[Série TV] The Middle – Suite spirituelle de Malcolm in the middle

Saison 1 The Middle France DVD

La famille : l’institution clef d’une existence nombre de fois reprise et adaptée par la caméra de plusieurs films voire séries télévisées. Dans le dernier cas, Malcolm in the middle (Nom complet aux Etats-Unis) a été auréolé, a bercé et à chaque rediffusion de la Série TV, une partie de nos souvenirs sont ravivés. Frankie Muniz, (Malcolm) Bryan Cranston (Hal) ou Erik per Sullivan (Dewey) ont marqué le petit écran; la famille Heck de la Série Télévisée The Middle entend bien s’inspirer directement du succès de la famille la plus moyenne des Etats-Unis en le réadaptant … Avec un humour digne d’intérêt.

L’esprit de la série est tout droit extrait de Malcolm. Le parallèle est simple schématique et nominatif. L’une des familles les plus moyennes des Etats-unis est filmée et narrée par la mère du Foyer de la famille Heck : Frankie Heck. (Patricia Heaton) Installée dans la région de l’Indiana, notre famille de 5 membres est loin de côtoyer l’élégance, le style, le cliché capitaliste, la société de consommation, le bonheur en famille et d’autres lieux communs. Les Heck vivent avec d’autres idées reçues : une vie de famille liée par ses faits divers, ses petites histoires si possible décalées, ses erreurs et des acteurs … Peu orthodoxes.

Neil Finn (A gauche) était ... L'homme de ménage de Scrubs ! (Entre autres) Patricia Heston (A droite) tente tant bien que mal d'assurer le rôle d'une mère attentive.
Neil Finn (A gauche) était … L’homme de ménage de Scrubs ! (Entre autres) Patricia Heston (A droite) tente tant bien que mal d’assurer le rôle d’une mère attentive.

Mike, incarné par Neil Finn, est le père et époux de notre narratrice. Vous le reconnaissez, chers amateurs de la Série télévisée Scrubs ? L’inoubliable et le plus connu des hommes d’entretien de l’hôpital Sacré Cœur : Janitor. Or, cet acteur précis endosse un nouveau rôle … Peut-être pas si différent du fonctionnement, inédit, à l’époque de Scrubs.

Aucun rire synthétique ne supporte les éventuelles blagues, dialogues, bourdes, situations ridicules, banales voire improbables. Les événements quotidiens, parfois même de notre existence journalière et habituelle, font l’objet d’une focalisation sur la famille Heck : le jour de Noël, Thanksgiving, le jour de la rentrée des classes, le passage en classe du dernier né en CE2 … Bref : tout épisode se prête, au final, à une morale rapportée par Frankie Heck, une mère débordée et remplie d’amour pour ses enfants … Le plus beau et le plus difficile des métiers du monde ?

Famille Heck The Middle Saison
Atticus Shaffer (Au centre) incarne Brick. Toute ressemblance d’étrangeté à Dewey de Malcolm ne serait pas fortuite.

Par le prisme des réflexions finales, du divertissement humoristique, la famille la plus anormale de l’Indiana se lie, de fait, à des situations qui ont pu parfois être les nôtres. Il n’est pas question de proposer une leçon exemplaire mais plutôt d’observer les défauts d’une famille non exemplaire pour, implicitement, se retourner vers du « vécu ».

Le programme télévisé est servi par un jeu d’acteurs aux atouts certains dans la progression et le rendez-vous quotidien de The Middle. Atticus Shaffer excelle dans une libre réinterprétation du plus petit de la famille, le jeune Brick, alimenté par une pléthorique collection de livres et des murmures déroutants à lui-même. Sa part d’étrangeté rappelle le particularisme d’un « nouveau Dewey » tout en cultivant son propre caractère réservé, même asocial. Sa transposition à l’écran déroute autant ses parents que les membres de sa famille mais il est intégré au modèle familial, avec bienveillance, avec prise en compte de cette singularité. Loin d’être normal, bon nombre d’épisodes tournent autour du dernier né de la famille, conçu le jour d’une St Valentin et dont la naissance est expliquée … Non sans quelques rebondissements, surprises et bizarreries !

Récompense Série TV The Middle
Eden Sher (Au centre) a été nommée « Meilleure actrice dans un 2nd rôle » à 2 reprises (2011 et 2012) dans le rôle de Sue Heck, une fille peu habile et maladroite.

Brick est accompagné d’une sœur royalement peu dégourdie et ayant, elle aussi, grand mal à s’intégrer. A ce détail près : son obstination fait d’elle une « idiote obstinée » comme son frère le suggère. Mettre des Pull Mickey au Collège, devoir s’intégrer dans plus de 5 Clubs de sport pour se faire des ami(e)s sans succès mais avec volonté … L’adolescence/enfance est traduite dans une exagération peut-être pas si manifeste que cela. Et pourtant, en recherchant bien, on peut aussi se dire que le cas embarrassant d’une personne ayant du mal à s’intégrer sans lucidité n’est peut-être pas qu’un cas cantonné à la télévision. Essentiellement, Sue Heck est par excellence la personnalité maladroite, ridicule, celle qui a du mal à grandir et capable de croire aux Licornes … Et en réaliser un exposé en classe. Et le Père-Noël, existe-t-il ? A suivre!

L'ainé Axel : l'adolescent partisan du moindre effort. Interprété par Charlie McDermott.
L’ainé Axel : l’adolescent partisan du moindre effort. Interprété par Charlie McDermott.

L’adolescence, traitée dans ses grandes lignes dans les idées reçues de l’âge fort d’un âge bête pimente un peu plus l’effort de nos deux parents. Loin d’être tendre envers sa sœur, hygiène et pratiques calquées à son manque d’assiduité scolaire … Et si au final, le personnage d’Axel était lui aussi un mélange entre observation et de grossissement de lieux communs liés au genre de la comédie ?

Le fait sans importance est traité par 5 acteurs capables de donner une famille improbable à la tonalité joyeuse. Et quand bien même la Série télévisée brasse l’ensemble des rites de la vie Américaine, (Superbowl, intégration et importance des sports d’équipe, de l’image de soi et des autres, vitalité de la religion …) l’ensemble provoque le rire et le sourire. Chaque scénario tient pour base une journée, un fait, un événement, une chose de préférence classique devenant une épopée familiale de 20 mn.

Biographie Brick The Middle
La Famille Heck : une recette très convaincante … Et le petit dernier, Brick, ne nous contredira point !

Et le nom de la série ? Une reprise directe de la série Malcolm in the middle. Cet héritage a soigneusement été réinterprété en devant à la fois un proche « ami commun », le côté trash, dépravation lubrique des parents en moins. Peut-être plus correct, un peu moins frappant, The Middle n’en reste pas moins l’une des transitions les plus séduisantes.

Elle a mis quelques épisodes avant de nous convaincre, mais une part de subtilité rentre en jeu dans l’appréciation globale de la série. Autre différence : si l’éducation des enfants est loin des canons familiaux, la comédie change radicalement l’image des parents. Loïs et Hal de Malcolm se transforment en parents attentifs, soucieux d’aider leurs enfants dans leurs difficultés (Exposés des enfants, implication dans la vie scolaire ou la vie sociale ou dans les phobies). Les bons sentiments sont, au fond, substitués par de bonnes attentions filmées comme « naturelles » voire dues à une éducation à parfaire.

Depuis 2009, lancement de la 1ere Saison de The Middle, 5 Saisons ont été tournées et continuent leur production. Elle est surtout une réalité sociale : une famille on ne peut plus moyenne financièrement parlant. De cette éducation, de leurs ressources, des récits poussés à un paroxysme de l’improbable : l’usage d’un siège de camping pour le jeune Brick, (La table achetée avant sa naissance ne comportait que 4 chaises …) une maison si désordonnée que les voisins avaient pensé à un cambriolage lors d’une surveillance de voisinage (!) … Telles sont les bases d’un quotidien à chaque reprise au centre de l’imperfection de la Famille Heck.

Ce sont les mêmes défauts qui ont rassemblé des milliers voire des millions de téléspectateurs devant Malcolm, ce seront, déjà avec de bons scores d’audience, un public friand d’une famille imparfaite dont chaque aventure est une idée reçue démontée de la famille « nucléaire » Américaine. Si elle est unie dans les péripéties de chacun, on se plait à voir la perfection familiale renversée à grands coups de contre-exemples.

En France, la diffusion est assurée actuellement et quotidiennement par la chaine câblée Comédie +. Malheureusement, seule la Saison 1 de The Middle est disponible en DVD (22€ – Prix recommandé) tandis que les Etats-Unis en seront bientôt à la … 5e Saison. Il faudra se faire violence, suivre les diffusions éparses en France et attendre sagement de nouveaux épisodes. A croire que Cartoons (Adventure Time?) et Séries Télévisées estampillées USA doivent encore convaincre. Le Blog La Maison Musée en adopte le côté divertissant et facile d’accès de The Middle : recommandé, indéniablement.

Publicités

13 réflexions sur “[Série TV] The Middle – Suite spirituelle de Malcolm in the middle

  1. J’adore cette série, que je suis depuis … quasiment le début. Et je l’a trouve meilleur que Malcolm (pour la simple raison que les saisons ne tournent pas en rond contrairement à Malcolm qui était certes une super série mais vers la fin c’était limite.) Même si The Middle est basé sur les mêmes principes, je trouve qu’elles sont totalement différentes. (d’ailleurs, je trouve que Mike ressemble beaucoup à son personnage dans scrubs.)

    1. Neil Flynn et son personnage de Janitor … Tout une histoire dans la retenue élégante. 🙂

      Je te l’accorde aisément : elle a ses inspirations mais a su en faire autre chose. J’ai l’impression pour le moment que le scénario tourne autour de grands événements parfois répétés : Fête des mères, St Valentin … A voir sur le long terme mais The Middle a une subtilité supplémentaire qui fait que, quelque part, « ça passe » mieux à l’écran et en termes de réflexion(s). 😉

      1. Il est vraiment bon, c’est grâce à lui que j’ai regardé cette série d’ailleurs.

        Bah ça tourne autours des grand événements d’une vie de famille, anniversaire, école, fêtes de famille. Logique. Et vu que 1 saison = 1 année…
        Et puis ils en sont quand même à la 5éme saisons et je trouve que ça a toujours du sens et rares sont les séries qui au bout de 3/4 saisons ne partent as dans tous les sens.
        Par rapport à Modern Familly par exemple, c’est genre 568454 fois mieux. Les personnages sont plus attachant, l’histoire est plus crédible et appréciable je trouve.

        1. Il est vrai que la progression d’une saison par année est idéale. Surtout pour la vie de la vie Heck.

          Je ne connais pas Modern Family; je ne serai pas un farouche opposant en rejoignant ton opinion. Le sens de chaque épisode est confié par l’association des talents et des dialogues tout de même parfois bien saisissants … 😉

          Malheureusement, la France est la grande délaissée du « revisionnage » de la série : seule la Saison 1 est doublée/sous-titrée en Français. Les autres non et indisponibles dans notre langue.

          1. Pourtant j’ai vu la saison 1,2,3 en VF l’autre jour. (et la 4&5 en vosfr mais en streaming) Ca passais sur une chaîne de la TNT je crois..( je serais pas te dire laquelle) pendant un temps.

            1. The Middle passait en clair sur la TNT ?!
              Elles sont bien disponibles en France puisque Comédie+ diffuse jusqu’à la Saison 4 en Français intégrale.

              Cependant, je suis quasi certain et formel : à part la Saison 1, il semble être impossible d’avoir un support DVD doublé en Français.

              1. Ouaip’ enfin sur la 19 ou la 20 un truc du genre, j’suis tombée d’sus y’a genre 1 an…

                Ha ouais en DVD, probable, j’achéte pas e DVD, mais ça m’étonne pas, si la série cartonne pas autant que Game of Thrones elle sort pas en france. (c’est con d’ailleurs!)

                1. Le risque étant qu’une telle série gagne à être popularisé mais pour la commercialisation, autant dire que la série risque de se casser le nez. Surtout en France pour le moment. Mais ne perdons pas espoir : si quelques chaines ont l’initiative de les diffuser, les épisodes ne vont pas tarder à arriver. Un jour ou l’autre.

                  Game of Thrones a aussi ses qualités quoiqu’elle soit très très très populaire … Et ses défauts. (A voir 1 intégrale à chaque sortie d’une nouvelle saison ?!?)

                2. Possible mais pour l’instant je pense pas que ça soit hyper rentable de les sortir en DVD parce que cette série n’est vraiment pas très très connue. Ce qui est dommage d’ailleurs.

                  Game of Thrones est parfaite. ❤ C'est l'une des meilleurs séries faite jusqu'à présent (avec Viking & Fringe. 🙂 )

                3. … Surtout, le financement de la série et son audience en font 2 séries TV très différentes. Y compris le budget.

                  Game of Thrones a le budget d’un rouleau compresseur qui vaut le tarif d’un film au budget conséquent. Ce que je ne reproche pas à Game of Thrones, au contraire, mais dont je reste encore … Abasourdi ?

                4. D’un côté un film = 2h 3h grand max, une série c’est beaucoup plus bon pour game of thrones c’est 10 donc bon.. Ca me choque pas perso’ vu la qualité de la série au niveau de la musique, des images, des costumes, des acteurs…

    1. D’autres ont tenté … En vain. The Middle s’en sort avec les honneurs dans le genre dans un humour qui fait souvent mouche ! 🙂

      En même temps, cela permet de varier de l’idée de Malcolm, série terminée depuis quelques années déjà. 🙂

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s