[Impressions] Left Behind (DLC) – Nostalgie dans The Last of Us (PS4)

Riley Ellie Personnalites

Le seul et unique contenu téléchargeable « solo » de The Last of Us connait une seconde vie à travers la réédition PlayStation 4 The Last of Us Remastered. L’occasion pour le Blog La Maison Musée de se s’essayer à un « chainon » manquant du scénario de The Last of Us disponible sur PlayStation 3 en échange de 15€. Intitulé Left Behind, Naughty Dog propose de se plonger dans 2 temporalités distinctes : dans le présent, à un moment bien précis du jeu, et dans le passé. Sur le devant de la scène, Ellie, le seul personnage à incarner dans un récit d’une durée de vie estimée entre 2h et 3h lors d’une première partie. Vous doutez encore de la possibilité d’être émerveillé par l’exclusivité désormais accessible sur PlayStation 4 ? Cet aparté en deux temps enfonce le clou de l’émotion et, probablement, restera assez longtemps dans les esprits pour être un aparté assez unique dans le récit de The Last of Us. Impressions garanties sans Spoilers, à chaud, après 2 parties rondement menées.

   L’aspect inédit de Left Behind réside dans la tonalité nostalgique assez remarquable pour être soulignée et l’introduction d’un « nouveau » personnage : Riley. Inédit ? A vrai dire, les amateurs de la franchise ont déjà pu rencontrer l’adolescente en question dans les Comics édités par American Dreams et supervisés par Naughty Dog. (Pour rappel, l’Edition Joël contient ce fameux aperçu) Du point de vue relationnel, sa place est fondamentale aux yeux d’Ellie. Peu à peu, elles sont devenues meilleures amies. Si elle est brièvement suggérée dans l’aventure principale de The Last of Us, le contenu téléchargeable propose de se plonger dans tout ce qu’implique ce lien si cher : des rires, des moments si précieux invivables seule. Ellie le sait dans un moment difficile de solitude. Ce sont précisément ces chapitres « bonus » qui ajoutent un peu plus d’épaisseur du côté de la personnalité d’Ellie, elle qui a choisi « de se battre ».

6 chapitres font parties du DLC "Left Behind".
6 chapitres font parties du DLC « Left Behind ».

   L’aventure est séquencée en 3 chapitres qui se connectent au récit principal tandis que les 3 autres nous proposent de revivre un flashback dans la vie d’Ellie. Répartie tour à tour, le grand intérêt et la touche d’originalité à travers les souvenirs méconnus d’Ellie. Les premières minutes du contenu prennent leur temps pour démarrer et réinstaller le joueur dans les bons gestes à adopter. Avant d’être une expérience ascensionnelle, les premiers instants ont dû mal à se rendre agréables : légèrement poussifs, longs et tournés vers la collecte et recherche d’objets, Ellie agit en pleine discrétion dans des environnements qui rappelleront quelques autres décors aux joueurs de The Last of Us. La narration prend véritablement son envol à partir du moment où Left Behind retrouver les marques qui ont fait le succès du jeu principal : des dialogues savoureux; une bande-son véritablement soignée et digne d’être réécoutée (Mention spéciale au morceau I Got You Babe d’Etta James qui vient souligner un instant mémorable … ) ou encore ces conversations optionnelles; les anecdotes annexes à découvrir en scrutant le décor.

Rétrospectivement quelques mois avant The Last of Us, le virus Cordyceps a déjà ravagé les Etats-Unis.
Rétrospectivement quelques mois avant The Last of Us, le virus Cordyceps a déjà ravagé les Etats-Unis.

   Globalement, seule la partie se déroulant dans le présent redonne la part belle à l’instinct de survie avec les moyens du bord : couteau de poche, de rares munitions en fonction du mode de difficulté choisi. (Parmi 5 disponibles incluant le mode « Réaliste » qui est une nouveauté de la réédition Remastered) Les objets à collectionner sont également de la partie et permettent d’en savoir plus sur la vie « d’avant » la transformation d’individus banals en Infectés : notes, photos, dictaphones ou messages griffonnés rajoutent un peu d’immersion à un théâtre de jeu assez important. L’on note éventuellement quelques bugs d’affichage. (Qui rappellent l’œuvre originale et nous laisse penser que le morceau a été amputé du jeu initial ?)

PS4 Left Behind
Liberty Gardens et ses surprises …

    L’exploration, l’émerveillement et la toute-capacité de la PlayStation 4 sont sollicitées à chaque instant. Plus encore probablement dans la découverte de Liberty Gardens, une nouvelle zone de Boston jamais explorée dans The Last of Us. Contrastes et lumières font briller une fois de plus le savoir-faire de Naughty Dog dans la création d’atmosphères. Tout ce que nous avons pu connaitre jusqu’alors en matière de précision dans les tirs à la troisième personne; les différentes QTE à réaliser pour se libérer traditionnellement des adversaires ou encore les multiples objets annexes pour détourner l’attention : toute la création des studios Américains se renouvellent pour que le joueur et le duo de personnages « respirent », s’amusent, défilent devant la caméra. De purs moments de divertissement où le joueur assiste, amusé, surpris puis, comme Riley et Ellie, conscient de la gravité de la situation ou de l’avenir. Qu’importe : les chapitres se succèdent avec suspens, d’avance en sachant comment peut se finir cet instant de liberté.

Votre 1ere partie peut se réaliser entre 2h et 3h.
Votre 1ere partie peut se réaliser entre 2h et 3h.

   Fidèle à The Last of Us, la durée de vie se complète d’exactement 10 trophées. En toute simplicité, il est fort probable que l’exigence des récompenses occasionne une seconde partie. Dans tous les cas, Left Behind laisse éclater une forme de clins d’œil récurrents à l’univers de Naughty Dog : des références à Jak & Daxter; le fameux Walkman « Sony » d’Ellie; la connectivité du jeu au réseau social Facebook et des dialogues savoureux grâce au fameux livre de blagues d’Ellie … On sent que les développeurs ont eu à cœur d’offrir une dimension sensible supplémentaire à un univers déjà bien étoffé.

Riley Artwork TLOU Remastered
Qu’on se le dise : le principal réside avant tout dans le « second » scénario.

   Les séquences d’action requerront plus que jamais toute la malice du joueur à travers l’incarnation d’Ellie. Plus que par rapport à d’autres moments de The Last of Us, le contenu téléchargeable Left Behind saura vous démontrer qu’à haut niveau de difficulté, beaucoup de peines pourront vous être épargnées par la ruse.  Briques et bouteilles en verre seront de précieux atouts plus que les rares munitions que vous trouverez en chemin.

Capture Mode Remastered PS4

   De son aspect scénaristique, proposer à part ces quelques heures se révèlent judicieux en même temps qu’elles seront frustrantes pour les joueurs qui n’y céderont pas. Bien que dispensable, des éléments importants s’éclaircissent. Parfaitement adapté pour les amoureux de The Last of Us, une nouvelle page se tourne à la fin du contenu. Un final qui réalise un lien parfait entre le passé et le présent rendant le personnage d’Ellie définitivement central à l’histoire et à l’univers de The Last of Us.

Left Behind Guide Collectibles

4 Etoiles Test Honnête Perfectible dans sa progression mais indispensable pour découvrir une part plus intime de la vie d’Ellie. Le tarif proposé, 14,99€, justifie de se poser la question à plusieurs reprises et de savoir si oui ou non Naughty Dog propose quelque chose d’honnête. C’est le cas quoique le tarif nuance énormément le plaisir d’essayer le contenu payant sur PlayStation 3. Désormais, The Last of Us Remastered PlayStation 4 s’impose comme la signature supplémentaire d’un jeu qui nous avait déjà agréablement plu (Test de The Last of Us PS3 toujours en lecture ici). La qualité, l’amusement et ces passages si peu fréquents de tendresse méritent l’essai et plus si affinité.

PlayStation 4 Last of Us Remastered Collectibles

On a aimé :

+ Ellie : le héros principal des 2 aventures.
+ Deux aventures différentes pourtant connectées en 3h. environ.
+ Les fonctionnalités PlayStation 4 présentes : mode capture, mode « Réaliste » et graphismes exceptionnels.
+ Indispensable pour mieux cerner Ellie.

On a détesté :

– 15€ sur PlayStation 3.
– Des bugs communs au jeu original.
– Un début poussif.

Publicités

5 réflexions sur “[Impressions] Left Behind (DLC) – Nostalgie dans The Last of Us (PS4)

  1. Effectivement excellent article qui permet clairement de situer l’expérience proposé par ce contenu téléchargeable. Cela me permet d’ailleurs de me rappeler qu’il faut que je me lance dans la version Remastered sur PS4 🙂

    1. Aux mauvaises langues qui affirment qu’il n’y a pas de différence : la version Remastered est la version qu’il fallait pour rendre pleinement hommage à Last of Us. Du coup, si les changements sont mineurs, les cinématiques et le jeu sont encore plus fluides.

  2. J’aime bien la façon dont tu parles du dlc. Je ne vais pas acheter le jeu en version ps4 ni débourser 15€ sur PS3 mais je vais me laisser tenter par une VOD Youtube je pense :). Bonne continuation ^.^

    1. Tu as déjà parcouru le jeu sur PS3 ? Honnêtement, la réédition a déjà vu son prix diminuer à 39,99€. Pass en ligne & contenus inclus mais … tu es juge. (Bien que les différences soient mineures avec le format PS3, elles existent.)

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s