[Réception] Dragon’s Crown (PS Vita) – Kaamelott 2D et la Quête du Dragon

Dragon s Crown USA Traduction Fr

Réception illustrée et quelques heures passées permettent désormais de vous livrer quelques brèves informations et précisions sur Dragon’s Crown (Import Américain), joué sur la PlayStation Vita !

Rapide rappel de ce qu’est « Dragon’s Crown » : édité par la célèbre maison-mère Japonaise Atlus, cette perle de maitrise d’un jeu aux allures de 2D Haute-Définition est développée par nulle autre que Vanillaware. Un nom qui compte, si bien que l’on pourrait parler d’une équipe prête à développer par amour de la Console. Réellement. D’ici peu, nous ne tarderons pas non plus à évoquer le cas de Muramasa Rebirth, illustration du savoir-faire de ces anciennes mécaniques (Graphismes; genre …) concentrées dans une franchise toute neuve. (Portée de la Nintendo Wii à la PS Vita !)

Vanillaware Logo Dragon's Crown
Vanillaware : Orfèvre pour Consoles.

Par leur dévouement, une sacrée renaissance dédiée à la PlayStation Vita (Et, également, la PlayStation 3) dans une mécanique très spéciale voire atypique. Avouez que le « Médiéval Héroïc-Fantasy » étant plutôt un sujet commun et exploité par nous autres, Occidentaux, voilà que nos amis Japonais entreprennent une nouveauté nommée Dragon’s Crown faite d’à peu près … Tout ce que nous connaissons dans le genre RPG; dans le style Beat’em All ainsi que dans de multiples références aussi savoureuses qu’une forme d’hommage s’y glisse à chaque design de personnage voire à l’image de certains décors. L’un des gérants de la fameuse « Guilde » rappellera fortement nos années 1980/1990 et le célèbre Conan le Barbare; Lucian le Magicien : le jumeau attitré de Gandalf le Blanc …

Jaquette Dragon s Crown Vita

Contrairement à l’import Canadien de Persona 4 : The Golden; nous noterons ici que le titre déjà sorti depuis le mois d’Août 2013 aux Etats-Unis ne dispose pas de traduction Française : aussi bien sur sa boite et jaquette qu’au sein même de la boite ainsi que du jeu. Ici, la seule différence à prévoir vis-à-vis de la Version PAL prévue sera donc la présence d’une Jaquette plus ou moins traduite pour l’Europe; puisque l’intérieur de la boite, comme malheureusement nombre de jeux PS Vita, est irrémédiablement vide! (Dingue : on a l’impression d’avoir un jeu incomplet de temps en temps …) En Europe, cela sera NIS America qui se chargera de permettre l’arrivée du jeu dans nos contrées. (Maison-mère qui assure la venue de la Saga Disgaea … Une série de jeux non traduits, particulièrement sur PS Vita.)

Dragon Crown Boite PS Vita
Une boite incroyablement vide … !

Outre le fait que les deux versions sorties soient compatibles du point de vue des sauvegardes du jeu; c’est-à-dire qu’une partie débutée sur PS Vita peut se poursuivre sur la Console de Salon PS3; l’une des versions achetées (Généralement sur PS3) ne donne pas lieu à la seconde version possible (PS Vita) … (Le fameux système Cross-Buy qui semble oublié par Sony depuis quelques exemples de ce type.)

Trophées PS Vita PS3 Dragon's Crown
Versions PS3 & PS Vita communes en trophées ! Ciel ! L’équipe de développement n’a pas pensé aux valeurs chasseurs de Trophées !

Autre déception qui justifie probablement notre peu d’intérêt vis-à-vis d’une Version PlayStation 3 : les trophées PS Vita & PS3 sont simplement … Communs. Alors que certains titres permettent d’acquérir 2 Trophées Platine avec un seul et même titre sur 2 supports, à la manière de PlayStation All-Stars, l’utilité d’une version PlayStation 3 apparait tout à fait secondaire. Détail de faible importance mais qui pèsera probablement économiquement ne justifiant pas se faire plaisir « deux fois » pour « deux versions ». En somme, une raison de plus pour avoir favorisé la petite console Portable, en mal de titres addictifs et particulièrement prenants !

Là où nous redoutions un peu plus cette version tenait surtout aux fameux « ralentissements » possibles sur la Console Portable. Sans se le cacher, la  PS Vita connait quelques moments de saturation – rares – lors de la lancée de sorts multiples. Les plus inquiets peuvent se rassurer : la console gère avec brio tout ceci mais empêche à l’action d’afficher une pleine fluidité … A ces seules occasions; relativement rares puisque la situation s’est surtout vue avec 3 mages dans une même équipe ainsi que 5 ennemis lanceurs de sorts en affrontement. Comprenez que l’écran OLED devient rapidement brouillon et s’exprime par une gestion graphique « légèrement » ralentie.

Pareil au Graal PlayStation Vita; quoiqu’il en soit, nous avons dévoré le jeu quitte même à passer plusieurs heures afin de vous livrer un bref aperçu de nos aventures !

Grand intérêt : la version « Tactile » accroit la découverte d’une foule de secrets (Signalés le plus souvent par des Points brillants à déceler dans les décors 2D) et de lieux à découvrir. (Interactions avec le décor.)

Quetes secondaires Dragon's Crown
Depuis la première partie … Un peu plus de 9h au compteur tout de même !

Détrompez-vous : Dragon’s Crown a quelque chose d’extrêmement classique tout à fait accrocheur. Non pas par ses trois sauvegardes possibles – trompeuses, puisque vous pourrez créer plusieurs personnages dans la même partie –  mais bien par l’enchainement des péripéties de votre personnage. Une quête de haute importance vous permettant de progresser et de faire vos premières armes se conclut par une scène de récompense à la taverne et une Quête secondaire, très souvent à réaliser sur la même Carte. Cette aventure de seconde importance vous permettra notamment de débloquer un Artwork créé exclusivement pour l’univers de Dragon’s Crown (Proportionnellement abusé donc !) mais aussi de « Skills Points ». Précieux, ils vous permettront d’acquérir de nouvelles aptitudes et de nouvelles capacités scindées en deux « cartes de tarot ».

L’une confirme votre personnage dans sa classe parmi les 6 à choisir au début de votre partie; (Attaques; Capacités propres; manière de déplacer votre personnage ou d’organiser votre défense … Les exemples sont multiples.) l’autre est tout à fait parlante dans son appellation, répondant au doux nom de « Common ». Ce sont l’ensemble des aptitudes développées par n’importe quel personnage : cela passe par une augmentation classique de la barre de vie; de l’Or récupéré et transformée en Points de vie; en des points plus importants de vie … Parmi un peu plus de 10 choix distincts, chaque aptitude est traditionnellement améliorable par échelle de 5 « niveaux », réclamant à chaque fois un peu plus de « Skills Points ». A noter que chaque niveau vous attribue 1 Points d’aptitude; mais que chaque quête donne l’occasion d’acquérir 1 ou 2 (Pour le moment, ce ne sont que de faibles quêtes faites à ce jour. Il est fort possible que l’importance et la durée des missions augmentent ce chiffre!) Points d’amélioration.

Skill Quete Chevalier Dragon's Crown
Finalement; notre envie de « Nain » (Dwarf) s’est transformée en Chevalier d’Acier. Recommandé pour les joueurs débutant en mode « Normal ».

L’aspect novateur du titre réside dans ce mariage d’un très bon goût; visant à mêler l’efficacité du genre « Je frappe dans tout ce qui bouge » (« Beat’em All) tout en s’associant à tout le reste de la dimension tactique : gestion d’un équipe cassable/friable (1ere missions : Bouclier Cassé …); d’un arbre de compétences et d’aptitudes prédéterminé à votre sélection (Exemple : Un Chevalier ayant « A » en Force à sa sélection ne pourra jamais avoir le même chiffre en Intelligence en dépit des améliorations d’équipement possibles; vos niveaux standards le permettront difficilement.)

Aux plus effrayés; l’Anglais reste tout à fait accessible et n’est pas du tout rédigé dans un style moyenâgeux. (Ce qui ne fut pas le cas de Final Fantasy Tactics PSP …)  En outre; l’histoire étant narrée par un narrateur extérieur, chaque élément de votre quête principale et promptement indiquée sur votre Carte ou vous est rappelé voire indiqué d’une flèche jusqu’au lieu attendu. Seules les quêtes secondaires demandent un minimum de vocabulaire (J’avoue ne pas savoir ce que furent des « Hellhounds » : des chiens/loups un peu particuliers… ) quoique de nombreux amateurs de Dragon’s Crown se sont attelés à fournir une traduction rapide et suffisante pour mener à bien vos aventures !

Comptez sur nous pour vous livrer des Impressions un peu plus complètes (Le jeu bien avancé et plus exploré.) sur Dragon’s Crown. Bientôt en Europe (10 Octobre 2013) mais actuellement à mi-chemin entre les bonnes affaires (Demande moins forte du côté de l’import; revente de certains exemplaires en vue de la version Française …) et une accessibilité accrue du jeu : depuis quelques semaines; Dragon’s Crown est au même prix envisagé en Europe soit 39,99€. (Via Amazon.fr et sans importation.)

Comme d’habitude, n’hésitez pas à rejoindre une Quête aux doux airs de Kaamelot. En un peu plus réussi niveau réussite de quête, il va de soi …

Publicités

5 réflexions sur “[Réception] Dragon’s Crown (PS Vita) – Kaamelott 2D et la Quête du Dragon

  1. Bonjour,
    en cas d’achat en version us les dlc fr seront t’il comptible ?
    possible de jouer avec des joueurs Fr ou seulement US ?
    merci de votre retour et surper test

    1. Normalement, un jeu PS3 / PS Vita d’origine étrangère n’accepte pas les contenus d’un autre pays … Est-ce identique sur PS Vita ? Je suppose et je n’ai malheureusement pas testé cette fonctionnalité.

      Concernant le Online, je ne saurai le confirmer mais le jeu avec un ami n’a aucun lien avec l’origine de la console ou du joueur : un ami Français pourra jouer avec un autre ami Français quelque soit la version du jeu.

  2. Il me tarde de voir débarquer le jeu en France. Même si il y a 99% de chance qu’il ne soit pas traduit (confirmé en off par NIS America à la GC), il n’en reste pas moins un jeu magnifique. Vanillaware est vraiment LE studio pour les jeux 2D.

    Pour ce qui est du cross-buy, Sony n’y est pour rien, seul les jeux édités et développés par Sony ou un de ces studios internes intègrent ce système.

    1. Effectivement; le Cross-Buy est surtout lié aux jeux Sony. La pratique aurait pu s’étendre aussi aux jeux exclusifs quoiqu’il en soit. Mais merci de le signaler, car se payer les deux versions restent un sacré luxe.

      D’autres studios gèrent la chose; mais peut-être pas avec la même facilité que Vanillaware. Je pensais notamment à Arc System Works avec BlazBlue et le prochain Guilty Gear … Ou plus récemment en Europe Persona 4 Arena. La 2D, ainsi magnifiée, est réellement un plaisir pour l’œil.

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s