[Paralipomènes du Joueur] De bonnes raisons de céder à Tearaway (PS Vita)

Tearaway presentation avis

Tearaway est le dernier atout séduction de la PlayStation Vita. Vous savez ? Cette console portable construite par Sony et qui, actuellement, profite d’un regain d’intérêt conjointement manifesté par son constructeur et, dans un second temps, les joueurs sensibles à ces multiples attentions. Bientôt 2 ans sépare les premiers jours de la PSVita et la sortie de Tearaway paru quant à lui cette semaine. Etrange destinée qui est la sienne; puisqu’après avoir été repoussé (Initialement prévu au mois d’Octobre 2013), cette exclusivité par Sony a été extrêmement discrète … Mais a bien des atouts ! Ces avantages ? Elles ne sont pas dues seulement au titre très privilégié de jeu réservé au support PS Vita, mais recèle bien des qualités. Sur le Blog La Maison Musée; nous profitons d’un nouvel article pour y conjuguer une liste de bonnes raisons en rappelant simultanément l’apport de la PS Vita pour le jeu-vidéo, pour les joueurs, pour l’expérience !

1°/ Une nouveauté à prix réduit!

TearAway Artwork Personnage
Pas de grimaces ! Financièrement, Tearaway ne vous ruinera pas !

Parce que le jeu-vidéo est un loisir qui représente un certain coût, le prix reste l’argument numéro 1. Sony sait séduire son public : Tearaway propose son univers créatif, inédit à un prix conseillé tout à fait dérisoire prêt à conquérir l’ensemble des joueurs de la console portable de Sony ! 29,99€ : ce fut le prix maximal conseillé et choisi afin de lancer cette nouveauté dans nos contrées Européennes ! 24,99€ : ce sera le prix de lancement par Amazon.fr pour Tearaway. Désormais, il n’y plus d’excuses !

2°/ Tearaway, une exclusivité assurée par MediaMolecule : les créateurs de LittleBigPlanet !

Microphone PS Vita TearAway
Tearaway, une valeur assurée par les créateurs de Little Big Planet !

Gravity Rush, KillZone Mercenary, Dokuro, Soul Sacrifice et bien entendu Little Big Planet PlayStation Vita. Ce sont chacun des titres exclusifs à la Console Portable. Et dans le dernier cas, une création assumée de A à Z par Media Molecule. Or, Media Molecule n’est autre que le développeur du nouveau Tearaway. Qualité autant que défaut possible aux yeux des joueurs, la Poupée de chiffon et de point de croix qu’est Sackboy laisse place à une nouvelle créature intitulée Iota, créée cette fois-ci de papier pliée façon origami ! De Little Big Planet PS Vita, le meilleur a été conservé : un univers original, une réalisation hors-pair et digne de la maitrise des fonctionnalités de la PlayStation Vita; le tout assuré par un savoir-faire certain sur les machines de Sony !

3°/ Tearaway : embarquez pour un voyage des sens !

Interactivite PS Vita Tearaway
Votre rôle d’acteur Divin n’est pas là la seule facette de Tearaway.

Dans Tearaway se cristallise les espoirs attendus pour un « renouveau » (ironique pour une console portant le nom de « Vita ») de la Console Portable de Sony. Ce vent de nouveauté, on le doit à une synesthésie habile entre les multiples dimensions qui ont, traditionnellement, valeurs de refuge vis-à-vis d’une production vidéoludique habituelle. Musique et par conséquent bande-son adaptée aux faits; graphismes et donc exploitation graphique du jeu-vidéo pour au final une réalisation générale d’un niveau plus qu’acceptable. Il en résulte un univers fluide quoique simple; appréciable quoique aux aspects enfantins; divertissant quoiqu’artistiquement sans aucune faute de goût

4°/ Un voyage initiatique en solitaire; près de 10h de durée de vie !

Tearaway PSVita fonctionnalites tactiles
Sous ses airs bon enfant, l’achat est amplement justifié par une durée de vie assez acceptable. (Environ 10h voire plus : 2,5€/h ! )

Beaucoup de joueurs n’ont pas forcément 2 PS Vita, ou plusieurs connaissances proches à avoir encore cédé à Tearaway. Little Big Planet PS Vita avait eu la fâcheuse tendance et idée d’inclure un PlayStation Network Pass. Bref, le multijoueur était payant; réservé aux copies neuves de Little Big Planet et une expérience dont on reste plutôt sur sa faim. Comme précédemment cité, Tearaway va à « la substantifique moelle » du jeu-vidéo : seule une expérience interactive, une franchise neuve et conçue exclusivement sur PlayStation Vita ! Peu de Challenges, mais un soupçon d’ingéniosité qui contribue à illuminer chaque coin du décor entre les coups de ciseaux et le pliage astucieux de chaque coin de l’environnement; il semblerait qu’à l’image d’un voyage via Journey; d’une leçon avec Okami ou encore un atypique aperçu de Dokuro sont autant d’exemples et d’idées mises bout à bout pour la conception d’un ensemble cohérent propre à émerveiller l’ancien Enfant (Ou Grand Enfant ?) devenu joueur.

5°/ Tearaway ou le Conte des 1001 fonctionnalités de la PS Vita.

Tactile PS Vita Tearaway Usage
Fonctionnalités taciles, usage des microphones, gyroscopie, appareil photo ou encore test de vos aptitudes au dessin … La machine est soutenue à ses pleines capacités!

L’exclusivité Tearaway abat l’ensemble des cartes d’un coup magistral. Livrée avec une application offerte, la PlayStation Vita contenait le petit programme « Bienvenue » qui visait à tester vos capacités à interagir tout en découvrant l’ensemble des fonctionnalités de la Console Portable. Tearaway  devient un porte-étendard qui pousse au maximum les fonctionnalités de la PS Vita dans un univers cette fois-ci interactif et vidéoludique, disposant d’un fil narratif et d’un intérêt. Du microphone à l’ensemble des surfaces tactiles; de la gyroscopie à l’usage de motifs photographiés ou encore de résolutions de Puzzles par plusieurs de ces approches techniques; peut-être que seule la réalité augmentée n’est pas sollicitée. Il en découle qu’en termes d’exclusivité, Sony place la barre de façon très élevée en ayant recourt à une palette très variée du microcosme du papier plié.

Demo Technique Tearaway PSVita
Et si Tearaway s’imposait comme un fondamental du catalogue PS Vita ?

Là où Tearaway n’a pas eu recourt à un énorme battage publicitaire, finement et synthétiquement, sans orgueil ni production conséquente, Media Molecule semble avoir trouvé un point d’équilibre qui peut être à la fois rassembleur et charmeur; pour petits et grands. Plus qu’une démonstration technique, la cohérence d’un jeu dont vous êtes le héros à tout pour nous séduire. Pour vous être attachant et toutefois différent de la Poupée Sackboy. Et vous ? L’aventure Papercraft de Tearaway vous influence-t-elle ?

Publicités

9 réflexions sur “[Paralipomènes du Joueur] De bonnes raisons de céder à Tearaway (PS Vita)

    1. Une fois sortis de la routine, les petits gars de Media Molecule ont de la suite dans les idées, cela semble indéniable ! Quoique Little Big Planet Karting, même si je ne l’ai pas testé, semble être une suite logique au succès de Sackboy comme une icône ! (Très régulièrement reprise par Sony ! 🙂 )

      1. oui mais justement ils ont un peu choisi la solution de la facilité je trouve, plutôt que de faire une nouvelle franchise ils ont décidé de surfer sur leur succès… Rien de bien méchant, et en plus ça leur donne des fonds, mais ils auraient pu tenter de faire un jeu un peu moins stérile

  1. Encore un bon article. Il me tarde moi aussi de jouer à Tearaway. Je le suivais depuis son annonce et la démo n’a fait que confirmé mes impressions. Encore un super jeu made in Media Molecule.

    Neodandy, pour Killzone, t’attends pas à un jeu transcendant. Je l’ai et je dois dire qu’il est correct. Visuellement impressionnant pour une portable, plutôt bien pensé niveau jouabilité mais tres court, avec un solo fade et pas fantastique.
    Le multi est sympa mais trop limité. Trop peu de maps, pas de véritables classes (comme dans KZ2), on tourne vite en rond. Maintenant, ca reste un FPS correct et trouvable pour pas trop cher.

    1. Merci ! J’imagine toutefois que Killzone reste une expérience plus intéressante que le sans-goût rival et lui aussi exclusif Resistance … 🙂

      Le retard du jeu avait suscité une grande inquiétude chez moi. Mais visiblement, il s’agissait plutôt d’un « retard fiscal » bien plus que qualitatif.

    1. Une des exclusivités inattendues de cette année, en effet! Par contre, il est toujours temps de jeter un coup d’œil du côté d’un catalogue audacieux : KillZone Mercenary semble très prometteur également ! (Pas encore testé personnellement.)

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s