unique Awesome Mix Vol. 1 ainsi que l’exemplaire Deluxe. La différence de contenu – et de prix – tient à la présence d’un second CD supplémentaire et d’une présentation visuelle changeant du tout au tout. Suite à l’article du blogueur et de notre partenaire GoldenGeek.net, notre choix s’est immédiatement porté vers l’itération la plus colorée, la plus vive et par conséquent la plus complète ! Un brin psychédélique et volontairement « pop », 41 morceaux sont à découvrir. Leur répartition laisse place à un Awesome Mix Vol. 1 de 12 pistes puis de 29 compositions originales taillées pour notre équipe de 5 personnages extraterrestres et leurs belligérants!

Pistes OST Gardiens de la galaxie
41 Pistes en tout ! Un contenu qui est loin d’être pauvre !

   Tyler Bates n’est pas à sa première réalisation musicale dans l’univers de la bande-dessinée. En 2009, il supervisait déjà l’ossature lyrique d’autres Gardiens du Comics Américain en composant pour Watchmen : Les Gardiens de Zack Snyder. Il était également à l’œuvre dans l’atmosphère de 300 et de Sucker Punch du même réalisateur. Intéressons-nous plutôt aux « Gardiens » de l’univers DC Comics. L’appellation prête à confusion et la manière de faire présente de nombreuses ressemblances aussi à l’écoute, qu’à l’époque qui a voulu (Ou plutôt qui devait) être soulignée et aux ambitions de réalisation à proximité. Avec Watchmen, les années 1980 font partie du cadre spatial et narratif. Alors que l’univers se prête à des faits axés vers la science-fiction, l’inspiration nait de vieux succès et de pointures (re)connues : Jimi Hendrix, Janis Joplin, Bob Dylan ou encore Billie Hollyday figuraient au palmarès d’une Original Soundtrack qui, à sa manière créait « un charme ».

Tyler Bates Pistes OST Guardians of the galaxy
Probablement plus tard, nous reviendrons sur les 29 séquences plus « thématiques » et originales composées spécialement pour le long-métrage. Il s’agit du 2e CD contenu dans l’édition DeLuxe!

   Les Gardiens de la Galaxie n’est pas le premier à intégrer l’importance de la bande-son au sein même des différentes scènes du long-métrage, (Citons le moins connu Submarine de Richard Ayoade et tant d’autres dans le cinéma) toutefois le Walkman de Peter Quill alias Star-Lord est à l’origine  des 11 musiques à entendre au cours du film. Les premières minutes du film font honneur à « I’m not in love » de 10CC. Mélancolique puis nostalgique, la première tonalité est donnée. Les premières images sont lourdes et le tout est indéniablement supporté par une musique adéquate. Dès lors, rapidement, le spectateur observera que chaque piste est associée à une idée précise. Enchainement à l’écran avec quelques compositions originales, environ 5 minutes plus tard, avec « Come and get your love » pour ouvrir officiellement le titre du film et introduire le faciès de Star-Lord. Rythmée, légère, s’ouvre une danse mémorable que l’on risque de garder un bon bout de temps à l’entente du morceau.

   A l’exception de « Spirit in the Sky » ajoutée en supplément, probablement par souci de donner un aspect numérique pair aux nombres de morceaux choisis pour cet Awesome Mix Vol. 1, chaque extrait a la faculté de vous rappeler exactement les scènes clefs qui étaient parfois simplement suggérées. Impossible de ne pas avoir en tête à quel moment précis Blue Swede interprète « Hooked on a feeling » (Voyez, vous avez déjà le refrain en tête!) ou encore, en progressant un peu plus, à quel endroit précis « Escape (The Cola Piñada Song) » est employé.

Artwork Gardiens de la Galaxie CD
Le livret-jaquette contient quelques artworks dessinés d’un bel effet. Aucune parole en revanche …

   Comment concilier épopée intersidérale et années 1980 ? Les Space-Opera avaient encore – à peu près – la côte à cette époque; les années à venir ne pouvaient que confirmer notre avancée dans le domaine spatial. La composition, elle aussi, s’est inspirée de ces pulsations pour synthétiser et rendre implicite la « sensation » du voyage spatial. A ce titre, l’on retrouve « Moonage Daydream » de David Bowie, une belle synthèse d’évasion avec l’extrait additionnel « Spirit in the Sky » . D’autres passages musicaux brefs le deviennent par usage : pour cela, nous pensons au refrain entêtant de « Fooled around and fell in love » d’Elvin Bishop. L’action se ralentit au profit d’un tête à tête – presque – amoureux entre nos personnages clefs des Gardiens de la Galaxie avec un arrière-plan entièrement numérique d’un rendu bluffant. Non, Les Gardiens de la Galaxie ne flirtent pas avec la comédie musicale ou à l’usage – avec accord – d’artistes « oubliés » ou ayant marqué leur temps. Durant un peu plus de 120 minutes, ce sont tout au plus 20 s. à 30 s. de chaque extrait que l’on entend pour finalement s’estomper assez rapidement. D’où l’intérêt de la bande-son intégrale et compilée du personnage de Star-Lord.

Le fameux "Awesome Vol. Mix 1" est le 1er CD à découvrir !
Le fameux « Awesome Vol. Mix 1 » est le 1er CD à découvrir !

   En environ 45 mn pour ces 12 morceaux choisis, la bande son des Gardiens de la Galaxie conserve tout son dynamisme en dehors du contexte cinématographique. Contrairement à la bande originale de Django Unchained (Précédemment présenté), on ne retrouvera ici aucun dialogue ou aucun monologue qui pourrait recontextualiser l’action aperçue en salles obscures. Peut-être, à votre écoute initiale, vous aurez grand mal à replacer la désuète mélodie de » O-O-H Child » qui est, assurément, l’un des moments les plus à mêmes de nous faire décrocher un petit sourire 100% lié au 100% kitch . L’avant dernière chanson « Ain’t No Mountain High Enough » du duo Marvin Gaye & Tammi Tyrell est aussi à apprécier sans les tirades finales pour laisser place à toute la pureté, la dimension « bon enfant » qui règne au final d’un long-métrage où l’entente et la joie règnent en beauté.

   Tous autant que nous sommes ont en mémoire musicale les débuts de Michael Jackson au sein des Jackson 5. Opportuniste ou non, la 1ere scène après la fin du film est calquée sur le très sautillant et le léger titre « I want you back ». D’une voix aigüe, Groot suit fidèlement la voix non muée du défunt M. Jackson pour un clin d’œil d’attendrissement. Si le long-métrage a su vous séduire jusqu’à la fin de la « deuxième » scène post-générique, probablement vous aussi vous placerez la septième piste « I want you back » dans vos meilleurs souvenirs du film et de ses héros fictifs attachants. Moins contextualisées, cernées pour être employées dans les scènes d’action pures et dures, il nous reste « Cherry Bomb » des « The Runaways » (Tiens. Les joueurs de Lollipop Chainsaw ont peut-être reconnu l’air durant le film ?) ou « Go All the Ways « des The Rasperries. Réservées pour les déplacements spatiaux qui enchainent les scènes de batailles, de tirs, elles contribuent à cet aspect fou-fou Hollywoodien. Ce « sans quoi » Les Gardiens de la Galaxie le budget du film BlockBuster ne trouverait pas de justificatif. Evasion et explosions pour des minutes un peu plus rapides mais toujours fondues à la pop colorée, celle dont Star-Lord a été initiée par sa mère …

 Enny Joo Design Guardians of the Galaxy OST

4 Etoiles Test HonnêteDifficile de ne pas apprécier et de passer à côté d’une bande son qui associe efficacité, légèreté et une véritable collection de morceaux à succès. Quasi intégralement axée vers la « Pop-musique », elle n’aura beau pas être au goût de tous et de toutes, il y a de quoi fondre littéralement pour quelques souvenirs qui nous ramènent à des passages mémorables de la production des Marvel Studios. Dans notre palmarès « Coup de cœur », il faudrait compter sur la présence de « I want you back » avec sa place centrale au cœur de l’album ainsi que de « Come and get your love ». Est-ce qu’un bon film est aussi une bonne bande-son ? Il n’y aurait qu’un pas pour penser que l’association doit faire partie intégrante d’un projet réussi. Dans le cas de Les Gardiens de la Galaxie, l’Original Soundtrack compilé et intégré à l’écran n’est autre que le premier objet officiel dérivé du retour des Gardiens extraterrestres de Marvel. Et de qualité, s’il vous plait, à la manière dont les artistes assez prestigieux (David Bowie, Marvin Gaye …) ont été mis bout à bout avec une cohérence, une idée et un côté vieillot désormais « vintage » très bien assumé ! A écouter, à recommander et même à collectionner, le Blog La Maison Musée ne peut pas être plus clair à propos de cet Awesome Mix Vol. 1 sorti des mains de Star-Lord sous un CD richement compilé !

>> Version Vinyle : prévue pour Septembre 2014 (Amazon Allemagne)

>> Version Deluxe dès 20 € (Amazon France & Amazon Angleterre)

>> Awesome Mix Vol. 1 dès 11,99 € (Amazon France & Amazon Angleterre)

Publicités

10 réflexions sur “[Musique] Les Gardiens de la Galaxie OST Deluxe – Awesome Mix Vol. 1

  1. Pas vu le film, mais j’ai enfin écouté le double cd dans son intégralité.

    La partie « chanson » est excellente, porté par des choix très judicieux pour insérer de la folie dans cet univers galactique.

    La partie « score » signée Tyler Bates est très séduisante, moi qui ne suis par trop amateur du style (si tenté qu’il en ait un) de ce compositeur. Cependant, cela reste quand même très bourratif, tant sur la durée que dans l’orchestration.

    1. Non … Tu n’as pas vu Les Gardiens de la Galaxie ? 😀 Ca sent la future séance de rattrapage avec le DVD / Blu-Ray avant la fin de l’année ça !! 😀

      Le second CD, l’orchestration, en fait un peu trop dans quelques scènes.

      1. Tant mieux, je connais très peu le coté cosmique de chez Marvel, c’est pour ça d’ailleurs que je lis plus de DC Comics car c’est très étendu chez eux. Alors si ils peuvent nous ressortir les Gardiens de la Galaxie en Comics c’est cool. En plus ils ont pas mal de liberté vu que cette équipe et assez ressente 2007 je crois, et il n’y a pas beaucoup de background pour le moment. La serie Annihilation et Annihilation Conquest sont des bon point de départ. Il faudrait que Panini sorte une réédition.

        1. Certaines phases des 4 Fantastiques (Le Surfeur d’Argent notamment) permettent quelques escapades dans le Cosmos avec Le Surfeur d’Argent. Marvel a en tout cas réussi un pari : faire un semblant de neuf avec une série de comics vieille de plus de 50 ans avec du succès en termes d’entrées;

          Les Comics, d’accord, mais évitons au possible la multiplication d’histoires différentes. Il y a bien un style que je déteste en ce moment avec cette vague de redécouverte, ce sont les Marvel Now avec un graphisme qui ferait presque « Manga » …

  2. Elle est excellente cette BO. Commandée également la version Deluxe pour ma part, qui est peut être plus chère mais ce n’est pas du vol quand on voit le nombre de pistes sur le disque 2 ^^ En attendant de la recevoir je l’écoute sur Youtube. Jaime particulièrement Come and get your love 🙂

    1. Apparemment, sur Amazon, un produit est affiché avec la jaquette Deluxe pour 14,99€ . J’ai préféré la version mentionnée Deluxe pour le prix que tu cites.

      Hors contexte du film, elle a cette qualité « passe-partout ».

  3. Ravi d’avoir influencé (positivement) ton choix 😉

    PS : Le morceau « Spirits in The Sky » est en fait présent dans la deuxième bande-annonce 🙂

    1. Merci de la précision ! Comme j’attendais particulièrement le film, j’ai pour règle de ne pas trop regarder les trailers. (Nous en parlions avec Le Petit Collectionneur qui lit régulièrement le Blog : certaines scènes des Trailers ont même été supprimées dans le film final.)

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s