[Déballage] Stanley Kubrick L’Intégrale (DVD)

tanley Kubrick Integrale Deballage

Il fallait au moins cela pour rendre hommage à l’un des cinéastes les plus talentueux du XXe siècle. 19 DVD; (Ou Blu-Ray selon le Coffret choisi.) 2 ouvrages qui totalisent respectivement environ 544 pages (!) et environ 90 pages. Un coffret (neuf sous blister) qui, une fois en vos mains (Plutôt posé quelque part d’ailleurs.), en impose par ses quelques 7 kg et un contenu titanesque. Découvrons ensemble le contenu de Stanley Kubrick : L’Intégrale !

Coffret Stanley Kubrick Integrale Collection

Les sceaux d’authenticité de son état neuf ôté, le Coffret se découvre en deux parties. Au couvercle, on ne peut se tromper sur la nature de l’objet : rappel d’une filmographie s’élevant à 12 films (Dont il manque notamment et entre autres Fear & Desire); photos discrètes du réalisateur en cours de tournage … En carton mais visiblement résistant, c’est bel et bien le contenu qui mobilise toute notre attention, objet de convoitise et de curiosité.

Michel Ciment Stanley Kubrick L'Integrale

Plutôt que de présenter quelque chose de banal voire, comme certains et d’autres Collection de ce style, rassembler tous les DVD sortis commercialement dans des boitiers individuels et neufs … L’ensemble des œuvres cinématographiques sont rassemblés dans un seul et même objet édifié à l’occasion. Reprenant la forme d’un livre, préfacé par Michel Ciment, (Principalement connu en tant que Critique Cinéma & Ecrivain), ce ne sont pas moins de 19 CD que l’on découvre au fil des pages …

Spartacus Integrale Stanley Kubrick
Par exemple; Spartacus tout comme Docteur Folamour ou Orange Mécanique disposent de 2 DVD : le film et un contenu « inédit ».

Vous  vous dites surement … 12 films; 19 CD ? Problème de logique ? Pas exactement ! A ces 12 long-métrages, énumérés précédemment, il faut y ajouter le documentaire Stanley Kubrick : A Life in Pictures et, pour certains films, un contenu réservé aux Editions dites « Collector » de chaque film. Probablement avez-vous l’habitude de ces CD supplémentaires contenant des commentaires des auteurs/réalisateur/acteurs; des anecdotes, des scènes coupées et donc inédites … En somme, pour chaque version de chaque titre, il est bien question d’un ensemble complet, soigné et porter réellement dans l’intérêt du néophyte tout comme de l’amateur du cinéma de Kubrick. Joie !

Contenu Coffret Collection Stanley Kubrick L'Integrale

Appréciable, mais, puisque nous parlons de « souci du détail », il est regrettable que le maintien des CD/DVD soit si faible. En guise de support, une sorte de gomme/mousse : certes parfaite pour éviter des rayures non intentionnelles, mais peu pratique et donnant l’impression de CD mal tenus ou en train de se balader dans le livre « spécial ». Cela dit, il faut être honnête : une telle Collection intégrale quitte rarement un domicile et le transport est si rare que l’objet a de fortes chances de nécessiter toute votre attention et votre soin chez vous.

Stanley Kubrick A life in pictures DVD

Au côté de chaque long-métrage, un bref résumé critique rappelle leur importance dans le monument cinématographique conséquent de Stanley Kubrick : ses nominations; ses récompenses; ses acteurs principaux et le thème central. Est absent, peut-être dans un souci de précision, la durée exacte de chaque DVD. Cela dit, détail de faible importance … En guise de conclusion, le fameux documentaire « Stanley Kubrick : A Life in Pictures » occupe modestement la dernière page de ce livret. Choix judicieux, quoique parfaite introduction à l’univers du réalisateur puisqu’après environ 2h20, l’amateur comme le spectateur lambda sera enrichi d’une manière de travailler très particulière, de « making-off » inédits, (2001 L’Odyssée de l’espace & Shining entre autres.) quelques morceaux de sa vieQuelque chose d’assez intéressant qui pourrait simplement, disons-le, faire office d’une introduction à « l’univers Kubrick ».

Pour les plus curieux, ou pour simple information, sachez que le Documentaire n’est pas inédit et est en vente libre un peu partout sur Internet. Chose curieuse : « Stanley Kubrick : A Life in Pictures » n’est pas listé en Blu-Ray et est donc disponible (pour le moment) seulement en DVD. (Ou dans le Coffret « L’Intégrale – Stanley Kubrick Blu-Ray.)

Une fois entièrement déballé, on se rend aisément compte que le contenu n’est pas là pour plaisanter. The Stanley Kubrick Archives & Les Archives de Stanley Kubrick sont en réalité un seul et même ouvrage. Petit bémol de ce côté puisque l’ouvrage épais est … Entièrement en Anglais. Dommage. Mais le livret noir juxtaposé à celui-ci, Les Archives de Stanley Kubrick est en quelque sorte la « notice » de cet épais livre. Il contient l’ensemble des traductions en Français, annotations, légendes. Le côté illustré en moins. Cela dit, avec bienveillance, et surtout une excellente idée, de proposer une traduction Française intégrale afin de découvrir les moults détails décrits.

Avis The Stanley Kubrick Archives

Qu’est-ce que The Stanley Kubrick Archives ? Physiquement, 544 pages. En terme de contenu, il est à mi-chemin entre l’œuvre édifiée par Stanley Kubrick c’est-à-dire l’endroit et l’envers du décor : les difficultés; quelques anecdotes de tournage proposées par son entourage, de nombreuses interviews; (Pratiquement chacune est liée à la sortie d’un film.) et, difficilement dissociable, ce que fut Stanley Kubrick en dehors de ses films, de ce portrait de mégalo-perfectionniste-exigent faussement répandu dans l’opinion public il en résulte un homme très intéressant à (re)découvrir. (En quelque sorte, la partie « Closer » de l’ouvrage … 🙂 )

Edité et preuves rassemblées par Alison Castle, photographe de formation, elle a eu l’immense privilège d’avoir un contact avec la femme de Stanley Kubrick et nombre de ses proches pour une œuvre, sans vous le cacher, digne d’une mine d’or en termes d’informations; de suppléments d’une grande clarté et d’une précision admirable. Elle est aussi à l’origine d’un autre ouvrage sur Stanley Kubrick; « Kubrick’s Napoleon: The Greatest Movie Never Made« . Ce dernier, pour tout avouer, m’intrigue particulièrement puisque nous sommes légitimement en attente d’une qualité semblable à celle de The Stanley Kubrick Archives : même éditeur, même relations avec la famille Kubrick … Pour un contenu qui, cette fois-ci, rassemble l’équivalent de 10 Tomes initiaux, ces Archives sur l’inachevé (Et regretté !) film sur Napoléon Bonaparte font l’équivalent de 1100 Pages. (Non non. Aucune erreur sur les pages …)

Chronologie Stanley Kubrick

Clair, simple d’accès et de compréhension, l’ouvrage propose une vision divisée en plusieurs parties mais, pour la première comme la seconde, un regard centré et thématique sur chaque film. Il est important de le souligner puisque, de ce fait, aucune information n’est amenée brusquement et donnée de façon brute et tient réellement avec un fil conducteur. Par conséquent, et ce sont, concernant du moins les « Appendix » et « The Creative Content« , des pages où l’écriture est omniprésente quoique bien illustrée, les quelques 544 pages se lisent facilement. Ou du moins, avec un véritable plaisir.

« The Films – Part 1 » propose au lecteur un ensemble d’images emblématiques, parfois inédites, de l’ensemble des films proposés. Attention … Parfois, certaines photos peuvent révéler quelques moments scénaristiques et, par conséquent, il est paradoxalement conseillé de connaitre les films ou, du moins, d’éviter cette partie avant d’avoir visionné l’ensemble de l’œuvre de Stanley Kubrick.

 

Interview 2001 L'Odyssee de l'espace Stanley Kubrick

Certains puristes du réalisateur seront peut-être « déçus » de ces nombreuses entrevues, mais elles ont toutes quelque chose d’unique en ce sens que, rapidement, quelque soit le journaliste ou la personne en face, Kubrick s’arpente sur des sujets plus vastes, parfois plus personnels et simplement, elles éclairent une autre part du film. Pour cette Interview par PlayBoy en 1968, voilà Kubrick presque « sociologue » sur sa société, sur l’Homme, ce parallèle instinctif et élégant à la sortie récente de 2001 : L’Odyssée de l’Espace et … Son avis très intéressant sur le possible pas sur la Lune, les espoirs de l’Homme, un brin d’existentialisme et d’une vision de vie. Très particulier à lire, mais, sans doute, on y aperçoit un homme au moins aussi passionné à la vie (Familiale, personnelle etc.) qu’à ses films.

2001 L'Odyssee de l'espace Kubrick Archives

Cette nécessité de choisir des illustrations adéquates est celle aussi d’aborder tout le processus de production/tournage/adaptation/difficulté. Annotées, il n’est pas rare d’y apercevoir des images et des posters inédits, non inclus dans la version finale … En quelque sorte, « l’envers du décor » abordé de façon littéraire. On regrettera peut-être que « The Creative Process – Part 2 » ne soit constitué que d’informations extraites ici et là des nombreuses notes de Stanley Kubrick : c’est-à-dire qu’à aucun moment, Alison Castle ne se permet d’intervenir dans ce qui est rapporté. C’est à la fois autant louable que dommage; en ce sens que l’œuvre de Kubrick est originale et est rapportée avec justesse, précision et, probablement, un choix très méticuleux des images au texte. D’autre part, chaque amateur dispose d’une appréciation du travail de Kubrick, et peut-être d’un ressenti qui aurait permis à l’œuvre d’atteindre l’excellence. Quoiqu’il en soit, et cela sera pour cette raison que l’ouvrage est qualitativement intéressant, il n’oblige pas le lecteur à se fier à une interprétation particulière qui aurait pu se présenter avec une intervention de l’éditeur/auteur.

Anecdotes Tournage Shining Kubrick
Croquis, choix des acteurs, le pourquoi du comment, comment réaliser telle scène avec les moyens permis … Un ensemble incroyablement riche. Et illustré.

Nous vous avions déjà averti : nous serons difficilement objectif sur le Blog La Maison Musée concernant l’œuvre laissée et vouée à la postérité par Mr. Stanley Kubrick. Il faut avouer avec une grande franchise que cette Collection Intégrale est une délectation pour l’amateur du cinéaste. Films et bonus proposés; suppléments et prolongements permis par une œuvre qui, certes, n’est pas inédite, mais s’accommode à la perfection à cet ensemble Stanley Kubrick : L’Intégrale. Pouvant s’adresser à tout public, à n’importe quel curieux comme au fan inconditionné, aucun n’est laissé pour compte. On sent que, derrière la disparition d’un cinéaste il y a presque cela 14 années, ce Coffret a été constitué avec au moins autant de passion et de respect que Kubrick a pu placer d’énergie, d’investissement, de risques souvent (Spartacus); d’inédit parfois (2001 L’Odyssée de l’Espace) d’œuvres actuellement redécouvertes (Shining avec le film-documentaire « Room 237 ») dans l’ensemble de son travail.

Pour les plus curieux d’entre vous :

-> The Stanley Kubrick Archives & Stanley Kubrick’s Napoleon: The Greatest Movie Never Made sont vendus séparément en dehors de tout coffret. Attention ! Prenez garde d’acquérir une version Française afin d’avoir la fameuse annexe traduite. (Pour les deux livres.)

~ The Stanley Kubrick Archives en Français est disponible sur Amazon.fr au tarif de 45€ & Stanley Kubrick’s Napoleon: The Greatest Movie Never Made au prix d’environ 47€.

Publicités

9 réflexions sur “[Déballage] Stanley Kubrick L’Intégrale (DVD)

  1. Une fois encore, un beau billet qui donne envie d’acheter ce fameux coffret (sauf que je l’aurais pris en Bluray mais bon, ça doit pas être le même prix qu’en DVD).

    1. Malheureusement, à ma connaissance, il ne fut pas soldé. Sinon, en effet, ça aurait été avec le plus grand des plaisirs.

      D’ailleurs, s’il en reste, ils ne sont plus soldés sur Amazon et le prix est revenu au double. Soit 90€ voire 100€. (Aie.)

    1. J’avais un peu à sa sortie, notamment lors de la rétrospective personnellement manquée à Paris en 2011, que ce coffret soit juste commercial. Et … Ce n’est absolument pas le cas. J’ai eu un peu peur en voyant The Stanley Kubrick Archives entièrement en Anglais. C’est compréhensible m’enfin … Du Français ça fatigue un peu moins et permet de saisir certaines subtilités ! 🙂

    1. Très très plaisir. Le seul achat des soldes d’Eté ! 🙂
      J’attendais l’occasion adéquat, soit neuf, soit d’occasion. Même si en Blu-Ray ça n’aurait pas été de refus, le Coffret DVD a l’avantage d’être, en ce moment, lu quasi partout. PC; lecteur DVD, ancienne PS2 … 😉

Réagir à cet article ? Postez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s