[Précommande] Le Hobbit La Désolation de Smaug : Chroniques Art et Design – Artbook

Daniel Falconer Chronique Art & Design

Le Père Noël m’a laissé un mot. « Rendez-vous à l’année prochaine mon grand! » suivi d’une adresse douteuse et d’une rupture d’impression comme excuse. C’était là le début d’une ode, disais-je. (« Odyssée ») « Plus d’encre pour imprimer autant de pages. Patience! » précisait le bougre barbu. Son omniscience a perçu l’adoration pour Le Hobbit : La Désolation de Smaug, mais l’œuvre étant tellement demandée que la situation n’a pas pu être « aut’ment ». (« Hotte-ment »)

Les informations d’impressions étaient vraisemblablement laissées sur ce bref mot. « La Martinière Editions ». Après une visite virtuelle sur leur catalogue, rapide déception : l’œuvre est inconnue, non référencée et peut-être jamais écrite par Daniel Falconer. Bref, tout ça sentait bien le sapin.

Départ en Nouvelle-Zélande, en pleine nuit, avec les concepteurs originaux de l’ouvrage. Sans connaissance d’éditions, sans nombre de pages, sans informations précises, il fallait être franc. C’est sans étonnement que l’on put me répondre « Le Hobbit ? Uniquement disponible en Anglais! » (« Beatnik ») selon Daniel Falconer. Pas à pas sur l’attitude d’un passe-partout, il fallait bien trouver une réponse adéquate. Un cadeau sous la forme d’un beau-livre et d’un poids de presque 2 kg … Un calcul Balin nous apprendra peut-être à connaitre le nombre exact de pages. Ou pas. « Te fais pas de bile! Boh. (« Bilbo »!) Quelques extraits de l’ouvrage pourraient te contenter ? » demandait l’auteur de Le Hobbit : La Désolation de Smaug – Chroniques Art & Design ? L’absurde concret, un drôle de concept. Et pourtant, armé d’un disque dur externe, l’occasion a été de constater … Que ces extraits étaient vraisemblablement réels.

Extrait Hobbit Desolation de Smaug Art Design Chroniques Artbook
Legolas illustré. L’exemple type de contenu à découvrir dans Chroniques : Art & Design !

« Oui! » ai-je pu répondre naïvement. Du moins dans ce prétendu rêve. Quelle désolation en guise de constat : l’ouvrage ne vole pas ses apparences de livre luxueux mais rappelle qu’il est aussi un contenu descriptif, informatif, complet … Et qu’il est fondamental d’avoir une traduction correcte. Ecopé de l’épopée inattendue, ne sachant plus à quels saints se vouer, cinq sens (Saint-Saëns) s’étaient à tout jamais fermés au septième Art. Non fatigué, arrivé je ne sais comment sur les terres du Hobbit et dans les ateliers de WETANZ redécorés à l’occasion, j’eus l’occasion d’une visite des lieux de fabrication. « Tout ceci est si près des yeux » (« Précieux ») ai-je rapport à mon hôte. Aucune réponse de sa part, attentif à un étalage d’objets luxueux, fidèles et appropriés à l’univers. Tolkien synthétisé dans une passion, ce n’était plus la « magie de Noël » mais … De la magie tout court. Fier de ses productions et écritures, Daniel Falconer ne manque pas de me rappeler que d’autres ouvrages ont été écrits. Et par n’importe comment, ni par des Hobbits.

Le Hobbit 1 Chroniques Art Design Livre Artbook
Le Hobbit : Un Voyage Inattendu a eu l’occasion d’être édité à la sortie du 1er film. Un livre côté … Difficile à trouver en Français. (Disponible en Anglais – Cliquez sur l’image!)

« Celui-ci a été traduit en Français, je m’en souviens très bien! » me confiait-il. Il existe ou pas ce deuxième ouvrage ? En plein absurde, peur et effrayé de rien, je quittais mon interlocuteur. On était loin d’un temps estival, le vent soufflait et se grisa le ciel. « Brrr. Il est temps de remettre mes gants d’Alfa Jet! ». (« Gandalf ») Ni une ni deux … Un Dragon affrété à l’occasion s’est présenté. J’ai arrêté de Comté, oublié l’anneau, prit la monture. La Laponie était programmée, on ne sait comment d’ailleurs à des milliers de lieues. Sacre bleu, un mythique personnage devait quelques explications.

Parle-t-on le Lapon ici bas ? Je n’eus aucune réponse, ni poney (« Nippon ») pour arriver jusqu’à la hutte du barbu. Si vous suivez encore à la lettre, Noël est bien aujourd’hui. Mais les fuseaux horaires étant tout de même réalistes et étant ce qu’ils sont, dans de brèves journées de 24 heures soit 1440 minutes ou 86 000 secondes et la marge d’erreur lié à une montre à quartz à mon poignet, Smaug la monture cracha ses poumons pour peu de choses. Omniscient et optimiste, un feu de cheminée m’attendait. Seul, je l’étais puisque le vieil homme avait entamé une nuit de folie. Quelques mots calligraphiés avec soin expliquaient que l’impression était en cours. J’éclipse volontairement les 10 rebus de la société, de la vie et de la métaphysique. Toute une histoire pour finalement interpréter un simple récit de la manière suivante :

« En Laponie, les jouets sont simples à faire. Pour la lecture, c’est autre chose. Ce dernier doit être acheminé par Amazon.fr . Pour la facture, le sac est là : tu y trouveras tords boyaux, Thorin, et argent comptant. Les bons comptes font les bons amis! Pour patienter jusqu’à l’année prochaine, quelques extraits … Pour la  patience! »

Art The Hobbit Desolation de Smaug
Croquis & Artworks font une place forte dans cet ouvrage sérieux … Et attendu.

Après des impressions à chaud, puis froides et encore chaudes, nous revoilà dans une aventure moins épique, sur le Blog La Maison Musée. Une Nuit au Musée, puis Une Nuit du Chasseur mais probablement pas Une Nuit en Enfer, nous voilà aux commandes d’une narration tout à fait sérieuse, un poil unanime pour vous avouer simplement qu’incessamment sous peu, des extraits de Le Hobbit : La Désolation de Smaug illustreront une nouvelle fois le Blog.

Desolation Smaug Livre Art et Design Extrait Daniel Falconer
Richement illustré et amplement commenté, Le Hobbit : La Désolation de Smaug Chroniques Art & Design se déguste avant tout en Français. Car les informations y sont abondantes. Pensez-y avant qu’il ne soit trop tard !

En Français par choix, car il est bon d’avoir accès à un ouvrage qui, au final, est bien disponible dans la langue francophone. A condition de ne pas s’y prendre trop tard. Le Hobbit : Un Voyage Inattendu, lui-même édité par la sérieuse maison de Nouvelle-Zélande WETA est devenu une rareté dont on ose prononcer le nom en Français : faute de rééditions et de réimpressions. Le Hobbit : Un Voyage Inattendu Chroniques Art & Design est par conséquent disponible en Anglais (16,50£ soit environ 22€), mais comme le prouve les multiples illustrations, la lecture et sa subtilité se fera sans aucun doute dans votre langue maternelle.

C’est pourquoi profiter d’une réédition de Le Hobbit : La Désolation de Smaug Chroniques III Art & Design peut être synthétisé comme un recueil qualitatif artistique à classer dans la catégorie livre d’exception est de nouveau disponible en précommande à 33,16€. (Paru début Décembre 2013 mais en rupture de stock depuis quelques semaines.) Et en Français. A condition de faire preuve de patience, comme nous l’a appris l’événement joyeux qu’est Noël.

Publicités

3 réflexions sur “[Précommande] Le Hobbit La Désolation de Smaug : Chroniques Art et Design – Artbook

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s