[Le Point Troll] 5 bonnes raisons de ne pas acheter ni parler de GTA V

GTA V Image Troll
Une image par jour. Et le Gameplay dans tout ça ? Hmmm ?

5 Jours nous séparent de la sortie officielle du prochain jeu-vidéo Rockstar. Cinq correspond aussi à une nouvelle itération d’un titre de tous les superlatifs mais aussi du nombre de raisons choisies avec subjectivité pour « snober » et clairement passer à côté d’une super-production vidéoludique de tous les excès. Mauvaise foi ou ras le bol ? A vous de juger; nous avons choisi notre camp sur le Blog La Maison Musée !

1°/ L’excès des chiffres; l’excitation des joueurs.

Près de 250 000 000 de Dollars de budget soit plus que la Trilogie du Seigneur des Anneaux; 2,6 millions de réservations/précommandes officialisées d’après les chiffres; 5 années de production et une part infime de tout au plus 5% à 6% de joueurs qui renieront le titre. Dingues non ? Dan une moindre mesure, GTA V est un sacré mot clef qui permet aisément de représenter 70% des recherches via Google et Internet. Popularisé au paroxysme, GTA V brasse (presque) toutes les catégories de joueurs en essayant d’être toujours le « plus » quelque chose. Les journaux même de style quotidien voire parlant de société jouent le jeu « GTA V ». (Exemple de Libération.) En bref, le seul joueur qui n’aura pas son exemplaire Edition Collector GTA V, qui bat lui aussi les records de prix (129,99€) et non pas de contenu (Une Casquette Fashion; un Sac en tissu et des DLC ? Sérieusement ?) se sentira marginal. (Ou on lui donnera l’impression d’être comme tel …) Après tout, le goût n’est pas toujours dans le populaire.

GTA V Boite du jeu

2°/ Moi montrer à toi images. Tous les jours. Partout.

GTA V ? On le voit partout : métro, journaux, publicités. La chose semble bien simple : dans les millions de Dollars alloués du jeu, on doit forcément être convaincu d’une chose : au moins la moitié a dû être destiné simplement à la communication au style « matraquage » du jeu. Ajoutez à cela une communication que certains spécialistes nomment « millimétrée ». Remplacez-le simplement par gage de simplicité. Parmi la méthode habituelle de RockStar pour communiquer, leur attrait via des images parfois bien réalisées; ou simplement tirées d’une vidéo diffusée 15x. Impossible d’avoir loupé la 1ere vidéo d’annonce de « Gameplay », puisque YouTube a forcé le spectateur à la regarder au moins entre 5 secondes voire 15 tic tac de supplice. Même si le jeu vous est inconnu; même si votre dégoût est total. La propagande n’existe plus pensiez-vous ? Et sinon, les vidéos pures de jeu, où sont-elles ? Beaucoup de joueurs l’oublient; mais la seule vidéo de jeu a été publiée en Juillet 2013. La seule.

3°/ GTA V : une numérotation faussée par une recette réchauffée.

Comparatif support GTA V
Bon … OK ! L’idée a bien évolué depuis 1997 non ? Ou pas.

Pour plus d’autorité, numérotez l’énième épisode d’une série qui (sur)vit par son côté médiatique et surtout polémique. Ce chiffre V oublie dans sa chronologie les jeux moins populaires et moins attendus : Chinatown Wars sur Nintendo DS ? Vice City Stories sur PlayStation Portable ? GTA London 1969 ? Sans oublier la simple idée dont GTA V s’inspire à 100 % : reprendre l’un des épisodes les plus vendus à ce jour, GTA : San Andreas, pour le réadapter sur consoles actuelles avec les standards actuels et légèrement (Beaucoup?) retouchés via des images sorties tout droit des machines les plus performantes à savoir … Des PC poussés à la pointe du progrès pour sorti de superbes images. Avouons-le … Grand Theft Auto s’est amélioré depuis 1997 non ?

4°/ Sheriff : Fais-Moi Peur ! La production de toutes les polémiques !

Soyons honnêtes : la polémique et l’infinité d’aller un point A à un point B avec une voiture volée joue à 80% sur l’envie de jouer à Grand Theft Auto V non ? Ajoutez à cela pas mal de Strip-Tease; de la Drogue; (Marijuana) l’apparition habituelle et locale du plus vieux métier du monde, des plastiques pixélisées dénudées … Secouez bien fort en y ajoutant la marque RockStar et la possibilité d’avoir avions, Char d’assault, cheat codes et lance-roquettes, et vous aurez une recette presque parfaite. N’oubliez pas non plus les futures plaintes des mères de famille outrées de pouvoir voir leurs enfants réaliser la majorité de ce qui est habituellement « prohibitif ».

Prison Systeme GTA V
Suggestive et digne des possibilités de GTA V. Payez 5 000$ pour sortir de Prison et un casier vierge.

Sincèrement … N’espérons pas simplement  que 90% des précommandes du titre tant attendu ne se limitent pas qu’à ce jeu de pouvoir jouer au jeu 30mn par jour pour simplement réaliser ce qui ne peut être fait habituellement. Sortons tout de même des clichés! Bon : admettons que le mot Open World soit très vendeur, que l’on parle même dans l’univers du jeu-vidéo de genre GTA-Like, confessez simplement que l’un des épisodes les plus vendus à ce jour, GTA San Andreas, fut mystifié par ses possibilités et Easter Eggs loufoques (Yéti à rencontrer; carte immense …) mais aussi par ses plaintes et les possibilités d’avoir accès à son domicile au mode Hot-Coffee. Oups : nous avons laissé malencontreusement un code pour y avoir accès à l’aide de codes. Cela dit, le jeu reste classé 18+ PEGI, le monde est sauvé ! (Et n’est pas destiné aux plus jeunes, cela va de soi !)

5°/ Un nid à « Clicks »; un conformisme à tout épreuve; le côté sombre de ce que l’on nomme « Presse »!

PackShot GTA V
« Combien de Clicks pour la boite définitive de GTA V ? Fake ou pas? » Sérieusement …

Le nerf de la guerre, GTA V sait le réunir. Sexe, armes et le reste. Seulement tout ceci n’aurait eu d’essence et d’identité sans reprise hyperbolique des médias à notre portée. Outre la communication – ridicule – d’un bout d’image d’un bout de véhicule ou de l’annonce par une image d’une future vidéo tant attendue véhiculée par nos médias classiques; GTA V est aussi LE jeu qui suscite presque autant d’effet à voir un « bout » de la jaquette du jeu définitif qu’à en connaitre les missions.

L’avantage à la sortie de Grand Theft Auto V ? La chance de ne plus avoir quotidiennement l’article phare du jour avec l’image à analyser par les grands de la Presse ! « Voyez ! Un Dirigeable ! Il est à supposer que l’on pourra, nous joueurs, avoir accès à ce Zeppelin! Patience ! Vivement le 17 Septembre pour lire notre test ! » Ou encore les commentaires, tout aussi dignes d’analyse : « Notre jeu de l’année sortira en Septembre 2013. Super! » Généralement, cette qualification s’attache à 12 mois de l’année en prenant en compte les sorties déjà évènementielles et au moins aussi méritantes. Voire plus susceptibles et qualitativement distinctes à cette récompense. BioShock Infinite; The Last of Us; Rayman Legends … Déjà mis aux oubliettes ?

Breaking news GTA Five
Ouf! Après le 17 Septemnre 2013, ça va se calmer!

Ou les « News » qui parlent d’un scénario mis en ligne officieusement. Car tout reste à découvrir le jour de la sortie surtout; le scénario il ne doit pas fuiter. Mais en parler peut toujours être un bon moyen d’être un aimant à audiences. Une règle d’or dans le milieu.

Rassurons-nous : GTA V est aussi une bonne OST à écouter dans les véhicules du jeu. Comment ? … Elle ne sera pas disponible à la sortie officielle du 17 Septembre 2013 ? Dommage. Un point en moins pour le jeu de l’année 2013 et sur sa note finale, assurément.

6°/ Un Article Cathartique – La régulation vidéoludique de l’année.

Tonalité inhabituelle; certes, mais … Effectivement, en quelques pensées respectueuses, vivement le 17 Septembre et ce, pour le bien de chacun d’entre nous! Pour les excédés, qui supplient les vendeurs de céder le jeu GétéA Five dès le 6 Septembre 2013 (Véridique et entendu); pour ceux qui attendent simplement un nouveau jeu; (Car il existe des joueurs attentifs au calendrier!) voire les individus qui attendent une suite au IVe épisode ou encore quelques rares espoirs placés du côté d’un renouveau de la série … Et si finalement, GTA V était l’attente de l’année capable de réunir des millions de personnes pour des raisons différentes ? (Le trop plein de tout en réalité ?)

Pour nous, sur le Blog La Maison Musée, une bonne raison de décompresser avant la fin de la semaine; de prendre du recul et de se dire que, définitivement, « Le Point Troll » est exceptionnel par sa fréquence. Et une manière de détourner d’affirmer (Beugler ?) haut et fort « GTA V n’est pas pour moi! Vivement qu’il sorte celui là !! »

Publicités

25 réflexions sur “[Le Point Troll] 5 bonnes raisons de ne pas acheter ni parler de GTA V

  1. Peut-être rattraperas tu ton erreur de jugement sur PS4 cet automne! [LOL humour 😉 ]

    Mais j’avoue ne pas trouver ce jeu réchauffé du tout, après un très très bref passage sur le … chiant GTA IV, celui-ci canalise tout ce que l’on en attendait! Du fun, de la liberté, un (vraiment) bon scénario (pour le genre)… je n’ajouterai pas l’argument « subversif » qui est évoqué effectivement uniquement dans un but marketting… après tout, PEGI est là pour ça aussi, et les détracteurs sont les meilleurs commerciaux en alimentant la polémique après de Rockstar.

  2. GTA V. Le meilleur jeu video de tous les temps … 5 ans de productions pour un reel nouveaux jeux tres plaisant … et non pas un simple copier coller comme beaucoup qui sorte de nos jours … trouver un jeyx video de nos jours avec 90h de jeux solo et 500. Online sans se lacer … tout ceux qui trouve a critiquer se best seller doit rester cher nintendo et jouer a mario comme sur nes …. laisser les vrais jeux video aux adultes ..

  3. en fait, vous critiquez GTA 5 uniquement parce qu’il est devenu la plus grosse production de tous les temps? Vous êtes le genre élitiste qui ne supporte pas de partager votre baque à sable avec le reste du monde? Ressortir San Andreas?! Sans blague, je l’ai encore fini dernièrement et je suis bien content qu’ils ai plutôt misé sur un nouveau San Andreas, plutôt que de rééditer l’ancien. On peut dire ce qu’on veut sur ce GTA 5, mais en tant que fan de la première heure, le seul échec de Rockstar games c’est GTA 4, un jeu sympa, un GTA de merde….

    1. Permettez le vouvoiement. A partir du moment où l’on parle de jeux-vidéo, difficile d’être dans l’élitisme dans le milieu. D’autant que le Blog n’évoque que trop peu de jeux indépendants pour une pareille appellation.

      Concernant les grosses productions, j’y rajouterai le thème central de l’article : grosses publicités. L’article a en réalité conçu comme un affront volontaire : nous jouons ou avons joué presque pour la plupart à des jeux très populaires. Seulement, chaque production RockStar alimente ses clichés, son flux d’informations variées et souvent banales, un battage médiatique sans précédent … Du pain béni pour pointer le diable du jeu-vidéo, alimenter les faits divers et excès de quelques idées reçues des médias.

      Par conviction, parce que je n’aime pas le genre, ni le jeu, je ne mettrai pas les mains dessus. Comme on peut ne pas aimer la franchise Pokemon, les Mario, les Sonic et autres « références » du jeu-vidéo.

  4. Sympa l’article.
    ça me fait penser à mes propres articles « mauvaise foi » d’ailleurs. Sauf que toi, tu t’attaques à un truc méchamment attendu, c’est EPIC WIN direct 😉

    Sinon, je note que tu n’es pas PC-iste, sinon tu aurais noté la raison number 1 de ne pas parler de GTA5 : ce jeu originaire du PC n’a toujours pas de date officielle et de confirmation de sortie PC.

    Un put** de scandale, ouais ! 😀

    1. Il est vrai que les articles « Mauvaise foi » ont été un sacré élan à cet article ! 😀 Même si là … La mauvaise foi est plutôt sur les arguments utilisés; même si GTA V devient une overdose inqualifiable.

      Merci ! 😉

  5. Le point sur le « PEGI 18+ » est important pour la stigmatisation du jeu vidéo. Surtout lorsqu’un nouveau GTA arrive.
    Du coup, les supers parents responsables savent ce qu’il faut faire afin de « protéger leurs enfants ».

  6. Voila un article qui fait plaisir car j´en ai aussi plein le cul de leur campagne marketing qui va dans tout les sens. GTA 5 n´est pas un jeu que j´attend et je dois avouer avoir laisser tomber depuis vice city mais Rockstar sait nous sortir de bon jeu sauf que du renouveau serait le bienvenue plutôt que de saigner a mort la licence.Le cote online pourrait pourtant me séduire donc bref on va attendre la sortie , les baisses de prix et je testerais surement ce 5eme opus qui sera surement le jeu de l´année si il tiens les promesses annoncées

  7. Je peux comprendre le ras le bol du à la surmédiatisation du soft. On aimerait tous que des petits jeux géniaux aient droit à autant de lumière.

    Mais force est de constater que tout ce que fait R* est génial. Red Dead Redemption en est la preuve. Un jeu genial, avec des persos cultes, un jeu et un doublage des persos sublimes, un open world excellent, une histoire prenante. Bref un hommage au western d’il y a quelques décennies.
    Et on abordera pas GTA3, un coup de massue quand il est sorti en son temps.

    Pour GTA5, on verra. Au même titre que ceux qui jugent le jeu parfait sans y avoir joué, on ne peut juger les qualités et défauts du soft, dire si il sera (trop) similaire aux autres opus, ou au contraire innovant.
    J’attends beaucoup de cet opus pour pas mal de raison. Notamment le déroulement des missions, et surtout leurs variétés. J’espère que R* aura su faire preuve d’originalité.
    De même, le coup des 3 persos jouables est intéressant et il me tarde de savoir comment tout cela va s’imbriquer.

    Bref, on peux dénoncer tout le tapage fait autour du jeu, ou simplement l’ignorer. Perso, c’est la propagande BF3 qui m’a le plus saoulé à l’époque, mais on fini par faire abstraction.
    Le plus important étant que, pour ceux qui l’attendent, GTA conserve son niveau d’excellence et ne se repose pas sur son nom, et pour ceux qui s’en moquent de se dire que d’ici une semaine leur cauchemar devrait etre terminé.

    1. Assez d’accord dans l’ensemble du propos. RockStar sait dépêcher certains savoirs-faire, certains talents pour créer un univers plus qu’un tapage médiatique. Red Dead Redemption et son précédent Red Dead étaient de belles adaptations! Je resterai plus réservé pour le dernier Max Payne 3 …

      Disons simplement qu’à terme, RockStar a su poursuivre (Et donnera surement suite sous d’autres formats, d’autres supports …) à une série qui est, dans son genre, un exemple repris pas d’autres jeux qui ne dénigrent pas leurs origines. Saints Row en tête. 😉

  8. Tu n’as pas peur de te faire des ennemis, toi 🙂
    Je l’attends ce jeu, comme à peu près 90 % de gamers (sans toute fois l’avoir précommandés), mais ces effets d’annonce comme en propose Gameblog (je ne savais pas qu’il faisait des news sur le test qui était en préparation), je trouve ça stupide et inutile.

    1. Boh … Ca reste de l’humour et du « Troll ». 😀

      Un joueur/lecteur des sites d’actualités s’est amusé à réalisé des statistiques rapides sur le jeu. Pour Gameblog et les derniers de la liste, on atteint près de 220 News sur un seul et même site. Et même, parfois, plusieurs fois par jour … Vivement qu’il sorte pour que tout le monde soit satisfait ! 🙂

  9. Tu as eu raison d’écrire cet article ! Quand je vois la battage médiatique autour de GTA V avec cette course au clic horripilante, j’ai également des envies de défoulement bloguesque… Le pire étant effectivement Gameblog, qui a atteint des sommets avec cette news annonçant le test !

    On s’en fout un peu d’un test d’un jeu comme GTA V. On sait que ça va être très bon dans le genre et personne ne va attendre un test pour décider s’il va l’acheter ou pas.

    C’est quand même terrible de voir ce qu’est devenu Gameblog avec les années… Où est passé l’esprit Joypad dans tout ça ?

    Le pire dans tout ça c’est qu’ils sont en train de me dégouter de GTA V alors que j’adore cette franchise et que le jeu sera probablement un chef d’œuvre. Les gens qui nous rabattent les oreilles avec GTA aujourd’hui sont ceux qui critiqués les deux premiers épisodes à l’époque en disant que c’était des jeux vides de sens et violents…

    Bref, moi aussi ça m’énerve ^^

    1. GTA V sera probablement « bon » dans son genre. (Du moins lorsque l’on compare les cartes respectives de San Andreas à GTA V, les possibilités s’annoncent conséquentes.)

      Mais le « battage » médiatique est énorme. Trop même et source financière bien capté par l’ensemble des médias actuels. En preuve le nombre de News/Jour pour ce GTA V.

      Après, rien n’empêche le plaisir personnel d’acquérir le jeu. Ou bien d’attendre en sachant que de futures extensions seront disponibles à terme pour GTA V … 🙂

  10. J’ai trouvé le propos intéressant mais je ne comprend pas pourquoi celui-ci ce concentre sur GTA V. Il y a pour moi un bon nombre de licence populaire et médiocre qui risque à terme de vraiment nuire aux jeux vidéos. Les Crash Bandicoot, les jeux de la team Ico, Beyond : Good & Evil, ce n’est plus le genre de titre que l’on risque de croiser depuis que le marché des jeux vidéo est devenu l’industrie des jeux vidéo.

    1. Petit avant goût du propos sous-tendu par l’article ? Avec plaisir ! http://www.gameblog.fr/news/38196-gta-5-le-test-en-cours-sur-gameblog
      Le genre de « news » (HUM HUM HUM!!) qui donne envie de … Créer ce genre d’article.

      Le tort n’est pas l’image que donne GTA V au monde du jeu-vidéo. Le jeu fonctionne, marchera et s’est popularisé de cet esprit « No-limites ». Non; tout le reste et encore plus avec les médias actuels (Internet en tête) nous sommes OBLIGES d’entendre parler de GTA V. Metro’; pub’ YouTube (Amateur de musique, à la sortie de GTA Online, j’ai dû l’entendre 15x avec la voix robotisée de cette jeune femme qui énonce les super caractéristiques du jeu.)

      L’article était pensé comme un coup de pied dans la fourmilière. Pas tant pour son côté « monumental » et possiblement nocif pour le jeu-vidéo.

      A ce propos, tu cites volontiers Crash Bandicoot … Mais je reste persuadé que la licence a simplement pris un mauvais tournant depuis qu’elle plus entretenue par Naughty Dog. Car lorsque l’on voit l’efficacité d’un Rayman made in Ubisoft sur nos consoles actuelles, on se dit que le genre Aventure/Plate-Formes reste un classique du paysage vidéoludique.

      Par contre pour Ico … Je ne sais pas si je pourrai en parler de la même manière, mais je me suis sacrément ennuyé devant le jeu. Surtout pour avoir essayé la réédition sans être passé devant le jeu PS2.

      1. Gameblog, c’est une réponse facile, y’a pas pire question site de jeux vidéo généraliste en France xD.

        Pour moi, il y a pire que le jeu attendu depuis des années que l’on nous rabâche tout les deux jours avec des fausses news dans le simple but de se faire un peu plus de potentiels clients pour certains et un peu plus de trafic pour d’autres.

        Je parle bien entendu des licences aux 50 titres (généralement sport et FPS, les genres en lumière depuis une décennie), apportant une quantité de nouveauté / renouvellement du titre très pauvre à l’échelle du jeu entier. Des mines de fric quoi.

        Crash Bandicoot dors chez Activision, je me demande bien ce qu’ils compteront en faire. Soit ils ne se rendent pas compte du potentiel médiatique du personnage (c’est la mode du retour au jeu de plateforme en ce moment …) soit ils préparent quelque chose d’indigeste. Effectivement, Crash Bandicoot à rapidement donné du gros n’importe quoi passé la Playstation 1, c’est un peu la même chose avec la licence Spyro.

        Quand je dis Team Ico, cela contient aussi Shadow of the Colossus, il s’agît de jeu particulier qui ne plairont pas à tout le monde mais dont la réalisation artistique est hors-pair. Si tu n’es pas passé par la version PS2, peut-être à t’il simplement mal vieilli ?

        En tout cas, plus les années passent, moins mon intérêt pour les jeux vidéo se fait ressentir. Et je ne suis pourtant pas un partisan du « c’était mieux avant » en général.

        1. L’intérêt change en fonction, peut-être, des médias et … De ce l’avancée/progression du joueur dans le paysage vidéoludique. Il me semble que l’intérêt de chacun se modifié au fil des années : perso’, j’ai du mal à renouer avec Nintendo …

          Concernant Crash Bandicoot, le retour du personnage va être trop délicate après l’ensemble des tristes épisodes sortis sur PS2. Il faut avouer que le consommateur/joueur s’est senti bien floué vis-à-vis des souvenirs qu’il pouvait avoir sur PS1 … Et en général, ce genre de techniques ne marche qu’une fois, commercialement parlant.

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s