[Impressions] Rayman Legends – La Légende au creux de votre main ! (PS Vita)

Artwork Presentation Rayman Legends PS Vita

Ubisoft croit en le genre plate-forme et l’attachant personnage de Rayman. Après un épisode qui a pu avoir le rôle du retour sur le devant de la scène avec l’élogieux Rayman Origins en 2012, le plus francophone des héros de la plate-forme reprend des couleurs et est accompagné ses compagnons afin de venir à bout de Ptizetres maléfiques; de princesses charismatiques et de décors à la gamme chromatique variée.

L’état des lieux effectué, une année d’écart aura-t-il été suffisant afin de poursuivre l’originalité de la franchise et une justification suffisante à la création d’un « nouveau » Rayman ? Repoussé injustement à quelques jours de délai supplémentaires; la version PS Vita s’apparente comme un choix de premier ordre : dans le même ordre d’idée que l’exclusivité de la Wii U, le tactile est une part intégrante du titre. Un portage qui, il faut l’avouer, a la lourde tâche de concilier tout l’intérêt d’interactivité et, évidemment, d’être comparé à son prédécesseur Rayman Origins !

Ptizêtres et P’tits héros

Costumes DLC Heroes Rayman Legends
Les costumes réservés à certaines versions de consoles de salon, ou offerts en précommande … Sont disponibles à travers diverses activités, dont les Défis de Murphy !

Que vous preniez l’allure de Rayman, de Globox, d’un Ptizêtre magicien ou d’une future princesse à débloquer; quelque soit votre apparence, le principe reste le même : vos pérégrinations doivent vous mener à récupérer des centaines de Ptiztres éparpillés dans les niveaux. Cachés, obtenus à travers de brefs puzzles d’adresse ou prisonniers dans des caches sommaires, l’objectif rappellera grandement le principe de Rayman Origins. Ce fonctionnement commun aux joueurs du précédent épisode se répercute également dans les approches et les manières de jouer : avec une certaine efficacité, avec un goût certain de l’efficacité, mais aussi de simplicité, le résultat est celui d’une recette bien trouvée.

L’adepte, le néophyte, l’acharné, le challenger ou simplement le joueur occasionnel, il semblerait que chacun puisse se retrouver dans le monde coloré de Michel Ancel. Toujours remplis de petits bruits, de musiques d’environnement propres à vous transporter immédiatement dans l’ambiance du tableau; tout est pensé avec une approche séduisante et des idées qui, dans leurs grandes lignes, sont pensées pour le dynamisme.

De nombreux costumes sont à débloquer ! Insolites, thématiques, certains d'entre eux n'en restent pas moins très esthétiques !
De nombreux costumes sont à débloquer ! Insolites, thématiques, certains d’entre eux n’en restent pas moins très esthétiques !

Vous pensez peut-être, d’ors et déjà, aux tenants et aboutissements du titre : à quoi bon s’évertuer à jouer à un jeu dont le principe n’a pas bougé d’un iota et d’une certaine répétitivité? Car chaque tableau complété et en fonction du nombre de Ptizetres égarés repris sous votre aile d’héros, tout ceci parait un brin systématiquePlusieurs ajouts voire suppression font, heureusement, basculer le constat vers une expérience à la fois différente aux doux airs de ressemblance.

Rayman Origins & Rayman Legends : le jeu des 7 différences

Qu’en est-il de la fonctionnalité tactile, pluvalue de poids et critère de premier ordre au choix d’une version PlayStation Vita? Distincte de Rayman Origins; dirigiste et, à notre regret, de moindre efficace. Souvenez-vous de l’attrait qui a valu à Rayman Origins de soutenir la sortie de la PS Vita : l’interaction de vos dix doigts était utile à récupérer pièces, éléments de premier ordre à la progression de l’aventure … En somme, le tactile était présent avec une grande force.

Defis Murphy PS Vita
Murphy, c’est cette créature verte ! La jouabilité avec Murphy est la seule possibilité de faire usage du tactile. En outre, elle est « systématique ».

Or Rayman Legends efface cet acquis pour ne se consacrer uniquement à la possibilité de manipuler le nouveau personnage de Murphy : un être malicieux de couleur verte qui vise à vous soutenir dans certaines activations de mécanismes. L’usage du tactile tant attendu révèle une utilité moindre et par conséquent décevante par rapport à l’expérience précédente. Un contact tactile démarre votre coopération avec Murphy, dont vous avez la charge de l’incarnation, pendant qu’un Globox vert traverse le niveau, tel un robot automatique …

Vous l’avez bien saisi : votre personnage est dans les mains d’une intelligence artificielle, tandis que votre rôle reste cantonné à déjouer pièges, couper des lianes, chatouiller quelques ennemis, éventuellement d’interagir avec les « Lums » (Créatures féériques dorées qui permettent de comptabiliser votre efficacité dans le niveau.) dans le seul et unique but de dégager la voie et faciliter la voie vers le succès de l’Intelligence assistée par ordinateur. Déception certaine; d’autant que la seconde grande fonctionnalité, la Gyroscopie (Le fait d’agir par mouvement de votre console portable sur le jeu) s’avère, elle aussi, utile dans ce même principe de systématisme : votre personnage, contrôlé par Intelligence Artificielle, se plie promptement et lâche soigneusement son appui dès qu’une plate-forme se situe sous votre personnage. Souvent pratique, parfois imprécise, et avant tout désagréable; le sentiment paradoxal de ne pas avoir de mainmise sur son personnage s’avère assez « frustrant ». Gênant dans la situation d’une version qui mise notamment sur 2 fonctionnalités d’intérêt !

Back To Origins Ptizetres Rayman Legends
Parmi les éléments réappropriés … La présence de 5 séries de tableaux sortis de Rayman Origins. (Notez que le nombre de Ptizetres à récupérer montre à plus d’1/3 du total du jeu, c’est dire leur importance!)

Différent … Tant que cela ? Ubisoft a eu l’idée à la fois judicieuse et à l’aspect de trop grande simplification d’insérer un nombre conséquent de tableaux de Rayman Origins. Dans les grandes lignes; chacun des stages vous seront très communs s’il vous a été donné de vous essayer à l’expérience du précédent titre : les créatures égarées reprennent pour la plupart leur place initiale; la récupération de pièces a toujours un intérêt fondamental … Clin d’œil pour les nostalgiques; « addenda » d’intérêt et permettant aux acheteurs de Rayman Legends de se dispenser d’acheter dans l’immédiat Rayman Origins, on peut aussi et peut-être en premier lieu, l’apercevoir comme un acte trop laxiste. Réinsérer des niveaux déjà conçus comptant à plus d’1/3 dans la progression totale; ne serait-ce pas là un moyen de combler les cases vides dans la durée de vie de Rayman Legends ?

Une durée de vie augmentée par la composante de créativité !

Coupes quotidiennes et coupes liées à chaque stage permettront de vous classer et d'atteindre un niveau de "Génialitude"! Plus haut vous serez classé, plus les lots sont importants, mieux vous serez remarqué par la communauté. La compétitivité simple mais outil de durée de vie !
Coupes quotidiennes et coupes liées à chaque stage permettront de vous classer et d’atteindre un niveau de « Génialitude »! Plus haut vous serez classé, plus les lots sont importants, mieux vous serez remarqué par la communauté. La compétitivité simple mais outil de durée de vie !

Fort convenablement, Rayman Legends s’en sort avec panache par une palette d’éléments novateurs qui comblent, eux aussi, à leur tour, l’éventuelle lassitude ou le tableau obscur jusqu’alors dépeint. Eux aussi, n’ont rien de complexe et vont droit au but : la simplicité et l’amusement. En revanche, leur présence souligne une forme de cohérence. Mieux encore, ce sont des sortes d’appâts qui poussent le joueur à enchainer les niveaux, atteindre les sommets et vos derniers retranchements en tant qu’expert dans le domaine de la plate-forme.

Conçues comme des récompenses à votre assiduité, l’expérience Rayman Legends prend l’ambition d’un rendez-vous quotidien  à retrouver presque chaque jour. Cela se traduit concrètement par la présence de prix spéciaux attribués dès la fin d’un Tableau complété : votre récupération de Lums permet à la fois de caractériser votre aptitude à réaliser le maximum de score, dans des mondes aux grandes allures de Rayman Origins dans leur particularité. (Mention spéciale à 20 000 Lieues sous les Lums, très semblable aux niveaux aquatiques jusqu’alors rencontrés.) A la suite de quoi le joueur peut se voir attribuer des trophées (Or, Argent, Bronze) en fonction d’une échelle de Lums; et, nouveauté, l’attribution d’un Ticket-Loterie !

Defis Challenges Rayman Legends Duree de vie
Lums, coupes, classements insolites par le nombre d’échecs, de sauts ou de mètres parcourus … Les Serveurs en ligne sont très exploités pour vous donner un numéro de fil dans le classement mondial !

Situé globalement entre la Coupe d’Or et la Coupe d’Argent, dont le taux varie en fonction de la difficulté et de la durée du Stage parcouru, le Ticket-Loterie est conçu comme un Ticket toujours gagnant de la Français des Jeux ! Le tactile mis à contribution, vous voilà en proie à la folie du jeu de hasard : grattez ces coupons,  pour vous voir attribuer respectivement des Ptizetres; les fameux niveaux-nostalgiques de Rayman Origins; mais également des Lums ou encore des « Créatures » !

Récompense Lums Rayman Legends
L’exemple d’une échelle de lums! Les Tickets de loterie existent en nombre limite et ne se débloquent qu’une seule fois ! Refaire le niveau ne vous permet pas de débloquer de nouveaux Tickets de grattage !

Des Créatures ? Kézako ? A la manière de Tamagotchi dont vous n’avez pas la charge de les nourrir ou de les soigner, des petites bestioles au design atypique … Voire hideux ou mignons en fonction de vos goûts. Toujours est-il que chaque jour, regroupé par famille, ces petites entités fournissent, telles des poules pondeuses, des Lums. Systématiquement, le joueur pourra récupérer en fonction de votre progression dans les familles de Créatures : entre 1 Lums et 20 Lums par tête ! L’ajout incontournable est elle aussi une acquisition pensée comme une sorte « friande » aux joueurs acharnés : des Stages Spéciaux où toutes les mécaniques sont rassemblées sous une bande-son qui donne littéralement un rythme « effréné » au niveau !

Baffe’N Rock, Challenges et lyrisme !

Fin Niveau Baffes N Rock Rayman
Chaque niveau musical se conclut sur une fin épique et lyrique !

La Bande-Son Originale, nous en faisions, dès nos premiers propos, un éloge. Ubisoft en a pris tellement conscience que chaque Série de tableaux se conclut sur la présence d’un morceau de musiques aux airs souvent populaires, régulièrement extrait du patrimoine « Rock » de la musique Anglosaxone ou d’airs simplement très évocateurs … L’organisation traditionnelle échappe à la progression actuelle : poussez le son de votre console et suivez le rythme ! Les notes de guitares s’enchainent par vos sauts; les coups donnés soulignent les atouts des basses et les coups de batterie sans compter que les Lums sont comptabilisés comme des être bruyants à leur contact. (Petits bruits de cuivres ou nasillards)

Ce sont pourtant des niveaux uniquement basés sur de la plate-forme pure : une vague de flamme vous suit de près et chaque échec signifie un retour au Checkpoint pour les niveaux de fin d’une série de Tableaux; voire un retour au tout début du Stage dans l’ultime Série de Stages « La Teuf des Mort-Vivants » ! Et preuve est que tout le mécanisme déployé par Ubisoft, par de petites astuces, par une musique entrainante, par un rythme soutenu est un défi assez agréable à réaliser.

La Teuf des Morts-Vivants Astuces Rayman Legends
Un titre soutenu par la branche musicale d’Ubisoft : Just Dance aurait-il contaminé notre Rayman?!

Living Dead Party, qui rappellera directement l’Artwork réalisé pour le Steelbook exclusif de Rayman Legends et est le signe on ne peut plus remarquable de l’importance de ces niveaux musicaux. En quelques 7 niveaux, cette dernière suite de Stages propose de revisiter chacun des Niveaux de Fin de Tableaux sous une allure 8 Bits pixellisée, aux musiques hachées et ramenant le joueur à ses souvenirs de joueur sur Game Boy ou autre support considéré comme « Rétro' » aujourd’hui … Si l’on a été déçu de ne pas avoir été réellement sollicité par la difficulté de Rayman Legends, dans notamment la Série « Back to Origins » dont le Boss Final qui était une horreur à atteindre dans Rayman Origins; peu de choses vous aideront à venir à bout de niveaux complètement « truqués ». On critiquera aisément le fait qu’encore, il y ait cette idée de « remplissage » dans le jeu : on y reprend les succès et les nouvelles idées pour les réadapter sous un autre aspect. Et pourtant, le Challenge est réellement présent, la musique ré-interprétée quoique semblable mais surtout ajoutée de défauts visuels présents volontairement : flous sur votre personnage, apparence sous la forme de pixels grossiers, soudain passage du jeu en Noir & Blanc ou encore flou grossissant … Bref : Ubisoft aime ses joueurs et châtie bien !

Réels exercices de connaissance du titre, de chaque niveau, et la vitale présence de la musique afin de mener à bien vos compétences : tels sont les ingrédients de la réussite de ces niveaux musicaux qui, il faut l’avouer, ajoutent une part addictive au titre. D’autres défis sont à relever et usent à volonté de la fonctionnalité « Online » du titre. En deux catégories divisées en deux défis; vous retrouverez respectivement des Challenges de la Semaine et des Challenges du Jour. Qu’est-ce?

De façon hebdomadaire et journalière, les serveurs d’Ubisoft se mettent à jour et sélectionne aléatoirement soit des niveaux de récupération de princesses ou les fameux niveaux « Défis de Murphy ». L’objectif est variable : parfois il s’agit d’effectuer la plus longue trajectoire, de récupérer le plus de Lums, ou encore d’acquérir le plus de points en un laps de temps prédéterminé. Ce à quoi chaque joueur, en fonction se ses résultats, est classé par les autres centaines de joueurs et obtient une Coupe (Or, Argent, Bronze ou Cristal pour les Champions!) comptabilisée dans votre niveau de Génialitude !

L’idée est plutôt bonne, plutôt intégrée avec choix … Et pourtant, e système souffre d’un soin certain. Bugs, mauvaise connexion avec les serveurs, grosse latente dans la comptabilisation des résultats … Le résultat est encore perfectible quoiqu’apprécié mais gâché par cette imprécision pour le coup inhabituel à l’aventurier de Rayman et de
ses compagnons!

Note Critique Cinema A Single Man Tom Ford 2009Au final, Rayman Legends n’est pas une surprise mais un usage judicieux d’un Gameplay déjà prouvé et déjà adopté par les joueurs. Accessible et efficace; et pourtant destiné à des joueurs plus exigeants, nos héros répondent au doigt et à l’œil à chaque ordre. Graphiquement, l’œil s’en retrouve séduit et le charme de Rayman Origins se trouve renouvelé par des décors sortis tout droit des studios UbiArt avec une finesse aux teintes pastel d’un effet sublimé par un écran OLED, autre atout majeur du format PS Vita. On regrettera probablement, par comparaison, l’abandon de récupération tactile de Lums par la fonctionnalité tactile et une gyroscopie très systématique en jeu solo.

De même, les Défis de Murphy ne pourront effacer la dimension très dirigiste ressentie dans les fonctionnalités inédites du titre. Toutefois, avec joie, contrôler de nouveau Rayman et ses amis de fortune ont un charme destiné à « tout à chacun ». Mieux encore : la production vidéoludique a les ambitions d’un rendez-vous quotidien; prolongeant la durée de vie et ajoutant un autre intérêt après avoir terminé l’ensemble du titre. Ce sont les sens des Tickets de loterie, la présence de niveaux musicaux ajoutés avec un certain succès ou encore les rendez-vous des Challenges quotidiens et hebdomadaires. Certes, le système de défis quotidiens est perfectible, mais est salué par son accessibilité heureusement offerte et non payante par un Uplay Pass. (Passe Online.)

Vous l’aurez saisi : Rayman Legends est un ensemble de petites choses qui contribuent à un grand charme quoiqu’au goût non pas de nouveauté mais d’une aventure inspirée grandement de Rayman Origins. A ne pas négliger; un futur patch viendra compléter la version PS Vita Portable à travers l’ajout de « Niveaux invasions » ! A découvrir le 26 Novembre 2013 prochain selon Ubisoft …

On a aimé :

+ Les niveaux musicaux !
+ L’ambition d’un jeu prolongé après sa fin
+ Nombreux éléments à débloquer : apparences de héros, Princesses à sauver, stages, présence de défis …
+ Des nouveautés : créatures, tickets-loterie, la présence de Murphy
+ Des graphismes et une dimension artistique sans faute de goût
+ Une ambiance sonore agréable.

On a détesté :

– L’imprécision des serveurs Ubisoft
– Goût de « déjà-vu » : exploitation de niveaux déjà créés sous Rayman Origins; Série finale de Tableaux Living Dead Party qui reprend l’ensemble des stages musicaux …
– L’abandon du tactile à certains aspects : impossibilité de récupérer les vies ou les Lums. (Possible avec Rayman Origins sur PS Vita)
– Côté très dirigiste dans les nouveautés : tactile utile à déjouer les pièges mais personnage contrôlé par I.A.; Gyroscopie « biaisée » …

Publicités

3 réflexions sur “[Impressions] Rayman Legends – La Légende au creux de votre main ! (PS Vita)

  1. J’ai été étonné de voir que la version Vita était pratiquement aussi belle que la version Wii U 😮
     » Série finale de Tableaux Living Dead Party qui reprend l’ensemble des stages musicaux  » Ah j’ai été déçu aussi. Les niveaux musicaux sont tellement bien que j’espérais en voir plus :/

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s