[Cinéma] The Double – Richard Ayoade adapte Dostoïevski

Acteurs The Double Britannique

Richard Ayoade est un nom qui, probablement, ne vous dit rien. Il n’est pas encore trop tard pour une séance de rattrapage afin d’en savoir un peu plus sur l’acteur/réalisateur/scénariste. Nous, nous le connaissons plus dans la réalisation de son premier long-métrage intitulé Submarine, une comédie Britannique qui n’est pas passée inaperçue pour toutes et tous. Un deuxième film, en discrétion semblable, sortira « officiellement » au cinéma le 13 Août 2014. Officieusement, seules une poignée de salles le distribueront … Comme ce fut le cas pour Submarine il y a déjà 3 ans.

   Adapter Fiodor Dostoïevski n’est pas donné à tout le monde si bien que Le Double, le roman original, est porté pour la toute première fois au cinéma. Tournée vers une tonalité de comédie, l’œuvre est toutefois « librement » adaptée. Le message n’est plus transposé dans une Russie vieillissante et grise du XIXe siècle mais dans un cadre plus flou, plus obscur sans jamais croiser une seule fois la lumière du jour. Quasi tout le film a pour particularité de progresser dans une obscurité singulière où l’acteur Jesse Eisenberg doit faire face à son double. Mêmes vêtements, même visage, même voix et pourtant, personne ne semble en souligner la troublante ressemblance. La faute à un personnage très effacé, esseulé et incroyablement timide face à un fac-similé agissant à l’inverse de Simon, le personnage principal.

IT Crowd Richard Ayoade
Richard Ayoade, c’est le Monsieur à droite dans sa veste marron.

   Le goût de la comédie doit faire partie de la marque de fabrique de Richard Ayoade. Ce qui n’est pas plus mal puisque ce fut ainsi que nous l’avons découvert et comme cela que nous apprécions son travail. Immanquable dans la série IT Crowd, ce sera le milieu de la musique qui a souligné le regard atypique du réalisateur. A deux reprises, Monsieur Ayoade s’est rapproché du groupe Britannique et originaire de Sheffield, Arctic Monkeys. Dans un premier temps pour se porter réalisateur du mémorable Concert à l’Apollo en 2010 puis pour composer une bande-son mémorable, celle de sa première réalisation Submarine. A l’écriture, Alex Turner le Leader des Arctic Monkeys signait une OST en solo’ du plus bel effet et d’une qualité lyrique certaine. (Plus peut-être que les derniers CD-Studio du groupe …)

   Le parti-pris de l’humour ne doit pas pour autant cacher l’inquiétante possibilité offerte par le scénario. Confronté à un inverse parfait, Simon affronte tout ce qu’il n’est pas tout en sachant qu’il aurait pu être ce dernier. Si le contexte diffère de l’œuvre originale, le message n’en reste pas moins présent et avec les mêmes ambitions.

   Le casting s’offre la présence de Jesse Eisenberg, particulièrement remarqué dans The Social Network, mais également de Mia Wasikowska. Cette dernière était, entre autres, en tête d’affiche d’Alice au pays des Merveilles de Tim Burton en incarnant l’héroïne centrale. Toujours du côté des acteurs, même si The Double est un projet antérieur à Submarine, ce sera avec plaisir que nous retrouverons une grande part des acteurs du premier film de Richard Ayoade : Yasmin Paige, Craig Roberts qui incarnait le jeune Oliver Tate, ou Noah Taylor qui représentait le père d’Oliver. Un beau panel qui a permis au long-métrage d’obtenir de précieuses distinctions lors du Festival « Hallucinations Collectives » (Lyon) puis de voir Mia Wasikowska nommée « Meilleure actrice dans un second rôle » lors du British Independant Film Awards 2013.

DVD Blu Ray The Double
Mia Wasikowska est dans le rôle d’Hannah, la femme rêvée de Simon.

   Paru il y a déjà quelques mois en Angleterre et aux Pays-Bas, le film est attendu en France dans une distribution très maigre et aussi honteuse que l’a été Submarine. Tout au mieux, 14 salles annoncées permettront d’espérer de trouver une séance en Version Originale Sous-Titrée. L’indépendance n’est pas toujours simple et se ressent malheureusement dans un réseau et un rayon de distribution maigre.

The Double France BR

   Il reste une seule (Et meilleure alternative à ce jour, de notre point de vue de Blog La Maison Musée) due à la grande différence de distribution : s’offrir la curiosité de voir un des films fantastiques de 2014, chez soi. Puisque les traditionnels DVD & Blu-Ray sont déjà disponible outre-manche aux tarifs respectifs de 9,99£ et 14,99£ .

   Histoire d’être un peu moins abstrait et de dépasser cette déception, un coup d’œil à la bande-annonce pourra peut-être vous décider. Ou pas.

Publicités

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s